Des provocations auraient été prévues contre le patriarche de Moscou Cyrille durant sa prochaine visite en République de Moldavie

1410

kirillDans le contexte du différend actuel avec le Patriarcat œcuménique au sujet de l’Ukraine, la prochaine visite du patriarche Cyrille en Moldavie a été réduite de quatre à deux jours, et la célébration prévue dans la cathédrale de Chișinău a été annulée, selon l’agence russe Ria-Novosti. Il était prévu initialement que le voyage en Moldavie du primat de l’Église orthodoxe russe aurait lieu du 25 au 28 octobre, mais maintenant, il a été décidé qu’il se limiterait aux 27 et 28 octobre. Cela a été annoncé par le président moldave Igor Dodon, il y a quelques jours. « Initialement, il était prévu que sa visite se poursuivrait au cours de quatre jours. Il y a deux jours, il était possible que le patriarche ne viendrait pas du tout, mais j’ai parlé avec lui et j’ai convaincu Sa Sainteté de venir les 27 et 28 octobre ; il sera en Moldavie pour deux jours », a déclaré le président Dodon à la télévision moldave. Celui a proposé récemment qu’un concile panorthodoxe soit tenu en Moldavie, dont 97-98% des habitants s’identifient comme orthodoxes, pour traiter de la question ukrainienne. Tandis que le patriarche Cyrille a visité la Moldavie à deux reprises auparavant, en 2011 et 2013, ce sera pour lui sa première visite au diocèse de Cahul-Comrat, où il célébrera un office d’intercession sur la place centrale de la capitale de Gagaouzie samedi et rencontrera les fidèles, ainsi qu’au diocèse de Bălți-Fălești, où il célébrera la divine liturgie le dimanche, et rencontrera également les fidèles, selon les informations de Ria-Novosti. Tandis que le calendrier mis à jour ne prévoit pas d’offices dans la cathédrale de Chișinău, il est possible qu’il y célèbre à la demande du président Dodon. Selon Dmitry Pakhomov, directeur de la fondation internationale « Christian Solidarity », des sources crédibles rapportent que certaines forces se livreront à des provocations publiques pendant la visite du patriarche, destinées à créer une opinion négative sur le patriarche Cyrille et l’Église orthodoxe russe dans la société moldave. Pakhomov rapporte certaines informations très troublantes selon lesquelles, le 25 novembre, pendant la visite du patriarche Bartholomée à Bucarest à l’occasion de la consécration de la nouvelle cathédrale, les deux primats, à savoir les patriarches Bartholomée et Daniel, pourraient faire une déclaration commune sur l’illégalité de la cession de l’Église de Moldavie à l’Église orthodoxe russe (En 1940, ndt) et sur le besoin urgent de diviser le territoire ecclésiastique moldave entre les patriarcats de Roumanie et de Constantinople, avec la cession de la région autonome de Gagaouzie à Constantinople. Il y a actuellement deux juridictions canoniques en Moldavie : l’Église orthodoxe de Moldavie, qui dépend de l’Église orthodoxe russe, et dispose de plus d’un millier de paroisses, et la métropole de Bessarabie de l’Église orthodoxe roumaine, qui dispose de 84 paroisses en Moldavie, ainsi que dans la région d’Odessa en Ukraine, et la région de Tchouvachie en Russie, dans l’Oural. De 1791 à 1812, le territoire moldave faisait partie de l’exarchat moldavo-valaque de Constantinople. De 1812 à 1918, il constituait un diocèse de l’Église orthodoxe russe. De 1918 à 1940, le territoire faisait partie de la métropole de Bessarabie pendant l’existence de la Grande Roumanie. De 1940 à 1992, le territoire constituait la métropole de Chișinău et de Moldavie de l’Église russe, recevant l’autonomie de celle-ci en octobre 1992. L’actuelle métropole de Bessarabie de l’Église orthodoxe roumaine a été fondée en 1992 par l’évêque Pierre (Paduraru) de Bălți qui avait quitté le Patriarcat de Moscou. Alors que le conflit entre les deux Églises continue, le métropolite Vladimir, primat de l’Église de Moldavie (Patriarcat de Moscou) avait proposé
à la métropole roumaine d’encourager un dialogue et une coopération plus larges, au nom de leur foi commune, à laquelle la métropole roumaine avait répondu positivement.

Source : Orthodox Christianity

This post is also available in: English (Anglais)

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !