Le clergé du diocèse de Vinnitsa a accueilli chaleureusement son nouvel évêque, qui remplace le métropolite Syméon, interdit de célébration pour schisme

1066

Le Saint-Synode de l’Église orthodoxe d’Ukraine, après avoir interdit le métropolite de Vinnitsa et de Bar, Syméon, pour avoir rejoint la nouvelle Église autocéphale, a nommé un nouvel ordinaire pour ce diocèse en la personne de l’archevêque Barsanuphe (Stolyar), jusque-là vicaire de la métropole de Kiev. Le clergé et les paroissiens de Vinnitsa, les recteurs et les représentants de trois monastères ont accueilli solennellement leur nouvel évêque diocésain sur la place se trouvant devant l’église de la Théophanie de Vinnitsa le 18 décembre 2018. Mgr Barsanuphe est venu avec deux hiérarques, vicaires de la métropole de Kiev, l’archevêque de Fastovo Damien et l’évêque de Makarov Gédéon. De nombreux fidèles ont salué l’archevêque Barsanuphe par des hymnes liturgiques et des acclamations joyeuses. Après un court office d’intercession, l’archevêque Damien a lu l’oukase du Saint-Synode de l’Église orthodoxe d’Ukraine du 17 décembre 2018 portant nomination du nouvel archevêque. Le chœur et toutes les personnes présentes sur la place ont entonné le chant « ad multos annos ». L’archevêque a remercié les habitants de Vinnitsa pour leur chaleureux accueil, leur soutien et leur prière commune, ajoutant qu’il était venu sur le nouveau lieu de son ministère avec la bénédiction du primat de l’Église d’Ukraine le métropolite Onuphre, afin de préserver la pureté de la sainte orthodoxie. L’archevêque Barsanuphe a souligné qu’il n’allait pas s’emparer de la cathédrale de la ville, qui est occupée par le métropolite Syméon, passé au schisme, et qu’il s’efforcera avec le temps de régler ce problème au niveau juridique. « Nous appartenons au Christ, et ce ne sont pas seulement là des mots, nous nous aimons les uns les autres, et par toute notre vie, nous devons en témoigner. On ne peut lutter avec le mal que par l’amour. Et vous tous, chers pères, frères et sœurs, je vous exhorte en ce moment complexe : sachez que c’est seulement avec l’aide de Dieu que nous pouvons corriger cette situation désagréable pour nous. Nous ne nous emparerons de rien par la force, nous ne lui imposerons rien [à Syméon, ndt], mais nous prierons pour lui. Parce que le principal est de garder la véritable foi. Comme cela est important pour notre salut : la vérité et la foi ! Ce ne sont pas la cathédrale, ce ne sont pas les murs, qui nous sont nécessaires, mais la foi, la prière et l’amour les uns envers les autres a encore déclaré l’archevêque Barsanuphe. Celui-ci a demandé ensuite les prières et le soutien des fidèles, « afin de pouvoir accomplir mon ministère avec zèle, purement, impeccablement ». Le hiérarque a enfin remercié le clergé de la ville pour le courage et sa défense de l’Église canonique. On peut visionner ici la vidéo de l’allocution de l’archevêque avec, à partir de la 8’11ème minute la file du clergé qui viennent recevoir la bénédiction du hiérarque, alors que les fidèles chantent le « Notre Père » et le Credo.

Source

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !