Fin du séjour du métropolite Hilarion au Mont Athos

595

e 13 décembre 2017, dernier jour de son séjour au Mont Athos et fête de l’apôtre André, le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, a présidé la célébration de la Divine liturgie au monastère Saint-Pantéléimon. L’archipasteur concélébrait avec l’archimandrite Euloge, higoumène du monastère, les frères de la communauté et les membres du groupe de pèlerins ayant rang ecclésiastique.
A la fin de l’office, Mgr Hilarion a prononcé une homélie, évoquant notamment saint André l’apôtre. Les récits évangéliques, a-t-il expliqué, montrent qu’au moment où ils le rencontrèrent parmi les disciples de Jean Baptiste, « aucun [des futurs apôtres] ne connaissait encore le Seigneur Jésus Christ. Néanmoins une force inconnue les poussa vers Lui, et ils le suivirent. Comme dit l’évangéliste Jean, « ils passèrent la journée avec Lui » (Jn 1, 39). Cela signifie qu’ils discutèrent avec Lui… L’amour de Jésus qui fit d’eux plus tard des apôtres commença dès lors à brûler dans leurs cœurs.

Mais, comme le disent les commentateurs antiques, après avoir échangé avec Lui, ils sont retournés à leurs occupations ordinaires. C’est pourquoi le Seigneur les appela à le suivre à un autre moment et ailleurs. Ce n’est pas un inconnu qu’ils suivent, mais quelqu’un avec qui ils avaient déjà échangé. Ils avaient passé une soirée avec Lui et savaient que ce n’était pas un homme ordinaire. Comme le dit l’apôtre André à son frère Pierre, après sa rencontre avec le Sauveur : « Nous avons trouvé le Messie » (Jn 1, 41)… Qui lui a dit que c’était le Messie ? Peut-être l’Esprit-Saint le lui a-t-il inspiré, peut-être Jean Baptiste L’a-t-il clairement désigné comme tel… Les apôtres suivent donc Celui qui était annoncé par les prophètes (…) La tradition de l’Église nous apprend qu’André le protoclite vint jusqu’aux monts de Kiev pour prêcher, et dressa une croix à l’endroit où, plus tard, saint Vladimir baptisera la Rus’.

Les autres apôtres ont aussi… enseigné l’Évangile à toute créature (cf Mc 16, 15) selon le commandement du Seigneur et Sauveur. Sans les apôtres et leur mission, l’annonce du salut ne se serait pas répandue jusqu’aux confins de la terre… Nous sommes aujourd’hui les héritiers de la mission apostolique.

Le Seigneur appelle chacun de nous dans son Église à une étape de sa vie, chacun de façon différente. A certains, le Seigneur dit directement : « Viens, et suis-moi ». D’autres ont appris la Bonne nouvelle par quelqu’un qui leur a dit : « Voici l’Agneau de Dieu » ou « Nous avons trouvé celui qu’annonçaient les prophètes… » Mais nous ne serions pas dans l’Église, nous ne nous tiendrions pas ici aujourd’hui dans ce saint monastère à prier le Seigneur, Sa Sainte Mère et saint André, si le Seigneur n’avait pas appelé chacun de nous, si nous n’avions pas entendu au fond de notre cœur Sa voix nous appeler…

Et le Seigneur redit à chacun de nous : « Ce n’est pas vous qui M’avez choisi, c’est Moi qui vous ai choisi… pour que vous portiez du fruit ». Le Seigneur attend ce fruit à l’endroit où Il nous a placés… Chacun de nous sait, au fond de son cœur, ce que le Seigneur attend de lui. Chacun de nous sait ce qu’il a à faire pour Le suivre. »

Ayant invité l’assistance à prier saint André et à demander au Seigneur le don de la prière, Mgr Hilarion a transmis à l’higoumène et aux membres de la communauté les salutations et la bénédiction de S. S. le patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie.

Après le repas, Mgr Hilarion s’est entretenu avec l’archimandrite Euloge, avant de quitter le Mont Athos pour regagner Moscou le jour même.

Source

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !