L’archimandrite Victor, s’est endormi dans le Seigneur à l’âge de 81 ans
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

L’archimandrite Victor, fondateur et premier higoumène du monastère de la Dormition de la Mère de Dieu (La Faurie), est décédé ce matin à 7h30 le jour de son anniversaire, après avoir souffert pendant 19 ans de la maladie de Parkinson. Les offices des funérailles présidés par le métropolite Emmanuel seront célébrés ce mercredi : la divine liturgie à 8h30 et l’office d’enterrement à partir de 11h00.

Le saint monastère de la Dormition de la Mère de Dieu, fondé en 1978, et érigé canoniquement en 1982, se place sous l’omophore de la Métropole grec-orthodoxe de France, dépendante du Patriarcat oecuménique de Constantinople.

Le père Victor, Joseph Raïsi avant d’embrasser la vie monastique, était professeur de philosophie à Marseille.  En 1970, il achète une ferme en ruine avec un hectare de terres. La première liturgie eucharistique y est célébrée par le père Cyrille Argenti en 1971, à l’occasion d’un camp de scout hellénique. Un an plus tard, un nouveau poste obtenu à Gap permet au jeune Joseph de consacrer son temps libre à la retraite spirituelle en s’installant de manière définitive à Notre-Dame. Les fidèles ont gardé en mémoire la liturgie du 17 août 1972, où le père Pierre Koppel inaugure au nord du hameau l’ancienne bergerie transformée en chapelle. L’été, les grandes vacances sont occupées laborieusement au travail ascétique de restauration d’un bâtiment dédié à la Dormition de la Mère de Dieu, lieu de culte principal (jusqu’en 2007) ayant donné son nom au monastère. Un choix plus radical cependant se fait sentir à la fin de l’année 1974, où, à l’occasion d’un pèlerinage à Jérusalem, le fondateur se sent appelé à embrasser la vie monastique. Fin novembre 1976, la première visite pastorale orthodoxe à Notre-Dame, effectuée discrètement par Monseigneur Mélétios, alors métropolite pour la France, va bénir la constitution d’une association cultuelle (publiée au J.O en 1977) et confier le jeune Joseph à la paternité spirituelle du père Benoît, higoumène du monastère orthodoxe de la Dalmerie près de Lodève. Ce dernier va en peu de temps former son fils spirituel, lui donner l’habit monastique et le tonsurer à l’été 1978 sous le nom de Victor, saint martyr de Marseille.

Lorsqu’après son ordination à la prêtrise le 20 septembre 1981, père Victor reçoit par lettre canonique la bénédiction de la métropole d’accueillir des novices, le centre de culte établi dans la commune de La Faurie est devenu un monastère. La première génération de moines qui résident à Notre-Dame de 1982 à 2000 ne dépasse jamais la dizaine mais fait une œuvre très conséquente pour poursuivre les travaux de l’église et créer un cadre matériel propice à organiser la vie communautaire : réfectoire, cellules et communs sont restaurés où construits ex nihilo pendant ces années-là. Sous la houlette du fondateur, père Victor, deux chapelles supplémentaires à la fin des années 1980 seront aménagées dans le bâtiment d’origine. L’une à l’intérieur des locaux au premier étage sera dédiée à saint Nicolas pour perpétuer la tradition liturgique orthodoxe établie à l’Argentière où existait dès l’entre-deux guerres une chapelle russe homonyme. Le démantèlement de l’usine et le départ des ouvriers russes entrainera la fermeture de ce premier lieu de culte orthodoxe des Hautes-Alpes. En outre, père Victor héritera du mobilier liturgique, d’un ornement et d’une croix, ayant été utilisés par saint Alexis Medvedkov (1867-1934). Enfin, l’autre chapelle dédiée à saint Martin, sera aménagée lors de la restauration du soubassement d’un autre bâtiment attenant au premier ensemble. Elle sera inaugurée le 11 novembre 1987 par Monseigneur Stéphane, co-fondateur et actuellement métropolite d’Estonie, ordonné évêque au début de cette même année ; par la suite ce lieu de culte, plus proche et moins froid, sera utilisé en hiver. Un an plus tard pour consacrer l’église haute dédiée à la Dormition et organiser à cette occasion un rassemblement où les principaux higoumènes de France seront présents. L’évènement sera répété en décembre 1991, et verra à l’issue de la seconde journée le 17 du même mois l’intronisation officielle de Père Victor en tant qu’Higoumène par le nouveau Métropolite, Mgr Jérémie.

Une dizaine d’années après son érection canonique, la communauté qui rayonne sur l’extérieur et veut protéger son enceinte monastique, ne pérennise pas l’expérience du Centre Culturel qu’elle établit en 1989 à Saint Pierre d’Argençon, préférant poursuivre les travaux d’un local dans Manosque, ville du dernier poste d’enseignement de Père Victor, qui devient le « métochion » Saint-Cassien, dépendance du monastère et lieu de culte pour les fidèles orthodoxes des Alpes de Haute Provence et des environs. La liturgie est célébrée actuellement une fois par mois.

En 2006, les moines ont construit une nouvelle église, devenue l’église principale (katholikon), inaugurée pour la Saint Basile, le 1er janvier 2007. De plan basilical simple, elle est entièrement couverte de fresques, et les offices y sont tous célébrés en français, chantés sur des mélodies byzantines. Un important travail d’adaptation du chant byzantin en langue française a été fait sous l’impulsion du second higoumène. La consécration de l’église principale, dédiée à la Sainte Sagesse de Dieu, fut effectuée lors de la fête de la mi-Pentecôte, le 9 mai 2012.

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

23 septembre Vivre avec l'Église 71217

Jour de jeûne Conception du prophète, précurseur et baptiste Jean ; saintes Xanthippe et Polyxène  (109) ; sainte Iraïs, vierge, martyre en Égypte ...

L’accueil de l’étranger fait partie intégrante de l’héritage chrétien, déclare ... À la Une 176683

Dans une interview publié par le Conseil œcuménique des Églises, l’archevêque Jérôme d’Athènes et de toute la Grèce propose des réflexi...

Office orthodoxe d’action de grâces et de commémoration des morts de la COVID, le 12 septembre 20... Actualités 176675

Pendant cette difficile période de pandémie, un office pour les malades, ceux qui les soignent, ainsi que pour les défunts a été célébré ...

Ordination diaconale à Bruxelles à l’occasion de la fête de la paroisse dédiée aux saints Silouan... Actualités 176643

Dimanche 20 septembre 2020,  le métropolite Athénagoras de Belgique et exarque des Pays-Bas et du Luxembourg a présidé la divine Liturgie...

Le président de la Macédoine du Nord s’est adressé au patriarche Bartholomée au sujet de l’Église... À la Une 176621

Par une lettre datée du 20 septembre, Stevo Pendarovski, président de la Macédoine du Nord, s’est adressé au patriarche œcuménique Bartholomée pour...

22 septembre Vivre avec l'Église 71213

22 septembre Saint Phocas, évêque de Sinope, martyr (117) ; sainte Rodène de Levroux, vierge (Ier s.) ; saint Sylvain, ermite dans le Berry (Ier s....

Les reliques de saint Clément, pape de Rome et de saint Potit de Serdica sont accueillies solenne... À la Une 176608

À la veille de la fête des saintes martyres Sophie et de ses filles Foi, Espérance et Charité, l’ancienne église de la capitale bulgare, dédiée aux...

Office de la Nativité de la Mère de Dieu, en version bilingue slavon-français À la Une 176602

L’office de la Nativité de la Mère de Dieu, en version bilingue slavon-français, avec des commentaires, est disponible ici au format pdf.

Le Patriarcat de Moscou crée une base d’archives numérique des églises en ruine Actualités 176612

Le dimanche 13 septembre 2020, un office d’intercession a été célébré après la divine Liturgie en l’église du saint-martyr-Clément-de-Rome à Moscou...

8 septembre (ancien calendrier) /21 septembre (nouveau) Vivre avec l'Église 71208

8 septembre (ancien calendrier) /21 septembre (nouveau) NATIVITÉ DE LA TRÈS-SAINTE MÈRE DE DIEU Saint Sérapion du monastère du Saint-Sauveur à Psko...

9 septembre (ancien calendrier) / 22 septembre (nouveau) Vivre avec l'Église 65401

9 septembre (ancien calendrier) / 22 septembre (nouveau) Après-fête de la Nativité de la Très-Sainte Mère de Dieu ; saint Joachim et sainte Anne, j...

21 septembre Vivre avec l'Église 57390

21 septembre Clôture de l’Exaltation de la Croix ; saint Codrat, apôtre, martyr à Magnésie (vers 130) ; saint prophète Jonas ; saint Jonas le sabba...