Exposition consacrée aux nouveaux martyrs et confesseurs de l’Eglise orthodoxe russe à Paris

792

Exposition nouveaux martyrs russesUne exposition multimédia consacrée aux nouveaux martyrs et confesseurs de l’Église russe aura lieu à partir du 17 avril au Centre culturel et spirituel russe à Paris. Elle restera ouverte jusqu’au 6 mai. 2017 est l’année des cent ans de la révolution en Russie. Il y a 100 ans, en 2018, ont été assassinés le saint martyr Nicolas II et les membres de sa famille. C’est alors qu’ont commencé les persécutions à l’encontre de l’Église orthodoxe russe. Le coup d’État qui s’est produit en Russie en octobre 1917 a changé du tout au tout la vie du pays et de ses peuples. Les nouvelles autorités se sont mises à conduire une politique hostile à l’égard des religions.
Les persécutions dirigées contre l’Église orthodoxe russe se sont poursuivies jusqu’à l’effondrement de l’ex-URSS. Ces persécutions prenaient des formes différentes, leur intensité variait dans le temps. Les autorités communistes menaient en permanence une propagande forcenée de l’athéisme. En même temps elles procédaient à des arrestations et des exécutions de masse. Des membres du clergé, des fidèles, nombre d’évêques ont connu les prisons et la déportation. Un certain nombre de prêtres ont dû s’exiler. Pendant cette période noire nombreux furent les nouveaux martyrs et confesseurs restés au sein de l’Église orthodoxe russe. Ils ont témoigné pour le Christ acceptant les souffrances et la mort. Ce sacrifice ne saurait être oublié.
Cette exposition multimédia consacrée aux nouveaux martyrs et confesseurs de l’Église russe est la première à être organisée à l’étranger. Ses visiteurs pourront prendre connaissance de l’histoire de l’Église orthodoxe et de ses souffrances sous le pouvoir soviétique et se pénétrer de l’exploit des néomartyrs.

L’exposition est structurée d’une manière chronologique : l’Église à la veille de la révolution, principaux évènements de l’histoire du l’Église et de l’État, témoignages des exploits accomplis par les néomartyrs, persécutions des croyants en URSS. L’histoire de ces persécutions est montrée jusqu’à l’écroulement du régime communiste. Les salles qui suivent sont consacrées à la canonisation des néomartyrs.

Sont présentés des photos, des documents, des citations qui permettent de mieux se représenter l’époque des persécutions. Les organisateurs ont fait appel aux techniques multimédias, à des modèles de monuments architecturaux, à des livres interactifs, à des supports de projection, aux smart-screen et à des affiches.

L’exposition a été montée par le Conseil culturel auprès du patriarche, la Fondation de la sauvegarde des valeurs chrétiennes auprès du ministère de la Culture, le diocèse de Chersonèse et le Centre culturel et spirituel russe à Paris.

1 quai Branly, Paris VII Ouverte de 14.00 à 19.00 (Tous les jours sauf lundis)

 

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.