11 juin
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

11 juin

Saint Barthélémy et Saint Barnabé, apôtres (I) ; Saint Barnabé de Vetlouga (1445) ; Saint hiéromartyr Mitrophane et les 222 martyrs de Chine (1900) ; transfert des reliques de Saint Éphrem de Novotorjsk (1572) ; saint icône de la Mère de Dieu « Il est digne ».

LES SAINTS APÔTRES BARTHÉLÉMY ET BARNABÉ

Saint BarthélémyLe saint Apôtre Barthélemy (Bartholomée), était originaire de Cana en Galilée. Il fut compté parmi les Douze Apôtres qui suivirent le Christ jusqu’à sa Passion et furent témoins de sa résurrection. Après la Pentecôte, lorsque les Apôtres tirèrent au sort les parties du monde qui leur reviendraient à évangéliser, il fut désigné pour aller proclamer la Bonne Nouvelle en Arabie Heureuse (Nord du Yémen actuel). Il partit d’abord, en compagnie de l’Apôtre Philippe et de sa sœur Mariamne, évangéliser les régions de Lydie et de Mysie, en Asie Mineure. Ils furent arrêtés à Hiérapolis de Phrygie et crucifiés la tête en bas ; mais lorsque Philippe rendit l’âme, la terre s’ouvrit et engloutit un grand nombre de païens. Effrayés, les survivants décrochèrent Barthélemy et Mariamne. Celui-ci établit Stachys comme évêque de la ville et continua son périple missionnaire. Endurant avec constance la faim, le froid, les dangers des routes, les persécutions et les emprisonnements, il transmit à de nombreux païens la lumière de la Vérité : en Arabie, en Perse et dans les Inde (dans le monde ancien, ce nom désignait soit l’Arabie du Sud, soit l’Éthiopie), et leur laissa l’Évangile selon saint Matthieu, écrit en araméen, Puis il se rendit en Arménie, où il acheva sa course, crucifié à l’exemple de son maître à Albanopolis, sur l’ordre du roi Astrage (ou Astyagès), dont il avait converti le fils et délivré la fille d’un démon. Le corps de l’Apôtre fut ensuite déposé dans un cercueil de plomb et jeté à la mer. Mais, par l’intervention de Dieu, au lieu de s’enfoncer dans l’abîme, le sarcophage parvint dans l’île de Lipari, en Sicile, où ses reliques accomplirent de nombreux miracles. Le saint apôtre Barnabé était lévite, originaire de Chypre, Il habitait Jérusalem au temps de la formation de la première communauté chrétienne ; et voyant comment les croyants qui se rassemblaient autour des Apôtres, n’avaient qu’un cœur et qu’une âme et mettaient tout en commun, il vendit le champ qu’il possédait, et vint déposer l’argent aux pieds des Apôtres (Act IV, 36-37). Dès lors, il vécut du travail de ses mains, comme saint Paul (I Cor IX, 6). Homme de bien, rempli de l’Esprit Saint et de foi, il avait reçu le don de la parole d’exhortation et d’encouragement, c’est pourquoi les Apôtres changèrent son nom de Joseph en celui de Barnabé, qui signifie « Fils de la consolation ». Sur l’ordre des apôtres, St Barnabé fut envoyé à Antioche pour y confirmer les fidèles dans la foi. Il partit ensuite à Chypre, où sa prédication fut fructueuse. Le saint apôtre trépassa vers l’an 62, lapidé par les païens. Sous le règne de l’empereur Zénon (488), le saint apôtre Barnabé apparut en vision à l’évêque de Salamine, Anthémis, et lui révéla le lieu où son corps se trouvait caché. L’évêque s’y rendit aussitôt et trouva, dans la grotte indiquée par le saint, le cercueil où se trouvait son corps intact, et sur la poitrine duquel reposait un exemplaire en grec de l’Évangile de saint Matthieu, que l’apôtre avait copié de sa main.

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

LES 222 MARTYRS DE CHINE

En 1900, la société initiatique d’arts martiaux des « Boxers », soutenue par l’impératrice douairière, connue pour sa xénophobie, engagea une persécution contre les Chrétiens, auxquels ils attribuaient la responsabilité de tous les malheurs qui frappaient la Chine. Le 10 juin, des proclamations furent affichées dans les rues de Pékin, appelant les païens à massacrer les Chrétiens et menaçant tous ceux qui oseraient les cacher.

La nuit suivante, les Boxers, passant avec des torches enflammées dans chaque quartier de la ville, arrêtèrent dans leurs maisons tous les Chrétiens Orthodoxes qu’ils trouvaient, les torturant pour leur faire renier le Christ. Beaucoup, terrorisés par les supplices, brûlèrent de l’encens devant les idoles pour sauver leur vie, tandis que d’autres confessèrent courageusement leur foi et subirent d’horribles tourments. Après avoir incendié leur maison, on les conduisait hors de la ville, dans les temples païens des Boxers, où ils étaient éventrés, décapités ou immolés au feu.

Paul Wan, un catéchiste orthodoxe, mourut la prière sur les lèvres. Ia Wen, institutrice à la Mission russe, fut torturée à deux reprises et confessa joyeusement le Christ. Jean, un garçon de huit ans, eut les bras coupés et la poitrine tailladée. Comme ses bourreaux lui demandaient s’il souffrait, il répondit en souriant : « Ce n’est pas difficile de souffrir pour le Christ ». Les Boxers le décapitèrent, et brûlèrent ses restes dans un feu de joie.

Le Père Métrophane Tsi-Chung, le premier Prêtre chinois, qui avait été ordonné par Saint Nicolas du Japon et avait servi infatigablement la Mission pendant quinze ans, fut massacré avec la plupart des soixante-dix Chrétiens, femmes et enfants, qui s’étaient réfugiés chez lui après l’incendie des bâtiments de la Mission russe. Lorsque les Boxers entrèrent, ils le trouvèrent assis dans la cour et le criblèrent de coups de poignards à la poitrine. Sa femme, Tatienne, fut décapitée, ainsi que son fils Isaïe, âgé de vingt-trois ans. Son autre fils de sept ans, Jean, eut les orteils, le nez et les oreilles coupés lors du Martyre de son père. Il ne ressentait cependant aucune douleur, et alors que ses tortionnaires l’appelaient « fils des démons », il répondait : « Je suis un croyant en Dieu, et non un disciple des démons ! » Marie, la fiancée d’Isaïe, âgée de dix-neuf ans, s’était rendue à la maison du Père Métrophane, souhaitant mourir avec la famille de son fiancé. Lorsque les Boxers entourèrent la maison, elle aida les autres à se sauver en franchissant le mur, puis elle fit face aux assaillants, les accusant d’assassiner des innocents sans procès. N’osant pas la tuer, ils la blessèrent aux bras et lui transpercèrent les pieds. Comme on la pressait de s’enfuir, elle répondit : « Je suis née près de l’église de la Très-Sainte Mère de Dieu, et c’est ici que je mourrai ! » Quand les Boxers revinrent, il la firent périr.

Parmi ces bienheureux Martyrs, se trouvaient aussi des descendants des habitants d’Albazin, en Russie, qui avaient apporté la lumière du Christ à Pékin en 1685. Clément Kui Kin, Matthieu Hai Tsuan, son frère Vit, Anne Chui, et nombre d’autres, ne craignant pas ceux qui tuent le corps mais ne peuvent tuer l’âme, allèrent courageusement à la rencontre des tortures et de la mort, en priant le Seigneur d’éclairer leurs persécuteurs et de pardonner leurs péchés. Des mille âmes qui composaient la Mission russe de Pékin, elle en perdit trois cents lors de ces sanglants événements, dont deux cent vingt-deux qui remportèrent la couronne inflétrissable du Martyre.

Leur vénération a été approuvée par l’Eglise Russe, qui décréta qu’une Liturgie des défunts devrait être célébrée le 10 juin, et le 11 une Liturgie solennelle en l’honneur des Martyrs.

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire de l’Ascension, ton 4

Tu t’es élevé dans la gloire, ô Christ notre Dieu, réjouissant Tes disciples par la promesse de l’Esprit Saint, et les affermissant par Ta bénédiction, car Tu es le Fils de Dieu, le Rédempteur du monde.

Tropaire des saints Apôtres, ton 3

Saints Apôtres, intercédez auprès du Dieu miséricordieux afin qu’Il accorde à nos âmes la rémission des péchés.

Tropaire du saint hiéromartyr Métrophane de Chine, ton 1

Ministre du Christ, prêtre véritable de la gloire, Sacrifice raisonnable et victime sans tache,

tu t’es offert dans l’arène avec ton troupeau à Pékin. Ô Père Métrophane, prie pour nous qui gardons avec foi ta sainte mémoire.

Kondakion du saint Apôtre Barthélémy, ton 4

Tu fus un grand soleil pour l’univers, illuminant ceux qui t’honorent par l’éclat de tes enseignements et tes miracles redoutables, Barthélémy, apôtre du Seigneur.

Kondakion du saint Apôtre Barnabé, ton 3

Tu fus le véritable serviteur du Seigneur, le premier parmi les septante apôtres, tu fis resplendir avec Paul ta prédication, annonçant à tous le Christ Sauveur ; c’est pour cela que nous célébrons par nos hymnes ta divine mémoire, ô Barnabé.

Kondakion de l’Ascension, ton 6

Ayant accompli Ton dessein de Salut pour nous, et uni ce qui est sur terre à ce qui est aux cieux, Tu T’es élevé dans la gloire, ô Christ notre Dieu, sans nullement T’éloigner, mais en demeurant inséparable et clamant à ceux qui T’aiment : Je suis avec vous et personne ne prévaudra contre vous.

ÉPITRE DU JOUR

Actes XXI, 26-32

Alors Paul prit ces hommes, se purifia, et entra le lendemain dans le temple avec eux, pour annoncer à quel jour la purification serait accomplie et l’offrande présentée pour chacun d’eux. Sur la fin des sept jours, les Juifs d’Asie, ayant vu Paul dans le temple, soulevèrent toute la foule, et mirent la main sur lui, en criant : Hommes Israélites, au secours ! Voici l’homme qui prêche partout et à tout le monde contre le peuple, contre la loi et contre ce lieu ; il a même introduit des Grecs dans le temple, et a profané ce saint lieu. Car ils avaient vu auparavant Trophime d’Éphèse avec lui dans la ville, et ils croyaient que Paul l’avait fait entrer dans le temple. Toute la ville fut émue, et le peuple accourut de toutes parts. Ils se saisirent de Paul, et le traînèrent hors du temple, dont les portes furent aussitôt fermées. Comme ils cherchaient à le tuer, le bruit vint au tribun de la cohorte que tout Jérusalem était en confusion. À l’instant il prit des soldats et des centeniers, et courut à eux. Voyant le tribun et les soldats, ils cessèrent de frapper Paul.

ÉVANGILE DU JOUR

Jn XVI, 2-13

Je vous ai dit ces choses, afin qu’elles ne soient pas pour vous une occasion de chute. Ils vous excluront des synagogues; et même l’heure vient où quiconque vous fera mourir croira rendre un culte à Dieu. Et ils agiront ainsi, parce qu’ils n’ont connu ni le Père ni moi. Je vous ai dit ces choses, afin que, lorsque l’heure sera venue, vous vous souveniez que je vous les ai dites. Je ne vous en ai pas parlé dès le commencement, parce que j’étais avec vous. Maintenant je m’en vais vers celui qui m’a envoyé, et aucun de vous ne me demande: Où vas-tu? Mais, parce que je vous ai dit ces choses, la tristesse a rempli votre cœur. Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai. Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement: en ce qui concerne le péché, parce qu’ils ne croient pas en moi; la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus; le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé. J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir.

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Emma Cazabonne

Emma Cazabonne

Beside an anthology on Cistercian texts, Emma Cazabonne has translated and published articles on Cistercian spirituality, the Middle Ages, and Orthodoxy. She converted to Orthodoxy in 2008. Her husband is an Orthodox priest. If you are interested in having your book translated into French, she can be contacted here https://wordsandpeace.com/contact-me/

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

Les églises oubliées d’Albanie sont restaurées À la Une 114264

D’anciennes églises orthodoxes d’Albanie, oubliées et abandonnées durant de nombreuses décennies, en raison de la persécution du régime athée, et n...

Du répit pour la chapelle orthodoxe de Nice soutenue par Novak Djokovic À la Une 114241

Le tribunal d’instance de Nice a rejeté la demande d’expulsion en référé de la petite chapelle orthodoxe serbe soutenue par le champion...

Conférence à Oxford : « Des érudits, des pasteurs et des responsables politiques se réunissent po... À la Une 114232

Une réunion internationale des érudits, des pasteurs, des cliniciens et d’autres savantes et savants s’est tenue à Oxford (Angleterre) du 16 au 19 ...

Thousands of orthodox Christians rally against barbaric Australian abortion draft law 114211

Sydney’s Martin Place was packed with pro-life demonstrators last night, protesting a proposed bill to decriminalize abortion that awaits considera...

Romanian Church hopes to open a monastery in Ireland 114209

The Romanian Orthodox Metropolis of Southern and Western Europe has published an official appeal to faithful Orthodox Christians to offer their pra...

24 août Non classé 70753

24 août  Saint Eutyque, disciple de saint Jean le Théologien, martyr (Ier s.) ; saint Tation, martyr à Claudiopolis (305) ; sainte Sira, vierge et ...

11 août (ancien calendrier) / 24 août (nouveau) Vivre avec l'Église 70751

11 août (ancien calendrier) / 24 août (nouveau) Carême de la Dormition Après-fête de la Transfiguration de notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Ch...

On considère dans l’Église orthodoxe russe que l’on ne doit pas bénir les armes de destruction ma... À la Une 114203

Les armes de destruction massive ne doivent pas être bénies par les membres du clergé. C’est ce qu’a déclaré le vice-chancelier du Patriarcat de Mo...

L’Église orthodoxe roumaine espère ouvrir un monastère en Irlande Actualités 114198

La métropole d’Europe occidentale et méridionale de l’Église orthodoxe roumaine a publié un appel officiel aux fidèles orthodoxes pour élever leurs...

Des milliers de chrétiens orthodoxes se sont rassemblés en Australie contre la nouvelle loi « bar... À la Une 114194

La Place Martin de Sydney était bondée de manifestants pro-vie dans la nuit du 20 au 21 août, pour protester contre un projet de loi visant à décri...

Fête de la Transfiguration du Seigneur sur le Mont Grabarka (Pologne) Actualités 114188

Comme chaque année, au monastère Saintes-Marthe-et-Marie, a eu lieu la fête annuelle de la venue de la copie de l’icône de la Mère de Dieu d’Iviron...

23 août Vivre avec l'Église 70748

23 août Jour de jeûne Clôture de la Fête de la Dormition de la Très-Sainte Mère de Dieu et toujours Vierge Marie ; saint Irénée, évêque de Lyon, ma...