24/05/2017
Actualités
Page d'accueil > Lire (page 30)

Archives de catégorie : Lire

Souscrire au flux

Un communiqué du conseil de l’Archevêché

Suite à sa réunion du 29 avril, le conseil de l'Archevêché des églises russes en Europe occidentale a publié un communiqué, au sommaire: la visite du patriarche œcuménique, le patrimoine du diocèse de Souroge (Iles britanniques), une visite à Barcelone de Mgr Gabriel, l'affaire de Nice, la mise en place d'une communauté ecclésiale à Rome, les nouvelles ordinations, une annonce pour la formation chorale et liturgique.

Recension: Michel Quenot, «Parole en acte. Les miracles de Jésus»

Quenot_Parole en acte Michel Quenot, «Parole en acte. Les miracles de Jésus», Éditions Saint Augustin, Saint Maurice (Suisse), 2008, 238 p.
Le Père Michel Quenot dans ce nouveau livre nous offre une série de méditations sur les miracles du Christ relatés dans les Saintes Écritures. L’approche (descriptive, accompagnée de quelques remarques personnelles qui relient l’événement à la vie spirituelle de chacun) et le style (qui cultive la simplicité et rend l’ouvrage accessible à tous) sont les mêmes que ceux des livres précédents, que l’auteur a consacrés à l’eucharistie, au cosmos, aux saints, aux fêtes, à la Mère de Dieu, et aux anges. Les illustrations iconographiques sont comme d’habitude fort bien choisies. L’ensemble est précédé d’une courte introduction et suivi d’une courte conclusion sur la nature et le sens du miracle.

Lire la suite »

Parution du n°14 du « Messager de l’Eglise orthodoxe russe »

Grande-1365669-1803915  Le n°14 du Messager de l'Église orthodoxe russe vient de paraître. Il comprend notamment un dossier sur le thème "Chant et piété liturgique dans la tradition russe". L'éditorial est proposé sur cette page, une rapide présentation et le sommaire sur cette autre. Il peut être acheté en ligne (autres numéros). Certains numéros peuvent être téléchargés.

Recension: Vie de sainte Matrona et Acathiste à sainte Matrona.

Matrona L’Église russe célébrait hier la mémoire de sainte Matrone de Moscou. Cette sainte qui a vécu récemment (1881-1952) est née aveugle, et a perdu à l’âge de 17 ans l’usage de ses jambes. Douée dès son plus jeune âge du don de clairvoyance, capable aussi de voir non seulement la réalité intérieure des êtres mais leur apparence physique en dépit de sa cécité sensorielle totale, elle accomplit pendant toute sa vie et après sa dormition de nombreux miracles. Elle fut une guide spirituelle charismatique pour de très nombreuses personnes venant lui demander conseil. Son tombeau attire aujourd’hui des foules de pèlerins, et la sainte continue à apporter une aide abondante et généreuse aux fidèles qui sollicitent son intercession. Les éditions du Monastère orthodoxe serbe Sts Clair et Maurin de Lectoure viennent de publier un fascicule de 42 pages qui contient une brève Vie de la sainte, accompagnée d’un témoignage (paru précédemment dans la revue Diakonia) et d’illustrations photographiques et iconographiques, et un autre fascicule, de 48 pages, qui contient les versions française et néerlandaise d’un Acathiste à la sainte composé par l’hymnographe orthodoxe suisse Claude Lopez-Ginisty.

Lire la suite »

« De la beauté divine (1) » – par le père Jean Breck

2280952203_319c24cec1 Nous vous proposons la traduction française de la première partie d'un texte du père Jean Breck intitulé "De la beauté divine". Pour le lire, cliquez sur ce lien.

Autres textes du père Jean Breck, tirés de la même rubrique, sur Orthodoxie.com: "En lisant l'histoire d'Adam et Ève"; "Les histoires bibliques sont-elles des mythes ? "; "Pourquoi lire les Pères de l'Église ? "; "Déjà mais pas encore"; "Dans l'attente de la nouvelle Jérusalem".

Photographie: source

Message de Pâques du patriarche Paul de Serbie – avril 2009

Disons « Frères » même à ceux qui nous haïssent ; pardonnons tout à cause de la Résurrection
(Stichère de Pâques)

Chers frères et sœurs, en ces journées printanières, c'est dans une joie immuable que nous célébrons la plus grande fête de l'Église de Dieu, la résurrection du Christ sauveur. Chaque année, à cette époque, quand une force de vie mystérieuse éveille la nature engourdie, une vie plus lumineuse, plus sainte et plus joyeuse s'éveille également en nous. Aujourd'hui affluent des pensées élevées, apparaissent des sentiments sublimes et notre esprit est envahi par des réflexions spirituelles qui dépassent notre horizon quotidien. Avec le Seigneur ressuscité, nous nous élevons vers une vie plus élevée et plus substantielle. Notre cœur est illuminé par l'éclat triomphant de la vie éternelle qui nous a été offerte par notre Rédempteur et Sauveur ressuscité. De même que dans la Genèse mystérieuse, le Verbe de Dieu a fait naître le monde et insufflé la vie dans le monde, de même la puissance divine a fait ressusciter des morts le Fils de Dieu Jésus Christ. Ce grand évènement est mystérieux comme la création du monde, prodigieux et sublime comme le véritable chant de joie qui a éclaté au dessus de toute la création divine.

Lire la suite »

Recension: Évêque Hilarion Alfeyev, «L’Orthodoxie», tome 1, «Histoire et structures canoniques de l’Église orthodoxe»

Alfeyev  Évêque Hilarion Alfeyev, «L’Orthodoxie», tome 1, «Histoire et structures canoniques de l’Église orthodoxe».Traduit du russe par Claire Chernikina, préface de S. S. Alexis II, Patriarche de Moscou et de toute la Russie, Éditions du Cerf, Paris, 2009, 304 p.+ 36 p. d’illustrations, collection «Initiations générales».
Les éditions du Cerf viennent de commencer la publication de la traduction française de la vaste introduction à l’orthodoxie écrite par Mgr Hilarion Alfeyev, qui est depuis peu le nouveau président du Département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou. L’édition française reprend la structure en 4 volumes de l’édition russe, publiée l’an dernier par les éditions Pravoslavie de Moscou.
Dans sa préface, le regretté patriarche Alexis II note: «Une vaste étude de l’histoire, de la doctrine et de la liturgie de l’Église orthodoxe était nécessaire depuis longtemps». Cet ouvrage veut répondre à cette nécessité. L’auteur explique dans sa présentation qu’il l’a conçu comme «un exposé systématique de l’histoire, des structures canoniques, de la théologie, de la doctrine morale et sociale, de la liturgie et de la vie spirituelle de l’Église orthodoxe», et qu’il «entend présenter le christianisme orthodoxe comme un système théologique, liturgique et une vision du monde achevés», dont «tous les éléments sont liés entre eux» puisque la théologie orthodoxe est fondée sur l’expérience liturgique, que les principales caractéristiques de l’art orthodoxe — icône, chant, architecture des églises — découlent de la théologie et de la liturgie, et que la théologie et la liturgie influent sur la vie spirituelle et influencent aussi la doctrine morale et sociale de l’Église et ses rapports avec les autres confessions chrétiennes, les autres religions et le monde séculier.
Ce premier tome est composé de deux parties: la première, de deux cent soixante pages, présente l’histoire de l’Église orthodoxe des origines à nos jours; la seconde, d’une douzaine de pages seulement, présente sa structure canonique. Le deuxième tome sera consacré à la doctrine de l’Église orthodoxe, et les tomes suivants à sa liturgie, à ses sacrements et à ses rites, à sa spiritualité, à son art, et à sa doctrine morale et sociale.

Lire la suite »

Le dossier de presse de l’exposition « Le Mont Athos et l’Empire byzantin – Trésors de la sainte Montagne »

Viewmultimediadocument Nous vous proposons le dossier de presse de l'exposition sur "Le Mont Athos et l'Empire byzantin – Trésors de la sainte Montagne" qui a lieu actuellement à Paris au Petit Palais.

Sur cette exposition: un entretien, trois vidéos du vernissage, un article, ce reportage. Autour de celle-ci: l'annonce de la parution d'un CD d'hymnes du Mont Athos; le podcast audio d'une conférence du père Macaire sur la vie monastique.

Icône: l'archange Gabriel (source)

Communiqué de l’AEOF – vœux du ministre de l’Intérieur aux orthodoxes en France à l’occasion de la fête de Pâques

Dans une lettre adressée au métropolite Emmanuel, président de l'AEOF, en date du 15 avril, Michèle Alliot-Marie, ministre de l'Intérieur, chargée des cultes, a adressé aux orthodoxes en France, « un message très sincère et chaleureux », « au moment où ils s'apprêtent à célébrer Pâques et la résurrection du Christ ».
Considérant la fête de Pâques également comme « une occasion privilégiée de réjouissance au sein des familles et des communautés religieuses », elle a demandé à Mgr Emmanuel d'être « [son] très fidèle interprète auprès de tous », indiquant qu'elle s'associe « de tout cœur à la joie que tous ressentent et partagent en cette occasion »

Lire la suite »

La lettre du « lien » d’info des grec-orthodoxes d’Antioche à Paris

Pour lire le numéro de Pâques (n°8) de la "lettre du "lien" d'info des grec-orthodoxes d'Antioche à Paris", cliquez sur ce lien. Au sommaire: des articles sur la semaine sainte, la fête de Pâques, des nouvelles de la paroisse Saint-Étienne et d'autres informations orthodoxes.

Communiqué de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France sur la visite en France du patriarche oecuménique de Constantinople Bartholomée

Pour lire le communiqué de l'Assemblée des évêques orthodoxes de France sur la visite du patriarche œcuménique de Constantinople Bartholomée en France, et plus précisément à Paris, cliquez sur ce lien.

Communiqué de l’AEOF : visite de Sa Sainteté, Bartholomée 1er, patriarche œcuménique de Constantinople, en France

Sa Sainteté Bartholomée 1er, patriarche œcuménique de Constantinople, arrive ce jour en France à l’occasion de l’inauguration de l’exposition « Le Mont Athos et l’Empire byzantin, trésors de la sainte Montagne » au Petit Palais, dont le vernissage aura lieu le jeudi 9 avril et qui sera ouverte au public du 10 avril au 5 juillet 2009.

Lire la suite »

Recension: Vie de sainte Marie l’Égyptienne et Grand Canon de saint André de Crète (suite)

Couv7515g_260
«Vie de sainte Marie l'Égyptienne. Récit attribué à saint Sophrone de Jérusalem», Introduction et traduction du hiéromoine Nicolas (Molinier), Les éditions du Désert (diffusion Cerf), 2004, 80 pages.
Mercredi soir, au cours des matines de jeudi, sera lu le Grand Canon pénitentiel de saint André de Crète, dont nous donnons ici
la version intégrale dans la même traduction que nous avons fournie pour les quatre premiers jours du Carême où il se trouvait structuré différemment.
Sera lue aussi, au cours du même service, la Vie de sainte Marie l’Égyptienne — à qui sera consacrée le cinquième dimanche du Grand Carême — dans une version abrégée.
Cette vie, selon la tradition, a été écrite par saint Sophrone de Jérusalem (550-639), le père spirituel de saint Maxime le Confesseur, qui s’est illustré dans la défense de la foi orthodoxe face à l’hérésie monoénergiste, mais aussi dans la composition de remarquables homélies et de diverses œuvres liturgiques et hagiographique.
Une traduction intégrale de la Vie de sainte Marie l'Égyptienne a été réalisée récemment par le hiéromoine Nicolas Molinier, qui l’a fait précéder d’une intéressante introduction dont on pourra lire un extrait ici.
Pour ceux qui n’auraient pas la possibilité de ce procurer cette édition, nous donnons ici
la traduction, moins fidèle mais très connue pour son élégance, d’Arnauld d’Andilly, qui au XVIIe siècle, fit beaucoup en France pour faire connaître les vies des Pères et des Mères du désert, ainsi que quelques œuvres ascétiques fondamentales comme «L’Échelle sainte» de saint Jean Climaque (dont nous célébrons la fête en ce quatrième dimanche du Grand Carême) ou le «Pré spirituel» de saint Jean Moschos.

Lire la suite »

Recension: Père Isaac, «L’Ancien Païssios de la Sainte-Montagne»

Passios
Père Isaac, L’Ancien Païssios de la Sainte-Montagne, traduit du grec par Yvan Koenig, introduction de Jean-Claude Larchet, collection «Grands spirituels orthodoxes du XXe siècle», éditions L’Age d’Homme, Lausanne, 2009, 438 p.
L’Ancien Païssios du Mont-Athos (1924-1994) est, parmi les grands spirituels orthodoxes du XXe siècle, un géant. Les dizaines de milliers de personnes qui ont trouvé auprès de lui lumière, espoir, consolation, force, paix et joie le savent déjà. Ceux qui liront ce texte en seront rapidement convaincus.
De la dizaine de livres qui lui ont, à ce jour, été consacrés, celui-ci, qui a déjà connu huit éditions en Grèce et a déjà été traduit en douze langues, est considéré comme le meilleur.

Lire la suite »

« Dans l’attente de la nouvelle Jérusalem » – par le père Jean Breck

2280952203_319c24cec1
Nous vous proposons la traduction d'un autre texte du père Jean Breck, extrait de la rubrique "Life in Christ", intitulé "Dans l'attente de la nouvelle Jérusalem". Il a été publié en anglais en avril 2008. Pour lire ce texte, cliquez sur ce lien.

Autres textes du père Jean, tirés de la même rubrique, sur Orthodoxie.com: "En lisant l'histoire d'Adam et Ève"; "Les histoires bibliques sont-elles des mythes ? "; "Pourquoi lire les Pères de l'Église ? "; "Déjà mais pas encore".

Photographie: le père Jean Breck à La Procure à Paris, le 14 février 2008 (source).

Eglise orthodoxe serbe : communiqué sur le pogrom du 17 mars 2004 au Kosovo et Métochie et sur le dixième anniversaire des bombardements par les forces de l’OTAN

Le Saint Synode de l’Eglise orthodoxe serbe a publié le 16 mars dernier un communiqué à l'occasion du dixième anniversaire des bombardements de la Serbie et du Monténégro et du cinquième anniversaire des pogroms contres les Serbes du Kosovo et de la Métochie. Voici la traduction intégrale de ce communiqué.

Communiqué sur le pogrom du 17 mars 2004 au Kosovo et Métochie et sur le dixième anniversaire des bombardements par les forces de l’OTAN

Il y a cinq ans, un 17 mars, un pogrom a été pratiqué sur la population serbe orthodoxe ainsi que sur ses reliques et ses lieux saints au Kosovo et Métochie. Ce pogrom exécuté par les terroristes albanais a fait fuir plus de quatre mille Serbes de leurs foyers ancestraux, détruit des centaines de maisons et plus de trente églises – les nouvelles victimes innocentes sont tombées. Tout ceci a eu lieu en présence des forces internationales civiles et militaires, MINUK et KFOR. Aucune responsabilité pour ces violences et crimes n’a été recherchée jusqu’à présent. Ces faits sont le prolongement des bombardements commis par l’OTAN, de l’exode sans égal, des violences, des assassinats et des destructions de centaines de lieux saints en 1999 au Kosovo et Métochie. Les dix dernières années seule une part négligeable des réfugiés et des expulsés a pu revenir et retrouver ses biens et ses foyers brûlés ; la plupart des églises et monastères détruits restent en ruines ou disparaissent sans laisser de trace.

Lire la suite »

Réunion et communiqué du conseil de l’Archevêché des églises russes en Europe occidentale

Suite à sa réunion du 11 mars, le conseil de l'Archevêché des églises russes en Europe occidentale a publié un communiqué. Celui-ci évoque notamment des questions liées au vicariat de Grande Bretagne et d'Irlande, le projet de fondation pour l'Institut Saint-Serge, les nouvelles ordinations et la date de la prochaine assemblée générale ordinaire.

Communiqué de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France du 13 mars 2009

Le président de l’AEOF reçu par le président du Sénat

Paris le 13 mars 2009 – Dans le cadre d'une série de rencontres avec les représentants des cultes en France, le président du Sénat, Monsieur Gérard Larcher, a reçu le jeudi 5 mars dernier au Petit Luxembourg, le métropolite Emmanuel, président de l'Assemblée des évêques orthodoxes de France (AEOF), accompagné de Carol Saba, responsable de la communication de l'AEOF.

Lire la suite »

« Déjà mais pas encore » – par le père Jean Breck

PICT0014
Nous vous proposons la traduction française d'un texte du père Jean Breck publié dans la rubrique "Life in Christ" sur le site de l'Église orthodoxe en Amérique (OCA). Il s'intitule "Déjà mais pas encore" (texte original) et a été mis en ligne en novembre dernier. Pour lire ce texte, cliquez sur ce lien.

Photographie: le père Jean Breck (source)

Canon 16 du Ier Concile œcuménique

[De ceux qui ne restent pas dans les Églises pour lesquelles ils ont été promus]Ceux qui, presbytres ou diacres ou tous ceux qui prennent rang dans le clergé, ont eu l’audace de s’éloigner de leur Église, sans avoir les yeux fixés ni sur la crainte de Dieu ni sur les saints canons, ne doivent en aucun cas être reçus dans une autre Église. On doit les inviter très fermement à retourner dans leur diocèse, et, s’ils restaient, on devrait les priver de communion.
Si quelqu’un avait  l’audace de voler pour ainsi dire un candidat qui appartient à un autre évêque pour l’ordonner, sans l’autorisation de l’évêque qui le comptait dans son clergé dans sa propre Église, cette ordination n’a pas de valeur.

Recension: Le Grand Canon de saint André de Crète.

Andre_de_Crete
Lundi, mardi, mercredi et jeudi prochains, premiers jours du grand carême, sera chanté et lu, le soir, au cours des grandes complies, le Grand Canon pénitentiel de saint André de Crète, une longue prière propre à inspirer aux fidèles les dispositions qui conviennent en cette période de l’année liturgique particulièrement importante pour leur progrès spirituel.
Saint André de Crète est né à Damas vers 660, est devenu archevêque de Gortyne, en Crète, vers 700 et est mort en 740 à Mytilène. Ce canon pénitentiel qu’il a composé s’est vu au cours du temps ajouter à la fin de chaque ode quelques tropaires consacrés aux Apôtres, à sainte Marie d’Égypte et à l’auteur lui-même. Il est constitué, dans sa forme actuelle de plus de 300 tropaires. Divisé en quatre parties pour les quatres premiers jours de la première semaine du grand carême, il est chanté et lu intégralement au cours des matines du jeudi de la cinquième semaine.

Lire la suite »

Recension: Christophe Rico, «Πόλις. Polis. Parler le grec ancien comme une langue vivante»

Polis
Christophe Rico, «Πόλις. Polis. Parler le grec ancien comme une langue vivante», Paris, éditions du Cerf, 2009, 295p. + 1 CD audio.
Les éditions du Cerf viennent de publier le premier volume de la méthode élaborée par Christophe Rico (agrégé de grammaire et docteur en linguistique grecque, professeur à l’Université hébraïque de Jérusalem), permettant d’apprendre le grec ancien comme un langue vivante et d’acquérir ainsi la capacité de lire au moins des textes narratifs simples sans recourir au dictionnaire.
Le grec ancien dont il s’agit est le «koinè» ou «dialecte commun» dans lequel se sont exprimés, entre le IIIe siècle avant J.-C. et la fin de l’Antiquité, des auteurs aussi divers que Polybe, Euclide, Plutarque, les stoïciens, les épicuriens, Aristote ou Plotin, et qui est aussi la langue de la Septante et du Nouveau Testament

Lire la suite »

Recension : Les lois religieuses des empereurs romains de Constantin à Théodose II (312-438), volume II.

Couv8264g_260
«Les lois religieuses des empereurs romains de Constantin à Théodose II (312-438)», volume II, «Code théodosien, I-XV – Code Justinien – Constitutions Sirmondiennes». Texte latin établi par: T. Mommsen †, P. Meyer †, P. Krueger † ; traduction par Jean Rougé †, Roland Delmaire; introduction et notes par Roland Delmaire (Professeur émérite Université de Lille 3), avec la collaboration de Olivier Huck (École française de Rome), François Richard et Laurent Guichard (Université de Nancy 2), Éditions du Cerf, Paris, 2009, 608 pages (collection « Sources chrétiennes » n° 531).
Le livre XVI du « Code Théodosien », précédemment publié dans la même collection, rassemblait un grand nombre des lois émises en matière religieuse par Constantin et ses successeurs jusqu'à Théodose II, qui en fit faire le recueil. Ce volume, qui lui fait suite, contient 1) des lois tirées des quinze autres livres; 2) d’autres, en plus petit nombre, provenant uniquement du Code Justinien; 3) les « Sirmondiennes », petit recueil très ancien de lois religieuses qui n’ont été retenues dans aucun des deux Codes. Toutes ces lois, presque deux cents au total, datant de 312 à 438, ont en commun d'être, au moins par un aspect, des lois religieuses.

Lire la suite »

Communiqué du conseil de l’Archevêché des paroisses russes en Europe occidentale

Suite à sa réunion du 4 février, le conseil de l'Archevêché des paroisses russes en Europe occidentale a publié un communiqué. Parmi les questions abordées: l'élection du patriarche russe Cyrille, à ce propos "Le conseil de l’Archevêché regrette que, malgré l’unité eucharistique
et spirituelle qui nous rassemble dans la foi et la communion,
perdurent aujourd’hui encore certains points d’achoppement entre
l’Archevêché et le Patriarcat de Moscou." Le conseil espère que la reprise du travail préparatoire pour le grand concile orthodoxe "permettra de trouver une solution conforme à l’ecclésiologie orthodoxe
à la question de l’organisation canonique de la « diaspora »."

Lire la suite »

Communiqué de la Métropole grec-orthodoxe de France, à propos de l’archimandrite Denis Guillaume

La Métropole grec-orthodoxe de France a diffusé le communiqué suivant à propos de l'archimandrite  Denis Guillaume:

Après le
décès de l’archimandrite Denis Guillaume, survenu le 21 juin 2008, divers contrevérités
et mensonges ont circulé, parfois sciemment entretenus, notamment quant aux
conditions matérielles dans lesquelles se sont déroulés les derniers mois de sa
vie sur terre. S’il n’est pas question de salir la mémoire de ce prêtre, il n’y
a pas lieu non plus de voir travestir la vérité, pas plus qu’il ne serait
acceptable de se servir de ces contrevérités pour masquer des comportements à
la limite du frauduleux.
 

Lire la suite »

Des livrets d’émissions du père Cyrille Argenti

Argenti
Moine et prêtre à Marseille, le père Cyrille Argenti (1918-1994) a été l’une des figures majeures de la vie orthodoxe française de son époque. D’origine grecque, il a contribué activement à l’implantation de l’Église orthodoxe locale, notamment par la création de la paroisse francophone Saint-Irénée, à Marseille, et son dynamisme au sein de la Fraternité orthodoxe en Europe occidentale. Soucieux de faire de l’Évangile une réalité vécue, il fut toute sa vie à l’écoute des nécessités de son temps, fondant et animant le mouvement de la jeunesse orthodoxe du Midi, construisant une maison de retraite dans la banlieue de Marseille, organisant une aide pour les personnes les plus démunies…

Lire la suite »

Recension: L’embryon, formation et animation.

Embryon
Luc Brisson, Marie-Hélène Congourdeau et Jean-Luc Solère (éd.), «L’embryon, formation et animation. Antiquité grecque et latine, traditions hébraïque, chrétienne et islamique», éditions Vrin, Paris, 2008, 290 p. («Histoire des doctrines de l’Antiquité classique» n° 38).
Les représentations antiques de la conception et du développement de l’embryon humain paraissent aujourd’hui naïves à bien des égards et divergent souvent sur des points essentiels (comme celui du mode et du moment de l’animation). Cependant, alors que la science moderne, au nom du « postulat d’objectivité » qu’elle a mis à son principe, a totalement exclu l’âme de son horizon et s’est dès lors condamnée à ne considérer l’être humain, dans les premiers mois de son existence, que comme un agrégat de cellules, ces conceptions antiques le reconnaissent comme un être constitué d’un corps et d’une âme, et rejoignent à cet égard l’anthropologie des religions bibliques. D’où l’intérêt qu’elles gardent, aujourd’hui encore pour celles-ci, et pour tous ceux qui veulent donner à la bioéthique des bases suffisantes, c’est-à-dire qui puissent justifier le respect dû à la personne humaine dès les premiers moments de sa vie. D’où l’intérêt, donc, de ce livre qui, rassemblant les communications d’un colloque organisé en 2005 au Collège de France, donne un large aperçu des différentes conceptions embryologiques de l’Antiquité grecque et latine, mais aussi du christianisme ancien, du judaïsme et de l’islam.

Lire la suite »

Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski