Daguestan – fusillade devant une église orthodoxe, cinq morts et des blessés
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Une attaque armée s’est produite aujourd’hui vers 16h00 dans la ville de Kizlyar, capitale provinciale de la République du Daguestan, en Russie. Un tireur a ouvert le feu avec un fusil de chasse sur un groupe de personnes quittant l’église de Saint-Georges. Le recteur de la paroisse le père Pavel en témoigne : « Aujourd’hui, environ 16 heures, lorsque nous avons terminé l’office, les gens ont commencé à sortir. Un homme inconnu avec une barbe s’est précipité vers l’église en criant « Allahu Akbar » et a mortellement blessé quatre personnes, blessant trois autres personnes, ainsi que deux policiers. » Selon le ministère russe de l’Intérieur. Le bilan fait état de cinq morts, dont le tireur, et quatre blessés. D’après l’agence russe Interfax citant une source, les victimes décédées seraient toutes des femmes. Des agents de sécurité figureraient en outre parmi les blessés. Selon les sources policières, le tireur âgé de 22 ans, Hallil Hallilov est originaire de la région. Le patriarche de Moscou Cyrille a adressé un message de condoléance à l’archevêque de Makhatchkala et de Grozny Barlaam, aux parents et proches des victimes, dans lequel il a qualifié l’assassinat de personnes innocentes sur le seuil de l’église « un crime terrible et cynique qui n’a et ne peut avoir aucune justification ». « Je prie notre Seigneur Jésus Christ pour le prompt rétablissement des blessés, pour l’affermissement de ceux qui ont perdu des parents et pour le repos de l’âme des servantes de Dieu assassinées Vera, Lioudmila, Nadejda, Irène et Vera dans la demeure des justes », est-il dit dans le message patriarcal. « Je demande au clergé du diocèse de Makhatchkala d’accorder toute l’aide nécessaire aux familles des victimes tuées et blessées », a-t-il ajouté. Le dirigeant du Service de presse du Patriarche, le prêtre Alexandre Volkov, à déclaré que le Primat de l’Église orthodoxe russe est profondément ébranlé par l’assassinat de paroissiens de l’église de Kizlyar le jour du dimanche du pardon, et qu’il considère ce qui s’est produit comme une provocation dirigée contre la coexistence pacifique des représentants des différentes religions au Caucase. « Le primat de l’Église russe estime ce crime monstrueux, la veille du Grand Carême, comme une provocation dont le but est d’inciter à la confrontation entre orthodoxes et musulmans, lesquels vivent en paix depuis des siècles au Caucase. L’Église russe exprime sa profonde préoccupation pour ce qui s’est produit et insiste sur  l’enquête la plus minutieuse de ce crime », a ajouté le prêtre. Des condoléances ont été exprimées par le dirigeant par intérim de la République du Daghestan V.A. Vasiliev et l’archevêque de Makhatchkala et de Grozny Barlaam. « J’en suis convaincu : quel que soit celui qui est derrière ce crime monstrueux, il ne parviendra pas à détruire la paix et la concorde dans notre république multinationale et multiconfessionnelle. En dépit de tout, nous, et nos frères qui confessent l’Islam, étions, sommes et serons de bons voisins et les fils d’un seul Père », est-il mentionné dans le message de l’archevêque Barlaam. L’archevêque diocésain a appelé «  tous les enfants du diocèse de Makhatchkala, en ce moment affligeant, à prier avec ferveur pour les âmes des paroissiens innocents de l’église Saint-Georges qui ont été tués, et d’élever d’ardentes prières pour le rétablissement des blessés ». Le secrétaire du diocèse de Makhatchkala, le hiéromoine Jean (Anisimov) a parlé des victimes à l’Agence Tass : « C’étaient des personnes lumineuses. Deux des femmes assassinées étaient sœurs, l’une était médecin, connu par tous à Kizlyr, l’autre était une figure publique, qui aidait beaucoup à l’église. Une autre était une femme qui demandait l’aumône devant l’église. La quatrième était enseignante durant de nombreuses années, devenue pendant sa retraite une paroissienne active, qui organisait des pèlerinages à Diveevo, à Valaam… Nos églises ne sont pas gardées, parce que personne n’attendait une telle chose, malgré le fait que des actes terroristes aient eu lieu à Kizlyar et à Makhatchkala. Mais que des attentats se produisent contre le clergé ou contre les fidèles après l’office, cela ne s’est jamais produit », a souligné le prêtre. Le père Jean a mentionné que le diocèse aide les proches des victimes, tandis que les prêtres visitent les blessés dans les hôpitaux. Des offices de requiem seront célébrés le 19 février dans toutes les églises du diocèse de Makhatchkala.

Sources 12 et 3

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

L’association roumaine « Pro Vita » de Iași mobilise 10.000 élèves pour aider les familles nombre... Actualités 140990

« Pro Vita » de Iași organise la quatrième édition de la campagne « Joie dans la famille – une pizza pour des bonnes œuvres ». Le projet mobilise 1...

Le président serbe Vučić a invité le président russe Vladimir Poutine à inaugurer avec lui la cat... Actualités 140973

« J’espère que le président Vladimir Poutine viendra l’an prochain en Serbie et qu’il inaugurera avec nous la cathédrale Saint-Sava, l’un des sanct...

Un concert de soutien au profit de la paroisse Saint-Séraphin de Sarov à Paris Annonces 140951

Dimanche 15 décembre à 15 heures, un concert de soutien, pour financer des travaux, sera donné au profit de la paroisse Saint-Séraphin de Sarov à P...

23 novembre (ancien calendrier) / 6 décembre (nouveau) Vivre avec l'Église 92750

23 novembre (ancien calendrier) / 6 décembre (nouveau) Carême de la Nativité Après-Fête de la Présentation au Temple de la Très-Sainte Mère de Dieu...

6 décembre Vivre avec l'Église 92748

6 DÉCEMBRE Carême de la Nativité – dispense de poisson Saint Nicolas, archevêque de Myre en Lycie, thaumaturge (vers 345) ; sainte Gertrude, veuve,...

« L’orthodoxie, ici et maintenant » : « La religion française » avec Jean-François Colosimo À la Une 140605

Jean-François Colosimo était l’invité de l’émission de télévision L’orthodoxie, ici et maintenant de décembre sur KTO pour son de...

Le métropolite du Monténégro et du Littoral Amphiloque a rencontré le primat de l’Église orthodox... Actualités 140210

Le métropolite du Monténégro et du Littoral Amphiloque a rendu visite, le 2 décembre, à l’archevêque de Tirana Anastase, primat de l’Église orthodo...

22 novembre (ancien calendrier) / 5 décembre (nouveau) Vivre avec l'Église 92734

22 novembre (ancien calendrier)/ 5 décembre (nouveau) Carême de la Nativité Après-Fête de la Présentation au Temple de la Très-Sainte Mère de Dieu ...

5 décembre Vivre avec l'Église 92732

5 DÉCEMBRE    Carême de la Nativité – Dispense de poisson Saint Sabas le Sanctifié, abbé en Palestine (532) ; saint Anastase, martyr ; saint Diogèn...

4 décembre Vivre avec l'Église 59179

4 décembre Carême de la Nativité Sainte Barbara (ou Barbe), mégalomartyre à Nicomédie, et sa compagne, sainte Julienne, martyre (vers 305) ; saint ...

21 novembre (ancien calendrier) / 4 décembre (nouveau) Vivre avec l'Église 59177

21 novembre (ancien calendrier)/4 décembre (nouveau) Carême de la Nativité, dispense de poisson Présentation au Temple de la Très-Sainte Mère de Di...

Le calendrier liturgique 2020 de la Fraternité orthodoxe en Europe occidentale À la Une 139383

La Fraternité orthodoxe en Europe occidentale propose d’ores et déjà son calendrier liturgique 2020 sous deux formes (voir l’affiche ci...