Le métropolite de Kykkos Nicéphore (Église de Chypre): « La décision du patriarche œcuménique au sujet de l’Ukraine est non-canonique »
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À l’occasion du début des travaux du 2ème Symposium monastique intitulé « Le monachisme et le monde contemporain » qui se déroule au métochion du monastère de Kykkos à Chypre, le métropolite de Kykkos et Tillira Nicéphore a abordé notamment la question ukrainienne : « Cependant, chers membres du colloque, en tant que membre de l’Église orthodoxe du Christ, je ressens la plus profonde nécessité, avant de quitter cette tribune, d’exprimer mon anxiété et mes craintes au sujet de la douloureuse crise que traverse aujourd’hui notre orthodoxie, en raison de la décision non-canonique de Sa Toute-Sainteté le patriarche œcuménique de Constantinople Bartholomée de reconnaître l’Église schismatique de Kiev et de lui accorder la soi-disant « autocéphalie » en Ukraine, hors de la tradition canonique unanime et la pratique ecclésiastique de tous les temps. Cette tragédie de la division, chers frères en Christ, menace de déchirer le corps de l’Église une, sainte, catholique et apostolique du Christ. Nous vivons aujourd’hui des événements qui nous rappellent la veille du grand schisme de 1054 qui a partagé le christianisme universel en catholiques occidentaux et orthodoxes orientaux, avec toutes les conséquences ultérieures qui s’en sont suivies. Voici que le schisme maudit, qui menace l’orthodoxie universelle après l’engagement commun des primats d’Alexandrie et d’Athènes aux côtés du patriarche œcuménique de Constantinople, a surgi et se trouve non pas devant les portes, mais à l’intérieur de l’Église orthodoxe. Pour cette raison, il n’est permis à personne et particulièrement à nous les moines orthodoxes, qui nous trouvons à l’avant-garde de notre Église, de rester inertes et immobiles devant l’impasse dramatique actuelle que vit notre orthodoxie. Nous devons tous transformer notre anxiété passive en responsabilité active. Nous devons, en premier lieu, nous les moines de l’Église orthodoxe, avec la détonation anxieuse de notre prière nocturne, attirer la miséricorde de Dieu et l’illumination du Saint-Esprit, afin que les dirigeants de l’orthodoxie, les primats des Églises locales, avec un amour sacrificiel et un esprit humble, écoutent la voix du Seigneur, lors de Sa prière angoissée : « Que tous soient un » (Jn 17,21) et dépassent les égoïsmes inacceptables, les obsessions et les manies du pouvoir pour commencer un dialogue panorthodoxe fraternel afin de surmonter la crise présente qui menace l’unité de l’orthodoxie. Les primats de nos Églises ont le devoir, dans un humble dialogue sincère d’amour, et sans l’influence des puissances politiques extérieures et l’implication d’intérêts géostratégiques et géopolitiques, d’offrir le témoignage odoriférant de l’unité, car nous ne devons pas oublier que le péché du schisme ne peut être ni guéri ni pardonné. Ce n’est que dans la mesure où fonctionne à nouveau le principe fondamental de la conciliarité, sur lequel s’est toujours appuyée notre Église orthodoxe, que peut-être donnée une issue à l’impasse actuelle qui menace l’unité de notre orthodoxie. Je prie le Seigneur qui est toute-miséricorde et toute bonté, qu’avec « la tentation Il prépare aussi le moyen d’en sortir » (I Cor. X, 13) ».

Source (de la photographie ici) : Romfea

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

« Aux origines du monachisme (II) » Écouter 170535

Ci-dessous : le podcast audio de l’émission Orthodoxie sur France-Culture du 15 mars intitulée « Aux origines du monachisme » (2e partie, 1ère part...

Saint Jean Climaque et l’échelle des priorités Revue du Web 170521

Le quatrième dimanche du Grand Carême, l’Eglise Orthodoxe commémore saint Jean Climaque. Monseigneur Roman, évêque de Yakoutie et de Léna, nous par...

Métropolite Hiérothée de Nafpaktos : certains hiérarques agissent comme s’il n’y avai... À la Une 170514

À l’occasion de la prorogation des mesures restrictives qui s’étendent également à l’Église, ainsi que de la prochaine session du...

75e anniversaire de la mort de la sainte martyre Mère Marie de Paris Actualités 170499

À l'occasion du 75e anniversaire de la mort de la sainte martyre Mère Marie de Paris, le site Internet de l'Archevêché des églises orthodoxes de tr...

Mgr Milutin, évêque de Valjevo (Serbie) est décédé des suites du coronavirus À la Une 170493

Après avoir été hospitalisé, il y a seulement quelques jours, l’évêque de Valjevo Milutin (Église orthodoxe serbe) est décédé à Belgrade des suites...

18 mars (ancien calendrier) / 31 mars (nouveau) Vivre avec l'Église 100247

Grand Carême. Saint Cyrille, archevêque de Jérusalem (386) ; saints Trophime et Eucarpe, martyrs à Nicomédie (vers 300) ; saint Aninas, hiéromoine ...

31 mars Vivre avec l'Église 100245

Grand Carême. Saint Hypace, évêque de Gangres, martyr (vers 326) ; saint Apolonios d’Égypte (IVème s.) ; saint Hypace, moine médecin des Grottes de...

Communiqué du Saint-Synode de l’Église orthodoxe serbe du 28 mars : « les rites religieux d... À la Une 170469

À l’occasion des dernières recommandations du gouvernement serbe selon lesquelles, afin d’arrêter la propagation du virus COVID-19, « les rites rel...

Dans le contexte du coronavirus, le patriarche de Moscou Cyrille a appelé les fidèles à ne pas fr... À la Une 170479

Dans son homélie en la cathédrale du Christ Sauveur, le dimanche 29 mars, le patriarche de Moscou Cyrille a appelé les fidèles à prier chez eux et ...

30 mars Vivre avec l'Église 100068

Grand Carême. Saint Jean Climaque, abbé du Mont Sinaï (VIIème s.) ; saints apôtres Sosthène, Apollos, Céphas, César, Épaphrodite (Ier s.) ; saint J...

17 mars (ancien calendrier) / 30 mars (nouveau) Vivre avec l'Église 62315

Saint Alexis de Rome, l’homme de Dieu (411) ; saint Marin, martyr ; saint Patrick (ou Patrice), évêque, apôtre de l’Irlande (461) ; sai...