20/10/2017
Actualités
Page d'accueil > Actualités > Un fragment des reliques de saint Luc (Voïno-Iasenetsky) a été amené à l’église orthodoxe grecque de Munich

Un fragment des reliques de saint Luc (Voïno-Iasenetsky) a été amené à l’église orthodoxe grecque de Munich

Le 27 septembre, le métropolite d’Édesse Joël (Église de Grèce) a apporté à l’église orthodoxe grecque de la Salvatorstrasse à Munich un coffret contenant entre autres, un fragment des reliques du hiérarque confesseur Luc, archevêque de Simferopol. Saint Luc (dans le monde Valentin Felixovitch Voïno-Iasenetsky, 1877-1961), fut un éminent chirurgien, professeur de médecine, écrivain ecclésiastique et hiérarque-confesseur. Sa vie, dans sa jeunesse fut liée à Munich, où il suivit des cours de peinture auprès de l’artiste allemand Heinrich Knirr (1862-1944). Les historiens supposent que le jeune Valentin Voïno-Iasenetsky aurait pu fréquenter les offices précisément à l’église grecque de Munich, qui à cette époque était la seule église orthodoxe de la métropole bavaroise.
Les 27-29 septembre ont eu lieu les offices festifs en l’église de la Salvatorstrasse, auxquels ont participé le métropolite d’Édesse Joël, l’évêque Bartholomée (Patriarcat de Constantinople), l’évêque de Stuttgart Agapit (Église orthodoxe russe hors-frontières) et le clergé local. La venue des reliques a été fixée le 29 septembre qui est « Le jour des paroisses orthodoxes de Munich ». Située dans la partie historique de la ville, cette église était l’ancienne chapelle du cimetière (1494) de la cathédrale qui, plus tard, a été cédée aux orthodoxes grecs.

Source: Sedmitza, traduit du russe pour Orthodoxie.com

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski