3 décembre

873

3 décembre
Carême de la Nativité

Saint Sophonie, prophète (VIIème s. av. J.-C.) ; saint Théodore, archevêque d’Alexandrie, martyr (606) ; saint Théodule, moine à Edesse (vers 440) ; saint Jean l’Hésychaste, évêque de Colonie en Arménie (558) ; saint Anthème, évêque de Poitiers (VIIIème s.) ; sainte Attalia, première abbesse de Saint-Etienne à Strasbourg (741) ; saint Sabbas de Zvenigorod (1407) ; saint Angélis de Chios, néo-martyr grec (1813)  saint Georges de Cernica (Roumanie, 1806) ; saints néo-martyrs de Russie : André (Kosovsky), prêtre (1920) ; Nicolas (Erchov), prêtre (1937) ; Georges (Sedov), confesseur (1960).

LE SAINT PROPHÈTE SOPHONIE

Saint prophète Sophonie
Saint Sophonie, prophète (VIIème s. av. J.-C.)

Sophonie, fils de Kouchi de la tribu de Syméon, est le neuvième des Petits Prophètes. Il vécut à Jérusalem au début du règne du roi Josias (640-609 av. J.-C.), avant que ce dernier ne commence son œuvre de restauration religieuse du royaume de Juda. En effet, amputé d’une partie de son territoire à la suite de l’invasion assyrienne de Sennachérib (700) et profondément perturbé par les règnes impies de Manassé et d’Amon, le royaume de Juda vivait une période d’idolâtrie et d’impiété. Envoyé par Dieu, le prophète, dont le nom signifie « celui que le Seigneur protège » ou « le poste de veille du Seigneur », a proclamé la proximité du Jour du Seigneur, Jour terrible et redoutable de la colère de Dieu tournée contre les nations idolâtres et contre Jérusalem, si elle persistait à ne pas se repentir. Tous les impies seront exterminés par le feu de l’apparition de Dieu et, sur la montagne sainte, le reste d’Israël ― c’est-à-dire les humbles et les doux de cœur qui ont mis leur confiance dans le Nom du Seigneur ― seront restaurés et exulteront de joie avec tous ceux qui, venus des nations païennes, croiront au Christ et invoqueront le Nom de Dieu. Alors le Seigneur Dieu habitera dans la nouvelle Sion, dans l’Église, fille de Jérusalem. Il rassemblera les élus dans son amour et dans sa joie, et tous célébreront une fête éternelle.

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

 

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire du saint prophète, ton 2

Célébrant, Seigneur, la mémoire de ton prophète Sophonie, * par ses prières, * nous t’en supplions, sauve nos âmes.

Kondakion du saint prophète, ton 4

Prophète Sophonie, tu t’es montré * tout rayonnant des clartés de l’Esprit saint; * tu as annoncé la venue du Seigneur, * disant à la fille de Sion: * Réjouis-toi, Jérusalem, * car voici que ton Roi * s’avance vers toi pour te sauver.

ÉPITRE DU JOUR

II Tim. II, 20-26

Dans une grande maison, il n’y a pas seulement des vases d’or et d’argent, mais il y en a aussi de bois et de terre ; les uns sont des vases d’honneur, et les autres sont d’un usage vil. Si donc quelqu’un se conserve pur, en s’abstenant de ces choses, il sera un vase d’honneur, sanctifié, utile à son maître, propre à toute bonne œuvre. Fuis les passions de la jeunesse, et recherche la justice, la foi, la charité, la paix, avec ceux qui invoquent le Seigneur d’un cœur pur. Repousse les discussions folles et inutiles, sachant qu’elles font naître des querelles. Or, il ne faut pas qu’un serviteur du Seigneur ait des querelles ; il doit, au contraire, avoir de la condescendance pour tous, être propre à enseigner, doué de patience ; il doit redresser avec douceur les adversaires, dans l’espérance que Dieu leur donnera la repentance pour arriver à la connaissance de la vérité, et que, revenus à leur bon sens, ils se dégageront des pièges du diable, qui s’est emparé d’eux pour les soumettre à sa volonté.

ÉVANGILE DU JOUR

Lc XIX, 37-44

Et lorsque déjà il approchait de Jérusalem, vers la descente de la montagne des Oliviers, toute la multitude des disciples, saisie de joie, se mit à louer Dieu à haute voix pour tous les miracles qu’ils avaient vus. Ils disaient: Béni soit le roi qui vient au nom du Seigneur! Paix dans le ciel, et gloire dans les lieux très hauts! Quelques pharisiens, du milieu de la foule, dirent à Jésus: Maître, reprends tes disciples. Et il répondit: Je vous le dis, s’ils se taisent, les pierres crieront! Comme il approchait de la ville, Jésus, en la voyant, pleura sur elle, et dit: Si toi aussi, au moins en ce jour qui t’est donné, tu connaissais les choses qui appartiennent à ta paix! Mais maintenant elles sont cachées à tes yeux. Il viendra sur toi des jours où tes ennemis t’environneront de tranchées, t’enfermeront, et te serreront de toutes parts; ils te détruiront, toi et tes enfants au milieu de toi, et ils ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n’as pas connu le temps où tu as été visitée.

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !