27 novembre (ancien calendrier) / 10 décembre (nouveau)
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Carême de la Nativité

Saint Jacques le Persan, mégalomartyr (421); saints dix-sept moines des Indes (IVème s.) ; Saint Maxime, évêque de Riez (Vème s.), saint Pallade (VI-VIIème s.) ; saint Romain (Vème s.) ; saint Séverin, moine à Paris (VI°) ; saint Siffrein, évêque de Carpentras (VIème s.) ; saint Eusice, moine, abbé de Selles-sur-Cher (VIème s.) ; saint Achaire, évêque de Noyon et Tournai (640) ; saint Vsevolod (Gabriel) prince et thaumaturge de Pskov (1138) ; saint Grégoire le Sinaïte, moine (1346) ; saint Jacques, évêque de Rostov (1392) ; bienheureux André de Simbirsk (1841) ; saints néo-martyrs de Russie : Nicolas, archevêque de Vladimir, Basile (Sokolov), Boris (Ivanovsky), Théodore (Dorofeev), Nicolas (Andreev), Alexis (Speransky), Jean (Glazkov), Serge (Amanov), Jean (Khroustalev), Serge (Brednikov), Nicolas (Pokrovsky), Dimitri (Beliaïev), Vladimir (Smirnov), Jean (Smirnov), prêtres, Joasaph (Boïev), Cronide (Lioubimov), Nicolas (Saltykov), Xénophonte (Bondarenko), Alexis (Gavrine), Apollos (Fedoseev), Séraphim (Krestianinov), Nicone (Beliaïev), moines et Jean (Emelianov) (1937) ; fête de l’icône miraculeuse de N.D. de Koursk, dite « de la racine » ; saints néo-martyrs de Russie :

L’icône de la Mère de Dieu de Koursk , dite « De la racine »

Icône miraculeuse de Notre-Dame de Koursk, dite « de la racine »

L’icône de la Mère de Dieu de Koursk est l’une des plus anciennes icônes de l’Eglise Orthodoxe Russe. Au XIIè s., au moment de l’invasion tatare, la ville de Koursk fut entièrement détruite et livrée à l’abandon. Une fois, aux environs de la ville, un chasseur remarqua, près des racines d’un arbre, une icône, face contre terre. A peine l’avait-il dégagée pour l’examiner, qu’une source d’eau pure jaillit à cet endroit. Cela se produisit le 8 septembre 1259, en la fête de la Nativité de la Mère de Dieu. Sur le lieu où il avait trouvé l’icône fut construite une chapelle en bois, dans laquelle celle-ci fut placée. A plusieurs reprises, les habitants de la ville de Rylsk, située non loin de là s’emparèrent de l’icône et l’amenèrent dans leur cité, mais à chaque fois l’icône revint à l’endroit de son apparition. A la fin, les habitants de Rylsk comprirent que la Mère de Dieu souhaitait rester sur le lieu de son apparition. Aussi une chapelle en pierre y fut érigée. En 1385, la région de Koursk fut à nouveau dévastée par les Tatares, qui fendirent l’icône en deux moitiés, qu’ils jetèrent dans des directions différentes. Après de longues recherches dans le jeûne et la prière, le prêtre local, qui rentrait de captivité, retrouva les deux moitiés de l’icône, les rassembla et elles se joignirent, tandis que de la fente s’épancha un liquide « semblable à la rosée ». En 1597, sur le lieu de la chapelle fut érigée une grande église et un monastère qui prit le nom d’ermitage « de la Racine » en souvenir de l’apparition de l’icône dans les racines d’un arbre. Après encore un certain nombre d’épreuves en Russie, la sainte icône partit en 1919 en Serbie avec les émigrés. En 1920, sur la demande du général Wrangel, l’icône revint en Russie – en Crimée – et y resta jusqu’à l’évacuation, dans les premiers jours de la même année. L’icône revint alors à Belgrade, où elle resta jusqu’en 1944. Lors du bombardement de Belgrade, le 6 avril 1941, le Primat de l’Eglise Russe à l’Etranger, le métropolite Anastase (+ 1964), pria avec le clergé devant l’icône. Celle-ci préserva de façon miraculeuse l’église et ceux qui y priaient, tandis que cinq bombes étaient tombées à proximité et que brûlait l’église de S. Marc, située tout près de là. En 1944, la sainte icône partit avec le Métropolite Anastase à Munich, puis à Genève, où le père Cyprien, iconographe, la restaura. En 1951, le métropolite Anastase partit aux Etats-Unis. La sainte icône fut placée, dans un premier temps, au « Nouvel ermitage de la Racine », à Mahopac, près de New York. Depuis 1957, la sainte icône se trouve en l’église du Synode des Evêques de l’Eglise Russe à l’Etranger, à New York. De temps à autres, l’icône visite les lieux de la diaspora russe. Comme naguère en Russie, la Très Sainte Mère de Dieu, par son icône de Koursk accomplit maintenant de nombreux miracles en tous lieux.

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire de l’icône de N.D. de Koursk, ton 4

C’est un rempart infrangible et une source de miracle, qu’en toi ont reçu tes serviteurs ô Très-pure Mère de Dieu, qui repousses les attaques des ennemis ; c’est pourquoi nous te prions : donne la paix à notre patrie et la grande miséricorde à nos âmes.

Tropaire du saint martyr Jacques, ton 4

Ton Martyr, Seigneur, pour le combat qu’il a mené  a reçu de toi, notre Dieu, la couronne d’immortalité;  animé de ta force, il a terrassé les tyrans  et réduit à l’impuissance l’audace des démons;  par ses prières sauve nos âmes, ô Christ notre Dieu.

Kondakion du saint martyr Jacques, ton 2

Docile à ta bonne épouse et craignant,  saint Jacques, le redoutable jugement,  tu bannis la crainte et le souci des Perses  et devins un admirable martyr,  supportant que ton corps fût taillé comme un sarment.

Kondakion de l’icône de N.D. de Koursk, ton 4

Fidèles, venez fêter lumineusement la merveilleuse apparition de la vénérable icône de la Mère de Dieu, puisons-y la grâce et clamons à celle qui y est représentée : Réjouis-toi, Marie Mère de Dieu, Mère toute-bénie du Seigneur.

ÉPITRE DU JOUR

I Tim. VI, 17-21

Mon enfant Timothée, recommande aux riches du présent siècle de ne pas être orgueilleux, et de ne pas mettre leur espérance dans des richesses incertaines, mais de la mettre en Dieu, qui nous donne avec abondance toutes choses pour que nous en jouissions. Recommande-leur de faire du bien, d’être riches en bonnes œuvres, d’avoir de la libéralité, de la générosité, et de s’amasser ainsi pour l’avenir un trésor placé sur un fondement solide, afin de saisir la vie véritable. Ô Timothée, garde le dépôt, en évitant les discours vains et profanes, et les disputes de la fausse science dont font profession quelques-uns, qui se sont ainsi détournés de la foi. Que la grâce soit avec vous !

ÉVANGILE DU JOUR

Lc XVIII, 31-34

Jésus prit les douze auprès de lui, et leur dit : Voici, nous montons à Jérusalem, et tout ce qui a été écrit par les prophètes au sujet du Fils de l’homme s’accomplira. Car il sera livré aux païens ; on se moquera de lui, on l’outragera, on crachera sur lui, et, après l’avoir battu de verges, on le fera mourir ; et le troisième jour il ressuscitera. Mais ils ne comprirent rien à cela ; c’était pour eux un langage caché, des paroles dont ils ne saisissaient pas le sens.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

Le parlement monténégrin s’est prononcé une deuxième fois en faveur des amendements de la loi sur... À la Une 181507

Le parlement du Monténégro a voté une deuxième fois en faveur de la loi « sur la liberté de religion et de conviction et sur le statut juridique de...

Matinée œcuménique avec les chrétiens de Grenoble : « Et l’eau jaillira du rocher » – diman... À la Une 181502

À l’occasion de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens, France 2 nous invite à découvrir la diversité des chrétiens de Grenoble lors...

9 janvier (ancien calendrier) / 22 janvier (nouveau) Vivre avec l'Église 95164

9 janvier (ancien calendrier) / 22 janvier (nouveau) Jour de jeûne Après-fête de la Théophanie ; saint martyr Polyeucte (259) ; saint Pierre, évêqu...

22 janvier Vivre avec l'Église 95162

Saint Timothée, apôtre (96) ; saint Anastase le Perse, moine, martyr (628) ; saint Oulph, martyr à Troyes (IIIème s.) ; saint Vincent, évêque de Di...

8 janvier (ancien calendrier) / 21 janvier (nouveau) Vivre avec l'Église 95123

8 janvier (ancien calendrier) / 21 janvier (nouveau)  Saints Georges de Chozéba (VIIème s.) et Émilien le Confesseur (IXème s.) ; sainte Dominique ...

21 janvier Vivre avec l'Église 95121

Saint Maxime le Confesseur (662) ; saints Eugène, Candide, Valérien et Aquilas, martyrs à Trébizonde en Asie Mineure (IIIème s.) saint Patrocle, ma...

Vladimir Legoïda : « La question de l’attitude envers la Covid-19 ne peut et ne doit diviser l’Ég... À la Une 181478

Dans une interview à l’agence russe RIA Novosti, Vladimir Legoïda, président du département synodal de l’Église orthodoxe russe pour les relations ...

La quasi-totalité des terres confisquées à l’Église orthodoxe serbe après la guerre ont été resti... À la Une 181474

La République de Serbie a restitué la quasi-totalité des terres confisquées aux Églises et communautés religieuses après la Seconde guerre mondiale...

L’archevêque d’Amérique Elpidophore récitera une prière lors du service religieux de ... À la Une 181467

L’archevêque Elpidophore d’Amérique (Patriarcat œcuménique) a été invité par le Comité présidentiel d’investiture à réciter une prière ...

7 janvier (ancien calendrier) / 20 janvier (nouveau) Vivre avec l'Église 95097

Jour de jeûne – dispense de poisson Après-Fête de la Théophanie. Synaxe du saint et illustre prophète, précurseur et baptiste Jean ; saint Théau (o...

20 janvier Vivre avec l'Église 95095

Jour de jeûne Saint Euthyme le Grand, abbé en Palestine (473) ; saints Innas, Pinnas et Rimmas, martyrs Goths en Scythie (I-IIème s.) ; saint Agon,...

Le patriarche œcuménique Bartholomée a présidé la fête de la Théophanie selon l’ancien calendrier... À la Une 181462

Le patriarche œcuménique Bartholomée a présidé le 19 janvier 2021 la Liturgie de la Théophanie selon l’ancien calendrier à Triglia, actuellement Ti...