27 mars
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Grand Carême, dispense d’huile et de vin. Commémoration des défunts. Sainte Matrone, martyre à Thessalonique (IIIème-IVème s.) ; saint Jean l’Égyptien, ermite en Thébaïde (395) ; saints Manuel et Théodose, martyrs (304) ; saint Dominique, évêque de Cambrai (vers 545) ; saint Védulphe, évêque d’Arras (580).

VIE DE SAINTE MATRONE DE THESSALONIQUE

Sainte Matrone était servante d’une noble juive, nommée Pantilla, qui était mariée au général de la garnison impériale de la ville de Thessalonique. Elle adorait Jésus-Christ comme le vrai Dieu et le priait en secret pour ne pas éveiller l’attention de sa maîtresse. Lorsque, chaque jour, celle-ci se rendait à la synagogue, Matrone l’accompagnait jusqu’à la porte, puis elle se dérobait aussitôt pour se rendre à l’église et offrir ses prières au Seigneur, s’arrangeant pour être présente à la sortie de Pantilla. Quand vint la Pâque juive, Matrone, qui désirait assister aux offices préparant la fête de la Résurrection du Seigneur — la vraie Pâque qui nous a fait passer de la mort à la vie — se rendit à l’église, mais elle tarda à rejoindre la synagogue et un des domestiques la dénonça à sa maîtresse. Pantilla, entrant alors dans une grande colère, déclara que si Matrone l’avait trompée sur ce point, elle devait bien être aussi fautive dans son service, et elle ordonna à ses autres serviteurs de l’attacher sur un banc et de la frapper de verges. Aux accusations de Pantilla, Matrone répondit : « Oui, je suis chrétienne, mais j’ai toujours obéi à vos ordres, sauf en ce qui concerne ma foi. En quoi ai-je manqué à votre service pour que vous déchiriez ainsi mon corps ? Si toutefois vous voulez me donner la mort parce que j’adore Jésus-Christ, vous avez tout pouvoir sur ma vie, mais vous n’avez pas de puissance sur mon âme qui appartient à Dieu seul. Je ne redoute aucun de vos tourments ; car Jésus, mon Sauveur et mon Maître, me vient en aide ! » On l’enferma ensuite pendant trois jours, et quand on ouvrit la cellule, Pantilla eut la surprise de la trouver sans aucune trace de blessures, dégagée de ses liens, debout, le visage radieux et chantant les louanges de Dieu. Sa haine n’en devint que plus furieuse et elle ordonna de la fustiger de nouveau, avec plus de cruauté. La même guérison miraculeuse se produisit à trois reprises, mais les coups de verges eurent finalement raison de la résistance que Matrone avait montrée. Au moment de rendre son âme à Dieu, elle dit : « Seigneur Jésus, Sauveur immaculé pour qui j’endure tous ces tourments, je remets maintenant mon âme entre tes mains, daigne me recevoir dans la société de tes martyrs ! » Afin de n’être pas accusée d’assassinat, Pantilla fit précipiter le corps de Matrone du haut d’un rocher et fit croire qu’elle avait été victime d’un accident. Par la suite l’évêque Alexandre (début du IVe s.) fit porter la précieuse relique à l’intérieur de la cité, dans un endroit où l’on construisit une église dédiée à sainte Matrone.

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire, ton 4

Ta brebis, ô Jésus, / s’écrie de toute la force de sa voix: / C’est toi que j’aime, divin Epoux, / c’est toi que je cherche en luttant; / avec toi crucifiée, / en ton baptême je suis ensevelie; / pour toi je souffre, afin de régner avec toi; / pour toi je meurs, afin de vivre en toi; / reçois comme victime sans défaut / celle qui par amour s’immole pour toi. / Par ses prières, Dieu de miséricorde, sauve nos âmes.

ÉPITRE DU JOUR

Hébr. III, 12-16

Prenez garde, que quelqu’un de vous n’ait un cœur mauvais et incrédule, au point de se détourner du Dieu vivant. Mais exhortez-vous les uns les autres chaque jour, aussi longtemps qu’on peut dire: Aujourd’hui ! Afin qu’aucun de vous ne s’endurcisse par la séduction du péché. Car nous sommes devenus participants de Christ, pourvu que nous retenions fermement jusqu’à la fin l’assurance que nous avions au commencement, pendant qu’il est dit: Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, N’endurcissez pas vos cœurs, comme lors de la révolte. Qui furent, en effet, ceux qui se révoltèrent après l’avoir entendue, sinon tous ceux qui étaient sortis d’Égypte sous la conduite de Moïse ?

I Thess. IV, 13-17 (défunts)

Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l’ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n’ont point d’espérance. Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts. Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d’après la parole du Seigneur: nous les vivants, restés pour l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts. Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.

ÉVANGILE DU JOUR

Mc I, 35-44

Vers le matin, pendant qu’il faisait encore très sombre, Jésus se leva, et sortit pour aller dans un lieu désert, où il pria. Simon et ceux qui étaient avec lui se mirent à sa recherche ; et, quand ils l’eurent trouvé, ils lui dirent: Tous te cherchent. Il leur répondit: Allons ailleurs, dans les bourgades voisines, afin que j’y prêche aussi; car c’est pour cela que je suis sorti. Et il alla prêcher dans les synagogues, par toute la Galilée, et il chassa les démons. Un lépreux vint à lui; et, se jetant à genoux, il lui dit d’un ton suppliant: Si tu le veux, tu peux me rendre pur. Jésus, ému de compassion, étendit la main, le toucha, et dit: Je le veux, sois pur. Aussitôt la lèpre le quitta, et il fut purifié. Jésus le renvoya sur-le-champ, avec de sévères recommandations, et lui dit: Garde-toi de rien dire à personne; mais va te montrer au sacrificateur, et offre pour ta purification ce que Moïse a prescrit, afin que cela leur serve de témoignage.

Jn V, 24-30 (défunts)

En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. En vérité, en vérité, je vous le dis, l’heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu ; et ceux qui l’auront entendue vivront. Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d’avoir la vie en lui-même. Et il lui a donné le pouvoir de juger, parce qu’il est Fils de l’homme. Ne vous étonnez pas de cela; car l’heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, et en sortiront. Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement. Je ne puis rien faire de moi-même: selon que j’entends, je juge; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

«Orthodoxie» (France-Culture) : «Petite théologie pour les temps de pandémie» À la Une 184481

L’émission Orthodoxie sur France-Culture diffusée le dimanche 18 avril avait pour thème quelques problèmes posés par la pandémie dans la vie des Ég...

18 avril Vivre avec l'Église 62812

Grand Carême, dispense d’huile et de vin. Sainte Marie l’Égyptienne Saint Jean l’Isaurien, ermite, disciple de saint Grégoire le Décapolite (...

5 avril (ancien calendrier)/18 avril (nouveau) Vivre avec l'Église 62809

Grand Carême, dispense d’huile et de vin. Sainte Marie l’Égyptienne Saints Victorin, Victor, Nicéphore, Claude, Diodore, Sérapion et Papias, martyr...

« Le vaccin nous offre la possibilité du retour à la vie normale » a déclaré le primat de l’Églis... À la Une 184473

« La fin de la pandémie est proche. Rapprochons-la encore plus, accélérons-la, en nous vaccinant. Chaque personne vaccinée, par cet acte d’amour en...

L’évêque Barlaam de Ploieşti : « Le temps du carême implique une lutte spirituelle. Comment nous ... À la Une 184469

Dans sa prédication, vendredi soir, en la cathédrale patriarcale de Bucarest, l’évêque Barlaam de Ploieşti a souligné que le « temps du carême impl...

L’office de l’Acathiste à la Mère de Dieu a eu lieu dans toutes les églises de Grèce, avec une as... Actualités 184465

L’office de l’Hymne acathiste à la Mère de Dieu a eu lieu dans toutes les églises de Grèce dans l’après-midi du vendredi 16 avril, en présence des ...

Office de l’Acathiste de la Mère de Dieu à Jérusalem (vidéo) Actualités 184461

Le vendredi soir 16 avril 2021 a eu lieu l’office de l’Acathiste à la Mère de Dieu en la basilique de Saint-Sépulcre de Jérusalem. La première stan...

Le patriarche Bartholomée : « Les bonnes relations bilatérales entre la Turquie et la Grèce sont ... À la Une 184452

C’est dans une atmosphère chaleureuse que s’est déroulée la rencontre du patriarche œcuménique Bartholomée avec le ministre grec des Affaires étran...

Le Saint-Synode de l’Église orthodoxe de Grèce a formulé ses propositions au gouvernement helléni... À la Une 184447

Le Saint-Synode de l’Église orthodoxe de Grèce a envoyé une lettre au ministère hellénique de la culture, en charge des affaires religieuses, au su...

La Commission du droit canon de la Conférence inter-concilaire de l’Église orthodoxe russe s’est ... À la Une 184443

Le 15 avril 2021 a eu lieu la session en ligne de la commission du droit canon de la Conférence inter-conciliaire de l’Église orthodoxe russe. La s...

Le successeur du métropolite de Kroutitsa Juvénal a été nommé par le Saint-Synode de l’Église ort... Actualités 184439

Suite à la démission pour raison de santé, du métropolite de Kroutitsa Juvénal, le Saint-Synode de l’Église orthodoxe russe a nommé pour le remplac...

17 avril Vivre avec l'Église 62804

Grand Carême, dispense d’huile et de vin. Samedi de l’Acathiste. Saint Siméon, évêque de Perse, avec saints Abdelaûs et Ananias, prêtres, l’e...