Fête paroissiale de l’église de l’Archange Michel à Palma de Majorque

546

Le samedi 18 novembre, l’office des vêpres du saint Archange Michel a été célébré à la paroisse orthodoxe à Palma (Patriarcat de Serbie) en présence de Miquel Ensenyat Riutort, président du Conseil insulaire de Majorque. L’office a été présidé par le recteur de la paroisse le hiéromoine Miquel, accompagné des archiprêtres Joan et Martí de Barcelone, du père Serge Pescay de Castelsarrasin, du père Paulo Brandao de Lisbonne, de Novak Bilic, secrétaire de Mgr Luka.

saints Elie de Majorque, Macaire de Minorque et Opilio d'Ibiza Orthodoxie.com
saints Elie de Majorque, Macaire de Minorque et Opilio d'Ibiza Orthodoxie.com

Ensuite, une conférence sur les trois évêques martyrs des îles Baléares, saints Elie de Majorque, Macaire de Minorque et Opilio d'Ibiza, de l'époque des Vandales ariens (5ème siècle) a été donnée dans la salle annexe de l'église par père Fullana, professeur et historien à l'occasion de la présentation de la nouvelle icône de ces trois saints. Ainsi l’icône de ces martyrs, qui ont été « cachés iconographiquement » est désormais exposée à la vénération des fidèles.
Les documents sur les premiers jours du christianisme dans les îles sont pratiquement inexistants, mais on sait que les îles ont été occupées par les Vandales, qui étaient des ariens, pendant leurs conquêtes en Afrique du Nord. En février 484, ils convoquèrent tous les évêques chrétiens des immenses terres occupées, à assister au concile réuni à Carthage. Ils exigèrent qu'ils se convertissent à l'arianisme, seuls quelques-uns cédèrent. Les chrétiens restés fidèles à la foi orthodoxe, et parmi eux les trois évêques, avec leurs diacres et les paroissiens, ont été condamnés à l'exil, dans un désert où ils sont morts en martyrs. Actuellement leur mémoire est fêtée le 13 octobre, mais dans le martyrologe romain ils sont fêtés le 4 novembre. Plus tard, l'archiprêtre Joan, a parlé du concept de l'icône dans la tradition de l'Église orthodoxe, complétant le sens historique et artistique, avec celui de la théologie. P. Serge, qui a peint l’icône des trois saints martyrs des Baléares, a donné un bref détail sur la réalisation de cette icône qui, comme il n'y en a pas d'autres, a dû s’inspirer des prototypes des martyrs de l'époque.

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !