4 juin
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

4 juin

Saint Métrophane, patriarche de Constantinople (vers 325) ; saint hiéromartyr Astius, évêque de Dyrrachium en Macédoine (110) ; saints martyrs Frontaise, Sévérin et Sévérien et Sylain (Ier s.) ; saint Concorde, martyr (vers 175) ; sainte Nennoque, abbesse en Bretagne (vers 467); saint Zosima évêque de Babylone (VIème s.) ; saint Méthode, abbé de Pechnocha, disciple de saint Serge (1392); saint hiéromartyr Pierre (Belyaïev), prêtre (1918) ; saint hiéromartyr Georges (Bogić), prêtre en Croatie (1941) ; saint hiéromartyr Joannice, métropolite du Monténégro, martyr (1945).

SAINT MÉTROPHANE

Saint MétrophaneSaint Métrophane était le fils de Dométios, frère de l’empereur romain Probus (276-282). La grâce de Dieu ayant fait réaliser à Dométios la tromperie des cultes idolâtres, il se convertit au Christ et se fit baptiser ; puis il alla s’installer à Byzance, alors ville de peu de renom, avec ses deux fils : Probus et Métrophane. Il s’y lia à l’évêque de la ville, Tite, homme saint et inspiré de Dieu, qui le rangea dans son clergé et fit de lui son successeur. Après avoir gouverné cette Église pendant vingt-quatre ans, sous les diverses persécutions, il s’endormit en paix et son fils Probus assuma cette charge une douzaine d’années, puis le frère de ce dernier, Métrophane, que tous admiraient pour sa vertu et sa pondération, fut élu pour lui succéder. C’est lui que saint Constantin le Grand trouva sur le siège épiscopal lorsqu’il choisit Byzance pour nouvelle capitale  ; et l’on rapporte qu’il porta son choix sur la cité non seulement à cause de sa situation privilégiée, à la charnière de l’Orient et de l’Occident, et de son climat, mais aussi à cause de la sainteté de son évêque dont la seule vue suffisait pour imposer le respect, même aux plus arrogants.

Lors du Premier Concile Œcuménique (325), saint Métrophane, âgé et cloué au lit par la maladie, ne put se déplacer, mais il envoya à Nicée Alexandre, le premier de ses prêtres, en qui il avait pleine confiance. Lorsque l’empereur rentra à Constantinople, à l’issue du Concile, il alla rendre visite au saint hiérarque qui lui annonça qu’il avait eu la révélation qu’Alexandre [30 août] et Paul [6 nov.] assureraient après lui la direction de l’Église. Il s’endormit, quelques jours plus tard, après avoir reçu l’hommage des Pères conciliaires, à l’âge de cent dix-sept ans , et ses funérailles furent célébrées, dit-on, par saint Jacques évêque de Nisibe [13 janv.]. Ses précieuses reliques, déposées dans une église qu’il avait érigée au quartier de l’Heptascalon, furent brûlées au temps de la persécution de Constantin Copronyme.

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire du dimanche du 5ème ton

Fidèles, chantons et adorons le Verbe coéternel au Père et à l’Esprit, né d’une Vierge pour notre salut : car il Lui a plu, en Sa chair, de monter sur la Croix, de subir la mort et de relever les défunts par Sa glorieuse Résurrection !

Tropaire du saint hiérarque, ton 4

La justice de tes œuvres a fait de toi * une règle de foi pour ton troupeau, * un modèle de douceur, * un maître de tempérance; * c’est pourquoi tu as obtenu l’exaltation par ton humilité * et la richesse par ta pauvreté. * Métrophane, pontife sacré, * prie le Christ notre Dieu * de sauver nos âmes.

Kondakion du saint hiérarque, ton 4

Métrophane, pontife du Christ * et flambeau lumineux pour l’Église, * qui, au milieu des Pères théophores, prêcha * le Verbe consubstantiel au Père, * qui orna en premier lieu le trône de la reine des cités * et reçut de Dieu la grâce de prophétie, * chantons-le à l’unisson de nos voix.

Kondakion de l’aveugle né, ton 3

Les yeux de mon âme étant aveugles,  je viens à toi, ô Christ, comme l’aveugle de naissance, et avec repentir je te clame : Tu es la Lumière qui resplendit sur ceux qui sont dans les ténèbres.

ÉPÎTRE DU JOUR

Actes XVII, 19-28

Alors ils le prirent, et le menèrent à l’Aréopage, en disant : Pourrions-nous savoir quelle est cette nouvelle doctrine que tu enseignes ? Car tu nous fais entendre des choses étranges. Nous voudrions donc savoir ce que cela peut être. Or, tous les Athéniens et les étrangers demeurant à Athènes ne passaient leur temps qu’à dire ou à écouter des nouvelles. Paul, debout au milieu de l’Aréopage, dit : Hommes Athéniens, je vous trouve à tous égards extrêmement religieux. Car, en parcourant votre ville et en considérant les objets de votre dévotion, j’ai même découvert un autel avec cette inscription : À un dieu inconnu ! Ce que vous révérez sans le connaître, c’est ce que je vous annonce. Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s’y trouve, étant le Seigneur du ciel et de la terre, n’habite point dans des temples faits de main d’homme ; il n’est point servi par des mains humaines, comme s’il avait besoin de quoi que ce soit, lui qui donne à tous la vie, la respiration, et toutes choses. Il a fait que tous les hommes, sortis d’un seul sang, habitassent sur toute la surface de la terre, ayant déterminé la durée des temps et les bornes de leur demeure ; il a voulu qu’ils cherchassent le Seigneur, et qu’ils s’efforçassent de le trouver en tâtonnant, bien qu’il ne soit pas loin de chacun de nous, car en lui nous avons la vie, le mouvement, et l’être. C’est ce qu’ont dit aussi quelques-uns de vos poètes : De lui nous sommes la race.

ÉPÎTRE DU JOUR

Jn XII, 19-36

Les pharisiens se dirent donc les uns aux autres: Vous voyez que vous ne gagnez rien; voici, le monde est allé après lui. Quelques Grecs, du nombre de ceux qui étaient montés pour adorer pendant la fête, s’adressèrent à Philippe, de Bethsaïda en Galilée, et lui dirent avec instance: Seigneur, nous voudrions voir Jésus. Philippe alla le dire à André, puis André et Philippe le dirent à Jésus. Jésus leur répondit: L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié. En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle. Si quelqu’un me sert, qu’il me suive; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, le Père l’honorera. Maintenant mon âme est troublée. Et que dirais-je?… Père, délivre-moi de cette heure?… Mais c’est pour cela que je suis venu jusqu’à cette heure. Père, glorifie ton nom! Et une voix vint du ciel: Je l’ai glorifié, et je le glorifierai encore. La foule qui était là, et qui avait entendu, disait que c’était un tonnerre. D’autres disaient: Un ange lui a parlé. Jésus dit: Ce n’est pas à cause de moi que cette voix s’est fait entendre; c’est à cause de vous. Maintenant a lieu le jugement de ce monde; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors. Et moi, quand j’aurai été élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi. En parlant ainsi, il indiquait de quelle mort il devait mourir. – La foule lui répondit: Nous avons appris par la loi que le Christ demeure éternellement; comment donc dis-tu: Il faut que le Fils de l’homme soit élevé? Qui est ce Fils de l’homme? Jésus leur dit: La lumière est encore pour un peu de temps au milieu de vous. Marchez, pendant que vous avez la lumière, afin que les ténèbres ne vous surprennent point: celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va. Pendant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous soyez des enfants de lumière. Jésus dit ces choses, puis il s’en alla, et se cacha loin d’eux.

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Emma Cazabonne

Emma Cazabonne

Beside an anthology on Cistercian texts, Emma Cazabonne has translated and published articles on Cistercian spirituality, the Middle Ages, and Orthodoxy. She converted to Orthodoxy in 2008. Her husband is an Orthodox priest. If you are interested in having your book translated into French, she can be contacted here https://wordsandpeace.com/contact-me/

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

« More and more French people no longer believe in God » 110228

From an article in the weekly "Le Point" on the values of the French people.

June 14 (old calendar) / June 27 (new) 110252

June 14 (old calendar) / June 27 (new) Apostles’ Fast Glorification of St. John of Kronstadt (1990). Prophet Elisha (9th c. B.C.). St. Method...

June 27 110250

June 27 Apostles’ Fast St. Sampson the Hospitable of Constantinople (ca. 530). St. Joanna the Myrrhbearer (1st c.). Ven. Serapion of Kozheyez...

14 juin (ancien calendrier) / 27 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 110248

14 juin (ancien calendrier) / 27 juin (nouveau) Carême des saints Apôtres Saint Élisée, prophète (IXème s. av. J.-C.) ; saint Méthode, patriarche d...

27 juin Vivre avec l'Église 110246

27 juin Carême des saints Apôtres Saint Samson l’hospitalier, anargyre à Constantinople (vers 530) ; sainte Jeanne la myrrhophore ; sainte Po...

Découverte d’un baptistère byzantin à Bethléem Actualités 110494

Les autorités palestiniennes ont déclaré que ce qui leur semble être un nouveau baptistère a été découvert à l’église de la Nativité à Bethlé...

Des délégués de l’Église de Russie ont participé à l’intronisation du nouvel archevêque d’Amérique À la Une 110489

Le métropolite Elpidophore a été intronisé comme septième primat de l’archidiocèse orthodoxe grec d’Amérique (GOARCH) à la cathédrale a...

« La situation n’a jamais été pire dans les Balkans » Revue de presse 110483

L’hebdomadaire Marianne a mis en ligne un entretien (dont photographie) avec le père Sava (Janjic), higoumène du monastère de Decani (site) a...

Le « patriarche » Philarète a créé son « Saint-Synode » et déclare « ne pas être concerné par les... À la Une 110478

Dans une conférence de presse tenue le 25 juin 2019 dans sa résidence et retransmise par l’agence ukrainienne TCH, le « patriarche » Philarète a dé...

Interview du métropolite de Kiev Onuphre à l’occasion de sa fête onomastique Actualités 110474

– Votre Béatitude, quel conseil spirituel majeur donneriez-vous à nos lecteurs le jour de votre fête onomastique, sur la base de votre expéri...

La Métropole du Monténégro proteste contre le projet de loi du président Djukanović sur la « libe... À la Une 110472

À l’occasion du projet de loi du président Djukanović sur « la liberté religieuse » visant à nationaliser tous les biens de la Métropole du Monténé...

Le carême des saints Apôtres a commencé le lundi 24 juin Actualités 110468

Ce carême précède la fête des saints apôtres Pierre et Paul, d’où son appellation, et commence le lundi suivant le dimanche de Tous les Saints.