23 mars (ancien calendrier) / 5 avril (nouveau)
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

23 mars (ancien calendrier) / 5 avril (nouveau)

Grand Carême. Saint Nicon, hiéromartyr, et ses 199 disciples martyrs en Sicile (251) ; saint Eusèbe, évêque de Valence (vers 600) ; saint Nicon abbé des Grottes de Kiev (1088) ; saint Basile le juste de Mangazée (1600) saint Luc de Mytilène, néo-martyr grec (1802) ; saints nouveaux martyrs de Russie : Macaire (Kvitkine), prêtre (1931) ; Élie (Viatline), moine, Anastasie (Bobkov), moniale et Barbara (Konkine), Alexis (Skorobogatov), martyr (1938), Serge (Srebriansky), moine, confesseur (1948).

SAINT NICON ET SES 199 DISICIPLES

23 marsNotre saint Père Nicon naquit dans la région de Naples, au cours du IIIe siècle, d’un père païen et d’une mère chrétienne. Engagé dans l’armée, il se trouva un jour dans une situation périlleuse. Se souvenant alors des enseignements de sa pieuse mère sur les promesses de la vie éternelle, il s’écria : « Seigneur Jésus-Christ, viens à mon aide ! » Puis, s’armant du signe de la Croix comme d’une arme invincible, il s’élança au combat, d’où il sortit victorieux et couvert de gloire. De retour dans sa patrie, il rendit visite à sa mère, lui raconta les événements et lui fit part de son projet d’aller se faire baptiser en Orient, aux sources de la Foi.

Débarquant dans l’île de Chio, il s’isola sur une montagne, où il demeura dans le jeûne, la veille et la prière pendant une semaine entière, afin de se préparer au baptême. Un ange de Dieu lui apparut alors et, lui remettant un bâton, il lui donna l’ordre de se rendre sur le rivage. Il y trouva un navire qui le mena jusqu’au mont Ganos, en Thrace , où il rencontra l’évêque Théodore de Cyzique, qui s’était retiré pour mener la vie érémitique dans une grotte, sur les flancs de la montagne. Celui-ci, ayant été informé à l’avance par Dieu de sa venue, le prit avec lui dans sa retraite, lui enseigna les fondements de la foi et le baptisa au Nom de la Sainte Trinité. Nicon décida de rester dans cet endroit où la Providence l’avait conduit, afin d’imiter en tout point la manière de vivre angélique de son père spirituel. Au bout de trois années, Théodore l’ordonna prêtre ; et, quand vint pour lui le temps d’être rappelé à Dieu, il lui remit la direction des cent quatre-vingt-dix disciples qui s’étaient rassemblés autour de lui.

La persécution de Dèce (251), qui avait éclaté en Orient, obligea Nicon et ses compagnons à prendre la mer. Après avoir fait escale quelque temps à Mytilène, ils abordèrent en Italie, où Nicon put revoir sa mère mourante et procéder à ses funérailles. Pendant ce bref séjour dans sa patrie, Nicon conféra le baptême à neuf de ses concitoyens qui, abandonnant leurs familles, décidèrent de se joindre à sa communauté. Les deux cents moines se rendirent ensuite en Sicile et s’installèrent sur le mont Taormina, dans les ruines d’un ancien établissement thermal. Mais ils ne purent jouir que peu de temps de la paix de cette retraite, car le préfet païen de Sicile, Quintien, ayant appris la présence des saints ascètes, les fit arrêter et traduire à son tribunal. Comme les disciples de Nicon, encouragés par les paroles de feu de leur père spirituel, avaient refusé d’une seule voix de renier le Christ et leur sainte profession, le préfet les fit flageller à coups de nerfs de bœuf, puis il ordonna de les décapiter et de jeter leurs corps dans la fournaise des thermes, qui avait été rallumée pour la circonstance. Le tour de saint Nicon étant venu, il fut étendu, les quatre membres écartelés, et des soldats le brûlèrent avec des torches. Ils l’attachèrent ensuite derrière un attelage de bœufs qui alla le jeter dans un profond ravin, d’où on le sortit encore vivant pour lui fracasser la mâchoire à coups de pierres, lui couper la langue et finalement le décapiter. Les précieuses reliques de saint Nicon et de ses compagnons furent retrouvées par la suite par l’évêque de Messine, Théodose, qui fit construire un sanctuaire en leur honneur.

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire du saint hiéromartyr, ton 4

Dieu de nos Pères, / dont la clémence agit toujours envers nous, / n’éloigne pas de nous ta miséricorde, / mais par leurs supplications / gouverne notre vie dans la paix.

Kondakion ton 3

La lumière a brillé sur ton coeur grâce aux paroles divines de la mère qui t’enfanta; illuminé par le baptême, tu t’enrôlas dans la troupe des Moines et devins le guide et le flambeau de ceux qui t’ont suivi; vénérable Père, avec eux prie le Christ de nous accorder la grâce du salut.

Lectures de l’Ancien Testament

Isaïe XXIX, 13-23

Et le Seigneur a dit : Ce peuple s’approche de moi en parole, et il m’honore des lèvres; mais son cœur est loin de moi. Ils m’honorent en vain, enseignant la science et les maximes des hommes. A cause de cela, voilà que Je vais encore déplacer ce peuple; Je les déplacerai, et je perdrai la sagesse des sages, et je tromperai la prudence des prudents. Malheur à ceux qui approfondissent leurs conseils, mais non avec le Seigneur! Malheur à ceux qui méditent en secret ! Ils feront leurs œuvres dans les ténèbres, et ils diront : Qui nous a vus? Et qui saura ce que nous faisons ? Ne serez-vous pas comptés comme l’argile du potier? Est-ce que l’ouvrage dira à l’ouvrier : Tu ne m’as point façonné? Est-ce que l’œuvre dira à l’artisan : Tu ne m’as pas faite avec intelligence? Est-ce que dans peu de temps le Liban ne sera point changé comme le mont Carmel? Est-ce que le mont Carmel ne sera pas réputé une forêt? Et en ce jour les sourds entendront les paroles du livre avec ceux qui sont dans les ténèbres et ceux qui sont dans les brouillaids. Les yeux des aveugles verront; Et à cause du Seigneur les pauvres tressailliront d’allégresse, et les hommes désespérés seront rassasiés de joie. L’injuste n’est plus, le superbe a péri; ceux qui méchamment s’écartaient de la loi ont été exterminés ; Ainsi que ceux qui, par leurs discours, entrainaient les hommes à pécher; et on tiendra à scandale tous ceux qui tendaient des pièges aux portes de la ville, parce qu’ils auront conduit le juste dans l’injustice. À cause de cela, voici ce que dit le Seigneur sur la maison de Jacob, qu’il avait retranchée d’Abraham : Jacob ne sera plus confondu, il ne changera plus de visage. Mais lorsque mes enfants auront vu mes œuvres, pour l’amour de moi, ils sanctifieront le Saint de Jacob, et ils craindront le Dieu d’Israël.

Genèse XII, 1-7

Le Seigneur dit alors à Abram : sors de ta terre, de ta famille, et de la maison de ton père, pour te rendre en la terre que je te montrerai. Je ferai sortir de toi un grand peuple ; Je te bénirai, Je glorifierai ton nom, et il sera béni. Je bénirai ceux qui te béniront ; ceux qui Je maudirai, Je les maudirai, et en toi seront bénies toutes les tribus de la terre. Et Abram s’en alla, comme avait dit le Seigneur, et Lot partit avec lui. Or, Abram avait soixante-quinze ans lorsqu’il sortit de Haran. Abram prit donc Sara, sa femme, Lot, fils de son frère, tout ce qui leur appartenait, tout ce qu’ils avaient acquis, toutes les âmes qu’ils avaient acquises dans Haran ; et ils partirent pour passer en la terre de Chanaan. Abram traversa cette terre dans toute sa longueur jusqu’au territoire de Sichem, vers le grand chêne. Or, les Chananéens habitaient alors cette terre. Et le Seigneur apparut à Abram, et Il lui dit : À ta face je donnerai cette terre ; c’est pourquoi Abram bâtit là un autel au Seigneur qui lui était apparu.

Proverbes XIV, 15-26

L’ingénu est crédule ; l’habile vient à se raviser. Le sage a peur et se détourne du méchant ; l’insensé, confiant en lui-même, se mêle aux pervers. L’homme irascible agit sans réflexion ; l’homme sensé supporte beaucoup. Les insensés ont le mal en partage ; l’homme habile est maître de la science. Les mauvais tomberont devant les bons ; les impies seront des serviteurs aux portes des justes. On n’aime pas les amis des pauvres ; mais les amis des riches sont nombreux. Mépriser les indigents, c’est pécher ; avoir compassion des pauvres, c’est se ménager la plus grande joie. Les cœurs égarés songent au mal ; les bons songent à la miséricorde et à la vérité ; ceux qui commettent le mal ne connaissent ni miséricorde ni vérité; les miséricordes et la fidélité sont à ceux qui font le bien. Tout homme diligent a le superflu ; tout homme ami des douceurs et des plaisirs sera dans l’indigence. La couronne des sages est l’activité ; le travail des injustes est mauvais. Le témoin fidèle délivrera son âme du mal ; le témoin trompeur est un brandon de mensonges. Dans la crainte du Seigneur est l’espérance de la force ; Il laissera à ses enfants un appui.

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Emma Cazabonne

Emma Cazabonne

Beside an anthology on Cistercian texts, Emma Cazabonne has translated and published articles on Cistercian spirituality, the Middle Ages, and Orthodoxy. She converted to Orthodoxy in 2008. Her husband is an Orthodox priest. If you are interested in having your book translated into French, she can be contacted here https://wordsandpeace.com/contact-me/

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

Le Patriarcat œcuménique rejette les accusations selon lesquelles il aurait reçu des « compensati... À la Une 111961

Le directeur du service de presse et de communication du Patriarcat œcuménique, Nikos Papachristou, a publié le communiqué suivant : « Les allégati...

Le Premier ministre grec à l’archevêque d’Athènes : « J’espère une collaboration substantielle av... À la Une 111957

Une rencontre de l’archevêque Jérôme d’Athènes avec le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a eu lieu le 16 juillet, au palais Maximou.

Une icône de la Mère de Dieu exsude une huile parfumée dans la région de Lvov (Ukraine) Actualités 111940

Le 9 juillet, jour de la commémoration de l’icône miraculeuse de Lvov de la Mère de Dieu « qui pleure », une copie de cette icône, en l’église Sain...

Pour la septième fois, le cimetière orthodoxe serbe de Lipljan (Kosovo) a été profané À la Une 111936

Pour la septième fois, les tombes du cimetière orthodoxe serbe de Lipljan (Kosovo) ont été profanées. Il reste actuellement 800 habitants serbes da...

July 4 (old calendar) / July 17 (new) 111922

July 4 (old calendar) / July 17 (new) Fast St. Andrew, Archbishop of Crete (712). Ven. Andrei Rublev (14th-15th c.). Ven. Martha, mother of Ven. Si...

July 17  111920

July 17 Fast Greatmartyr Marina (Margaret) of Antioch in Pisidia (4th c.). Ven. Irenarchus, Abbot of Solovkétsky Monastery (1628). Translation of t...

4 juillet (ancien calendrier) / 17 juillet (nouveau) Vivre avec l'Église 111918

4 juillet (ancien calendrier) / 17 juillet (nouveau) Jour de jeûne Saint André, archevêque de Crète (740) ; saints martyrs Théodote et Théodota (10...

17 juillet Vivre avec l'Église 111914

17 juillet Jour de jeûne Sainte Marine (ou Marguerite), mégalomartyre à Antioche de Pisidie (IVème s.) ; saint martyr Livier (Vème s.) ; saint Irén...

The Volos Academy for Theological Studies will train theologians of the new Orthodox Church of Uk... 111911

On July 14, Patriarch Bartholomew presided the Sunday Divine Liturgy celebrated in St. George’s Patriarchal Church, at the Phanar. Faithful were pr...

In his homily, Patriarch Daniel spoke about loneliness and its remedies 111909

In his July 14th Sunday homily, Patriarch Daniel spoke about loneliness, a real disease of our century, as well as the actions we must undertake to...

Luxembourg: 90th Anniversary of ROCOR Holy Apostles Peter and Paul Parish 111906

On July 11-12, on the feast of the holy apostles Peter and Paul, festivities were held in the Orthodox parish of Luxembourg (ROCOR), to celebrate t...

« In search of Russian consciousness » 111904

We recently presented The Foundations of Russian Culture, a book by Father Alexander Schmemann. The French daily La Croix has published a review by...