Le 11 mai 2019, à l’occasion de la nomination du nouvel archevêque d’Amérique du Patriarcat œcuménique, Mgr Elpidophore, le patriarche Bartholomée a prononcé l’allocution suivante :

Discours à l’occasion de la nomination du nouvel archevêque d’Amérique du Patriarcat œcuménique, Mgr Elpidophore
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

« Il est connu de nous tous que la Grande Église du Christ en tant que véritable Mère embrasse avec tendresse et intérêt ses enfants spirituels sous toutes les latitudes de la terre où ceux-ci se trouvent installés, où ils sont actifs et où ils excellent » a déclaré le patriarche œcuménique dans son allocution au nouvel archevêque d’Amérique, et il a poursuivi : « Ainsi, en ce qui concerne le grand diocèse du Trône en Amérique, nous-mêmes et les membres synodaux nous nous sommes préoccupés de ses problèmes et en avons discuté amplement, très souvent, lors de nos dernières sessions, cherchant les moyens d’améliorer la situation et de faire revenir le saint archevêché d’Amérique à sa beauté initiale et, alors que son archipasteur l’archevêque Dimitrios a maintenant soumis sa démission, en raison de quelque situation urgente, nous avons recherché son digne successeur, qui pourrait apporter à nouveau l’harmonie dans la vie et le fonctionnement de l’Archevêché, inspirer la confiance dans son plérôme envers l’Église, renforcer ses liens avec notre Centre sacré ici, et rendre celui-ci à nouveau fier de son plus grand diocèse, aujourd’hui très éprouvé et tourmenté. C’est dans ce but, Éminent hiérarque d’Amérique, que nous nous sommes tournés vers ta charité comme un hiérarque jeune et dynamique, instruit et polyglotte, actif et efficace, voué à l’Église Mère, dans le sein de laquelle tu as atteint l’âge d’homme et tu as été élevé ecclésiastiquement, initié dans son mystère ; nous nous sommes tournés vers toi, pour te confier cette œuvre grande et difficile, dans la certitude que tu réussiras, que tu honoreras le vote et la confiance des hiérarques synodaux et les attentes de ton Patriarche, qui t’entoure avec tendresse paternelle et apprécie tes vertus et ton dévouement, qu’il a connus pendant ton long ministère en ces demeures, sous ses ordres ». Ensuite, le patriarche a mentionné que le nouvel archevêque connaît les problèmes de l’Amérique, mais aussi de l’Europe et a ajouté : « Tu es un enseignant académique qui a zèle et connaissances et tu pourras réorganiser la Faculté théologique de la Sainte-Croix qui passe par des moments difficiles, mais tu pourras aussi collaborer avec les Universités américaines pour promouvoir l’éducation ancestrale et notre héritage culturel. Nous attendons de toi que tu renforces les liens sacrés de ton Archevêché avec le Centre, ici, de notre existence ecclésiastique, que tu organises de temps à autre des pèlerinages à ce lieu, comme le fit ton prédécesseur le défunt [archevêque] Iakovos, que tu viennes souvent pour informer ce Centre, que tu te ressources dans ses flots, que tu collabores avec la Commission synodale compétente pour les problèmes qui surgissent là-bas chaque fois. Que tu cultives de bonnes relations fraternelles avec nos frères hétérodoxes – tu es au demeurant dans le mouvement œcuménique depuis de nombreuses années – mais aussi avec les membres des autres religions, les musulmans et les Juifs, avec lesquels le Patriarcat œcuménique se trouve depuis des années en dialogue académique. En particulier, ton expérience et ta connaissance des communautés islamiques ainsi que leur culture seront mises en valeur. Frère hiérarque d’Amérique, tu as beaucoup, vraiment beaucoup, à accomplir et à offrir. Et tu le peux ! Nous te faisons confiance et nous t’accompagnons avec de bons espoirs et attentes. Tu dois glorifier le trône de ton Diocèse, mais aussi ce trône très précieux et martyr [de Constantinople, ndt], qui t’a élevé, t’a allaité et t’honore particulièrement aujourd’hui. Que tu te distingues comme l’archevêque de l’amour, de la paix, de l’humilité, de l’unité ! Axios ! »

Dans sa réponse, le nouvel archevêque d’Amérique Elpidophore a exprimé sa chaleureuse reconnaissance au Patriarche œcuménique et aux membres du Saint-Synode pour son élection, comme suit :

« Je ressens une lourde responsabilité, Maître très saint, laquelle a été déposée sur mes épaules par l’Église Mère, au delà du grand honneur et de la confiance que me témoignent aujourd’hui aussi Votre vénérable personne en Synode. En tant que votre enfant spirituel, un olivier nouvellement planté de la Cour patriarcale, comme un cep infime de la vigne vigoureuse du Trône œcuménique, mais aussi comme un simple tournesol, je dirigerai toujours mon regard vers vous, Vénérable Premier de l’Orthodoxie, car c’est seulement ainsi que je pourrai fructifier, car je sais que ce n’est qu’autour de votre Table que je pourrai donner des fruits ; coupé de cette Vigne vivifiante de la Grande Église, je serais en danger d’être coupé et précipité dans le feu de l’ingratitude et de la perdition. Je promets, Toute-Sainteté, en cet instant sacré et officiel, que ce grand diocèse du Trône, comme le font les autres archipasteurs du Trône œcuménique, le saint Archevêché d’Amérique avec ses diocèses, sera ceint du linge de la diaconie de l’Église Mère, de la Nation grecque d’ici, de la mission des Diocèses du Trône et de tout autre besoin du Vénérable Centre de l’Orthodoxie. Car nous savons tous que si le cep donne le fruit, il le doit à la vigne à laquelle il reste uni. Si l’olivier est fécond, il acquiert de la valeur parce qu’il est planté autour de la Table Sainte du Phanar. Si le tournesol fleurit et porte du fruit, il le doit à la lumière du Soleil de l’Orthodoxie, le Trône Patriarcal. Avec ces humbles pensées, j’accepte avec une reconnaissance infinie cette exigence, aujourd’hui, fête de la dédicace de Constantinople ; je remercie Dieu et le dispensateur de toute création, la Très sainte Mère de Dieu qui garde cette sainte Ville du Seigneur, et je remercie Votre Très Divine Toute-Sainteté, mon Seigneur et Maître, car dès ma prime jeunesse, vous avez ciselé mon humble personne avec beaucoup de patience, d’amour et sagesse et vous m’avez comblé de bienfaits comme personne d’autre. Je remercie leurs Éminences les hiérarques, les membres du Saint-Synode qui m’ont honoré à profusion par leur vénérable suffrage et ont montré de la confiance envers mon humble personne ».

Source

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

Communiqué du bureau de l’archevêque concernant la lettre pastorale de Mgr Jean (Renneteau) À la Une 116776

Le bureau de l’archevêque a mis en ligne un communiqué concernant la lettre pastorale de Mgr Jean (Renneteau)

17 septembre Vivre avec l'Église 71116

17 septembre Saintes martyres Pistis (Foi), Elpis (Espérance), Agapée (Charité) et leur mère Sophie (vers 137) ; martyre Théodotie (vers 230) et Ag...

4 septembre (ancien calendrier) / 17 septembre (nouveau) Vivre avec l'Église 71114

4 septembre (ancien calendrier) / 17 septembre (nouveau) Saint hiéromartyr Babylas, évêque d’Antioche, et avec lui les enfants martyrs : Urbain, Pr...

Patriarche Bartholomée : « le don des reliques de l’Apôtre Pierre constitue un nouveau jalon » Actualités 116645

Le patriarche œcuménique Bartholomée, archevêque orthodoxe de Constantinople, a qualifié le don par le pape François d’une partie des relique...

Bertrand Vergely « L’émerveillement » – 9 septembre 2019 À la Une 116607

Nous vous invitons à regarder la première conférence intitulé « L’émerveillement » du septième cycle de conférence de Bertrand Vergely qu...

Rentrée universitaire de l’Institut Saint-Serge À la Une 116302

L’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge, lors de cette rentrée universitaire, franchira un cap décisif en intégrant une plate-forme num...

The Russian Orthodox Church Holy Synod integrates the head of the Archdiocese of the Western Euro... 116603

On September 14, 2019, the Holy Synod considered an appeal from Archbishop John (Renneteau), head of the Archdiocese of Western European Parishes o...

Archbishop Jean (Renneteau): « I decided to set up our Archdiocese, of the canonical obedience pr... 116601

Letter, declaration and decision of Archbishop Jean (Renneteau) for the Archdiocese of the Russian Orthodox Churches in Western Europe.

3 septembre (ancien calendrier) / 16 septembre (nouveau) Vivre avec l'Église 71109

3 septembre (ancien calendrier) / 16 septembre (nouveau) Saint Anthime, évêque de Nicomédie, martyr (302) ; sainte Phoebé, diaconesse de l’ég...

Patriarche Cyrille de Moscou : « L’Église russe est définitivement redevenue unie » À la Une 116566

A la fin de la divine liturgie célébrée aujourd’hui en l’église Sainte-Olga à Moscou, le patriarche Cyrille de Moscou a commenté la déc...

15 septembre Vivre avec l'Église 71107

15 septembre jour de jeûne Après-fête de l’Exaltation de la Croix ; saint mégalomartyr Nicétas (vers 372) ; saint Valérien, martyr à Tournus (178) ...

2 septembre (ancien calendrier) / 15 septembre (nouveau) Vivre avec l'Église 71103

2 septembre (ancien calendrier) / 15 septembre (nouveau Saint Mamas, martyr à Césarée de Cappadoce (275), son père Théodote et sa mère Rufine (IIIè...