La consécration du saint chrême à Moscou
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

La cérémonie solennelle de la préparation du saint chrême dans l’Église orthodoxe russe a commencé le 26 avril 2021, lundi de la Semaine Sainte, en la petite église du monastère Donskoï de Moscou (voir l’album de photographies). L’office d’intercession pour le commencement du rite de consécration a été célébré, avec la bénédiction du patriarche de Moscou Cyrille, par le métropolite Denis, chancelier du Patriarcat de Moscou, premier vicaire patriarcal de Moscou. Après la célébration de la petite bénédiction des eaux, le métropolite Denis a aspergé avec de l’eau bénite le poêle, le chaudron, les vase avec les épices, le vin et l’huile, après quoi, prenant le trikirion, il a allumé le bois de chauffage dans le poêle destiné à la cuisson du saint chrême. Après la bénédiction des ingrédients nécessaires à la préparation du saint chrême, l’eau bénite, le vin, l’huile sont versés dans le chaudron, et on ajoute les épices. Le métropolite Denis a lu ensuite le premier péricope de l’Évangile selon saint Matthieu. Pendant ce temps, deux diacres sont montés sur la plateforme près du chaudron, avec des rames spéciales pour mélanger les ingrédients, et on a procédé à la cuisson du saint chrême. Pendant tout ce processus, on lit continuellement les quatre Évangiles, et le rite se termine le Jeudi Saint par la consécration du saint chrême en la cathédrale du Christ Sauveur. La consécration du saint chrême, selon la tradition, est accomplie uniquement par les primats des Églises locales. Il n’a pas lieu chaque année, mais lorsque les réserves sont insuffisantes. Avec la bénédiction du patriarche, le saint chrême consacré est distribué dans les diocèses de l’Église orthodoxe russe et est utilisé pour le sacrement de chrismation, ainsi que pour la consécration des églises. Le chaudron destiné à la cuisson contient 280 litres. La norme de distribution du saint chrême est de 5 ml par église et par an.

Le rite accompli l’an dernier par le patriarche.
Ci-dessous la traduction française des légendes :

1. Le rite commence le Lundi Saint par un office d’intercession célébré par le patriarche devant le poêle

2. Après cet office, le patriarche allume le feu avec le trikirion, après quoi commence la cuisson du saint chrême

3. On cuit le saint chrême pendant trois jours. Pendant ce temps, on lit continuellement l’Évangile à côté du poêle.

4. Jusqu’à la révolution, ce sont les pharmacies qui fournissaient les produits destinés au saint chrême. Peu après la révolution, ce leur fut interdit, mais continua secrètement.

5. Après la guerre, la préparation du saint chrême fut permise, et les autorités aidaient à recevoir depuis l’étranger les composants par l’intermédiaire du Conseil pour les affaires religieuses.

6. Le chaudron contient 280 litres. Le chrême est préparé avec de l’huile d’olives, ainsi qu’une grande quantité de produits odoriférants

7. Tout le saint chrême est conservé en la résidence patriarcale du monastère Saint-Daniel de Moscou

8. Pour recevoir le saint chrême, chaque hiérarque diocésain doit en faire la demande personnelle écrite au patriarche de Moscou. Depuis l’époque du patriarche de Moscou Pimène (+1990) la norme de distribution pour chaque diocèse est de 5 ml par église, par année

9. Le processus de préparation du saint chrême est compliqué, et les composants sont des produits de grande valeur. Aussi, toutes les Églises orthodoxes locales n’ont pas la possibilité de le préparer, et certaines d’entre elles le demandent à l’Église russe.

10. On ajoute au saint chrême nouvellement consacré un peu de l’ancien chrême contenu dans un récipient spécial, et on ajoute dans celui-ci du nouveau pour combler le chrême manquant. Tout cela constitue le symbole de l’action ininterrompue de la Grâce du Saint-Esprit dans l’Église.

Source

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

26 avril (ancien calendrier) / 9 mai (nouveau) Vivre avec l'Église 103787

DIMANCHE DE THOMAS Saint Basile, évêque d’Amasée, et sainte Glaphyre, vierge, martyrs (322) ; sainte Exupérance, vierge à Troyes (vers 380) ;...

9 mai Vivre avec l'Église 103785

DIMANCHE DE THOMAS Transfert des reliques de saint Nicolas le Thaumaturge à Bari (1087). Saint prophète Isaïe (VIIIème s. avant Jésus-Christ). Sain...

« Orthodoxie » (France-Culture) : « J’ai frappé le rocher et les eaux ont coulé » avec le m... À la Une 185070

L’émission de radio Orthodoxie sur France-Culture diffusée le 2 mai avait pour titre « J’ai frappé le rocher et les eaux ont coulé », reprise...

Parution de « La lettre du Vicariat » n°13 (mai 2021) À la Une 185058

Le bulletin « La lettre du Vicariat » (1) n°13 (mai 2021) vient de paraître. Il est en ligne ici.

25 avril (ancien calendrier) / 8 mai (nouveau) Vivre avec l'Église 103675

SAMEDI LUMINEUX Saint apôtre et évangéliste Marc (63). Saint Phébade, évêque d’Agen (vers 393) ; saint Rustique, évêque de Lyon (501). Saint ...

8 mai Vivre avec l'Église 103673

SAMEDI LUMINEUX Saint Jean le Théologien, apôtre et évangéliste (98-117) ; saint Arsène le Grand, ermite au désert de Scété (vers 450) ; saint Arsè...

Un fait peu connu : en 1944, pour fêter Pâques, des prisonniers de guerre serbes en Alsace ont in... À la Une 185043

Entre le 22 mars et le 11 avril 1944, des prisonniers de guerre yougoslaves accomplissaient une merveille. Ils ont réussi à transformer une pièce d...

Entretien : « Job et la Covid-19 » par l’archimandrite Élie À la Une 185032

Nous vous proposons le texte d’un entretien donné le 18 avril dernier par l’archimandrite Élie du monastère de la Transfiguration. Prés...

7 mai Vivre avec l'Église 63375

VENDREDI LUMINEUX. Fête de la Source Vivifiante de la Mère de Dieu. Commémoration de l’apparition dans le ciel de la Croix du Seigneur, à Jér...

24 avril (ancien calendrier) / 7 mai (nouveau) Vivre avec l'Église 103582

VENDREDI LUMINEUX. Fête de la Source Vivifiante de la Mère de Dieu. Saint Sabbas, chef des milices et 70 guerriers, martyrs à Rome (272) ; saint Al...

« Autour de la maladie » : les Journées du monastère de la Transfiguration, les 22 et 23 mai À la Une 185020

Dans le cadre des «Journées du monastère», le monastère de la Transfiguration (à Terrasson-Lavilledieu en Dordogne) organise deux journées d’...

23 avril (ancien calendrier) / 6 mai (nouveau) Vivre avec l'Église 103549

JEUDI LUMINEUX Saint Georges le grand-martyr, de Lydda en Palestine, et ses compagnons, saints Anatole, Protoléon, Athanase et Glycère, tous martyr...