Consécration épiscopale de l’archimandrite Justin (Jeremić) à Belgrade

Lors de sa session du 24 au 29 mai 2021 à Belgrade, l’Assemblée des évêques de l’Église orthodoxe serbe a élu l’archimandrite Justin (Jeremić), qui jusqu’à présent exerçait son ministère sacerdotal en France, évêque de Hvosno, vicaire du patriarche de Serbie.

L’archimandrite Justin est né le 22 juin 1982 à Ruma (Voïvodine). Avec la bénédiction de l’évêque de Srem Basile, il entra au séminaire Saint-Arsène-de-Srem à Sremski-Karlovci. Avant la fin de la cinquième année de séminaire, en mars 2002, il prononça ses vœux monastiques au monastère de Velika Remeta, dans la région de la Fruška Gora. Lors de la fête de l’Annonciation, la même année, il fut ordonné diacre au monastère de Krušedol. En octobre 2002, il fut ordonné prêtre, puis, sur la recommandation de son évêque, étudia à l’Académie ecclésiastique de Moscou. Au cours de la quatrième année d’études, il fut nommé enseignant de pratique liturgique à l’église de l’académie dédiée à la Protection de la Mère de Dieu. Là, il enseigna les rubriques et la célébration correcte des offices, selon le rituel de l’Église orthodoxe russe. En 2006, il acheva ses études à l’Académie avec un travail de diplôme sur le thème « L’hésychasme dans le monachisme serbe au XIIIème et XIVème siècle ». De retour de Moscou, en 2006, il fut nommé membre de la communauté monastique du monastère de Staro Hopovo, dans la région de la Fruška Gora, qui avait été laissé à l’abandon depuis la seconde guerre mondiale. Avec les autres moines, il restaura matériellement et spirituellement le monastère. Avec la bénédiction de l’évêque de Srem Basile et du Saint-Synode de l’Église orthodoxe serbe, il effectua ensuite des études post-universitaires à la Faculté de théologie d’Athènes, où il séjourna jusqu’en 2013, lorsqu’il vint en France, avec la bénédiction de l’évêque d’Europe occidentale Luc. Il exerça alors son ministère dans les paroisses serbes de Lyon, Dijon, ainsi qu’à la paroisse Saint-Sava de Paris. Le 30 octobre 2016, il fut élevé à la dignité d’archimandrite. Le père Justin a traduit en serbe des textes à contenu liturgique, depuis le russe et le grec. Il a également rédigé l’office à saint Raphaël du Banat. Il parle russe, grec et français.

On peut visionner ci-dessous la Liturgie en la cathédrale Saint-Sava de Belgrade (le 12 septembre), durant laquelle a eu lieu la consécration épiscopale de l’archimandrite Justin, présidée par le patriarche de Serbie Porphyre en concélébration avec 21 évêques et plusieurs prêtres et diacres. L’office commence par la récitation, par l’évêque élu, du Credo et de deux autres confessions de foi. La Liturgie commence ensuite (24 :37). Comme le veut la tradition de l’Église serbe, les antiphones, le chant d’Entrée et le tropaire sont ceux de la Pentecôte. Ils sont chantés lors de la consécration d’un évêque, en signe de descente du Saint-Esprit pendant le sacre. Après le trisagion commence la consécration proprement dite (59 : 22) de l’évêque.

En remettant la crosse épiscopale à l’évêque Justin, Sa Sainteté le patriarche Porphyre a souligné : « Aujourd’hui, nous avons vécu un joyeux événement spirituel, premièrement à cause de la participation au mystère du Royaume des Cieux par la communion au Saints Corps et au Sang de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ qui est la Tête de l’Église, qui est pleinement présent dans la Sainte Liturgie. Et là où Il se trouve, là est le Royaume des Cieux. C’est à partir du mystère de la Sainte Liturgie, qui est précisément la présence du Royaume des Cieux parmi nous, que naissent tous les autres mystères de l’Église. Parce que la Liturgie, le Mystère du Salut, est accomplie par le Seigneur crucifié et ressuscité Lui-même, et à sa place et à son image depuis les temps apostoliques jusqu’à nos jours se trouvent les évêques, comme l’Église l’a établi. Aujourd’hui, nous avons eu à encore une fois la grande bénédiction spirituelle d’avoir la consécration d’un nouvel évêque de l’Église. »

« Cher évêque Justin, aujourd’hui vous avez été élevé au plus haut service dans l’Église du Christ. Vous avez reçu le plus grand honneur possible par la descente de l’Esprit Saint, de la même manière qu’Il est descendu le jour de la Pentecôte et a constitué l’Église du Christ dans le monde. Le ministère épiscopal est par excellence le service du Christ. Et cela signifie qu’en plus de l’honneur que vous avez reçu, vous avez reçu la responsabilité de servir la Sainte Liturgie au nom du Christ, et je veux mettre cela sur votre cœur. La Sainte Liturgie est votre tâche et la tâche de tous les évêques. Si ce n’était rien d’autre, si ce n’était que cela, vous auriez accompli votre service, car si nous servons la Sainte Liturgie et si tout est basé sur elle, tout le reste sera fait au bon moment et en bonne mesure », a déclaré le patriarche.

Sources : 1 et 2

À propos de l'auteur

Photo of author

Sonja Đokić Petrel

Traductrice indépendante (ESIT) et professeur de langue et de littérature françaises
Lire tous les articles par Sonja Đokić Petrel

Articles similaires

« Leur église est faite de bottes de foin et de bois » – L’Orthodoxie dans un village tanzanien

Les habitants du village de Mobé, dans la région d’Iringa, en Tanzanie, se sont convertis à l’Orthodoxie et ont reçu le baptême au cours des semaines précédentes au centre missionnaire. Le village est situé dans la

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

L’archevêque Elpidophore : « Je regrette la souffrance que j’ai provoquée involontairement »

L’archevêque grec d’Amérique Elpidophore a publié le communiqué suivant suite au mécontentement à Athènes et à Nicosie, provoqué par sa présence aux côtés du président de la « République de Chypre du Nord » lors de la récente

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Mécontentement à Athènes et à Nicosie au sujet de l’archevêque grec d’Amérique Elpidophore

Athènes et Nicosie manifestent un fort mécontentement au sujet de l’initiative de l’archevêque d’Amérique du Patriarcat œcuménique Mgr Elpidophore. C’est ainsi que le président chypriote Nikos Anastasiadès a annulé la

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Accueil

Articles populaires

Recension: Hiéromoine Grégoire du Mont-Athos, «La foi, la liturgie et la vie de l’Église orthodoxe. Une esquisse de catéchisme orthodoxe»

Ce catéchisme est particulièrement bienvenu pour les parents en attente, pour leurs enfants d’un catéchisme orthodoxe fiable, mais aussi pour un certain nombre d’adultes qui pour des raisons diverses, n’ont

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

17 septembre

Jour de jeûne Saintes martyres Pistis (Foi), Elpis (Espérance), Agapée (Charité) et leur mère Sophie (vers 137) ; martyre Théodotie (vers 230) et Agathoclée ; 156 martyrs de Palestine, dont les évêques Peleus…

4 septembre (ancien calendrier) / 17 septembre (nouveau)

Jour de jeûne Saint hiéromartyr Babylas, évêque d’Antioche, et avec lui les enfants martyrs : Urbain, Prilidien, et Épolonios, et leur mère Christodoula (251) ; saint prophète Moïse ; sainte martyre Ermione, fille…

16 septembre

Après-fête de l’Exaltation de la Croix ; Sainte Euphémie, mégalomartyre à Chalcédoine (304) ; sainte Sébastienne, martyre (86-96) ; sainte martyre Mélitène (138-161) ; saints Victor et Sosthène, martyrs à…

15 septembre

Après-fête de l’Exaltation de la Croix ; saint mégalomartyr Nicétas (vers 372) ; saint Valérien, martyr à Tournus (178) ; invention des reliques de saint Acace, confesseur, évêque de Mélitène (IIIème…