Le Patriarcat orthodoxe d’Alexandrie ordonne une Zimbabwéenne comme première diaconesse

Le jeudi 2 mai, le Patriarcat orthodoxe d’Alexandrie et de toute l’Afrique a ordonné au Zimbabwe la première diaconesse d’un patriarcat de l’Église orthodoxe orientale mondiale, marquant ainsi l’aboutissement d’années d’efforts pour faire revivre le diaconat féminin dans l’Église.

L’archevêque du Zimbabwe, le métropolite Séraphim, a ordonné Angelic Molen à la paroisse de la Mission Saint-Nectaire, près de Harare, la capitale de ce pays d’Afrique australe. La cérémonie a eu lieu le jeudi saint, quelques jours avant le début de la Pâque orthodoxe. La liturgie de l’office s’est concentrée sur la signification de l’Eucharistie, que la nouvelle diaconesse distribuera aux fidèles dans le cadre de ses nouvelles fonctions, a expliqué métropolite Séraphim.

« Au début, j’étais nerveuse à l’idée d’entrer dans l’autel, mais lorsque le métropolite Séraphim m’a donné la bénédiction d’y entrer dans le cadre de ma préparation cette semaine, ces sentiments ont disparu et je me suis sentie à l’aise. Je suis prête”, a déclaré Mme Molen à propos de son ordination.

Depuis des années, les débats sur l’ordination des diaconesses divisent les chrétiens orthodoxes du monde entier. Certains y voient la renaissance d’une pratique ancienne qui existait dans les premiers temps de l’Église. D’autres considèrent le diaconat féminin comme une rupture avec la tradition et estiment qu’il mine la hiérarchie orthodoxe.

Dans un communiqué de presse annonçant l’ordination, le centre Sainte-Phoebe pour la Diaconesse, un groupe de défense de la renaissance du diaconat féminin, a souligné que l’ordination de Mme Molen était un moment historique et qu’elle créerait un précédent pour d’autres branches de l’Église orthodoxe.

“Être le premier à faire quelque chose est toujours un défi, mais le Patriarcat d’Alexandrie a courageusement choisi de montrer la voie en imposant les mains du métropolite Séraphim à la diaconesse Angelic”, a écrit le Dr Carrie Frost, présidente du conseil d’administration de Sainte-Phoebe, dans le communiqué de presse.

Ordination Diaconesse
Le métropolite Séraphim, à droite, ordonne Angelic Molen, à genoux, diaconesse à la paroisse de la mission St Néctaire près de Harare, au Zimbabwe, le jeudi 2 mai 2024. (Centre St. Phoebe/Annie Frost)

Depuis des années, le Patriarcat d’Alexandrie et d’Afrique a intensifié ses efforts pour établir le diaconat féminin sur le continent.

Après avoir voté à l’unanimité la relance du diaconat féminin lors de son synode à Alexandrie en 2016, le Patriarcat a ordonné six sous-diaconesses en République démocratique du Congo en 2017.

L’ordination de Mme Molen en tant que diaconesse à part entière va plus loin. Ses responsabilités, et celles des diaconesses à venir, incluront l’assistance aux prêtres dans la liturgie et les sacrements et la réponse aux besoins spécifiques des paroisses de son pays, a expliqué Séraphim.

Dans son communiqué de presse, le centre Sainte-Phoebe pour la Diaconesse note que son ordination est une réponse au besoin croissant de prêtres et de diacres dans les paroisses africaines.

« Le Patriarcat d’Alexandrie en Afrique a ressenti le besoin de faire revivre cet ordre pour répondre aux besoins pastoraux quotidiens des chrétiens orthodoxes en Afrique », peut-on lire dans le communiqué de presse.

Selon un article du Pew Research Center de 2017, les chrétiens orthodoxes d’Afrique subsaharienne représentent 15 % de la population chrétienne orthodoxe mondiale. La part des chrétiens orthodoxes africains a augmenté de manière significative au cours du siècle dernier, la plupart résidant en Érythrée et en Éthiopie.

Mme Molen étudie actuellement la géographie et l’environnement. Elle est au service des chrétiens orthodoxes du Zimbabwe depuis des années, travaillant avec les jeunes et créant des écoles confessionnelles. Elle a également créé un certain nombre de groupes de mères pour aider les femmes.

Selon le Centre Sainte-Phoebe, le rétablissement du diaconat féminin pourrait aider les congrégations à répondre aux besoins et aux préoccupations des femmes dans les églises. En novembre 2023, le centre a organisé une conférence sur la renaissance du diaconat féminin et a souligné que les diaconesses pourraient “aider les prêtres surchargés” et offrir “un ministère de femme à femme pour de nombreuses questions”.

“L’Église tout entière bénéficiera également de l’afflux des dons uniques des femmes en tant que personnes et de leur expérience unique en tant que femmes ; nous avons besoin que ce ministère soit restauré afin d’avancer ensemble vers un avenir plein d’espoir”, a déclaré M. Frost au site d’informations RNS dans un courriel.

Selon Frost, l’ordination de Molen crée un précédent pour d’autres congrégations et patriarcats dans le monde. Son ordination, selon Frost, n’est pas un éloignement de la tradition mais plutôt un retour à celle-ci par le rétablissement d’un ministère existant depuis longtemps.

“L’ordination de la diaconesse Angelic au Zimbabwe revêt une grande importance pour le reste de l’Église orthodoxe”, écrit-elle.

Jeanne Constantinou, chrétienne orthodoxe et professeur d’études bibliques à la retraite, doute que l’ordination de la diaconesse inspire d’autres Églises. Les changements sont inhabituels et se produisent très lentement dans l’Église orthodoxe, dit-elle.

“Ce qui fait qu’un chrétien orthodoxe est orthodoxe, c’est qu’il suit la tradition et ne la change pas… Nous n’acceptons pas les innovations dans l’Église, et c’est pourquoi, même si cela s’est produit, il ne faut pas s’attendre à voir un quelconque effet d’entraînement dans le reste du monde orthodoxe”, a-t-elle déclaré.

La décision du patriarcat d’Alexandrie et de toute l’Afrique n’ayant pas été prise en consultation avec les autres patriarcats autocéphales, ou autonomes, de l’Église orthodoxe, elle n’a aucune légitimité dans le monde orthodoxe, a-t-elle fait valoir.

“En d’autres termes, il ne faut pas l’interpréter comme une déclaration selon laquelle la porte est désormais ouverte aux femmes partout dans le monde”, a-t-elle déclaré.

L’ordination de la diaconesse Angelic doit également être comprise dans le contexte africain, où un nombre croissant de fidèles demandent le recrutement de plus en plus de prêtres et de diacres, a-t-elle ajouté ; alors qu’aux États-Unis, a expliqué M. Constantinou, la pression en faveur d’un diaconat féminin a été motivée par le fait que les femmes demandent des responsabilités égales à celles des hommes dans l’Église ainsi qu’une plus grande visibilité dans la liturgie.

Le fait que la diaconesse ait été ordonnée en Afrique a surpris le Dr John G. Panagiotou, qui a déclaré que l’Afrique avait tendance à être “l’un des lieux chrétiens les plus dogmatiques, les plus conservateurs et les plus traditionalistes, toutes dénominations confondues”.

M. Panagiotou a averti que la décision du Patriarcat pourrait aggraver les lignes de fracture au sein de l’Église mondiale. Depuis le début de la guerre entre la Russie et l’Ukraine en 2022, le soutien du patriarche Cyrille de Moscou à l’invasion de l’Ukraine par Poutine a suscité des débats et des divisions dans le monde orthodoxe. L’ordination de la diaconesse Molen pourrait menacer davantage l’unité de l’Église si certaines Églises décidaient de la reconnaître et d’autres non. Selon M. Panagiotou, certaines Églises pourraient même décider de couper les liens avec le Patriarcat d’Alexandrie et toute l’Afrique.

Pour M. Panagiotou, cette décision soulèvera de nombreuses questions sur le statut de la nouvelle diaconesse lorsqu’elle se rendra dans les églises qui ne reconnaissent pas le diaconat féminin. Selon lui, un changement aussi important aurait dû être décidé en consultation avec les autres branches de l’Église orthodoxe.

“Je pense que pour le bien de l’unité, ce n’était pas la bonne façon de procéder. Ce n’était pas la façon la plus propre de procéder, car tout le monde n’était pas présent à la table”, a déclaré M. Panagiotou.

Selon lui, l’ordination de Mme Molen n’est pas une continuation du rôle des diaconesses dans les premiers temps de l’Église, lorsqu’elles étaient principalement des lectrices et des accompagnatrices d’autel. Selon M. Panagiotou, le rôle de la diaconesse Molen la rapproche du premier rang de la prêtrise.

Pour sa part, Mme Frost insiste sur le fait que l’ordination de la diaconesse Molen n’est pas un pas vers la prêtrise, car cela constituerait une véritable innovation.

“Avoir plus de diaconesses dans l’Église orthodoxe lui permettra de mieux vivre sa mission de service et d’amour dans le monde en donnant à certaines femmes le contrôle, la formation, l’autorité, la surveillance et le soutien de l’Église”, a-t-elle écrit à RNS.

Source

À propos de l'auteur

Photo of author

Jivko Panev

Jivko Panev, cofondateur et journaliste sur Orthodoxie.com. Producteur de l'émission 'Orthodoxie' sur France 2 et journaliste.
Lire tous les articles par Jivko Panev

Articles populaires

Recension: Hiéromoine Grégoire du Mont-Athos, «La foi, la liturgie et la vie de l’Église orthodoxe. Une esquisse de catéchisme orthodoxe»

Ce catéchisme est particulièrement bienvenu pour les parents en attente, pour leurs enfants d’un catéchisme orthodoxe fiable, mais aussi pour ...

Jean-Claude Larchet, « “En suivant les Pères…”. La vie et l’œuvre du Père Georges Florovsky »

Vient de paraître: Jean-Claude Larchet, « “En suivant les Pères… ”. La vie et l’œuvre du Père Georges Florovsky », ...

Les dix vidéos les plus regardées sur la chaîne YouTube d’Orthodoxie.com

La chaîne YouTube d’Orthodoxie.com propose 315 vidéos. N’hésitez pas à « liker » les vidéos et à vous abonner à cette chaîne. ...

« Mémoire et tradition à Constantinople/Istanbul : autour des églises grecques de Nichori/Yeniköy » mardi 21 mai 2024 à 20h

La sixième homélie de cette année, qui s’inscrit dans le cycle de conférences Les Rencontres de Saint-Stéphane, aura lieu mardi ...

Pèlerinage annuel de l’Institut Saint-Serge à Notre-Dame de Jouarre le samedi 25 mai 2024

L’Institut Saint-Serge organise pour ses enseignants, étudiants et tous ceux qui désirent se joindre à nous, le samedi 25 mai ...

6 mai (ancien calendrier) / 19 mai (nouveau)

3ème dimanche de Pâques Saintes myrophores Madeleine, Marie de Cléopas, Salomée, Jeanne, Marthe, Marie, Suzanne et les autres. Saints Joseph ...

19 mai

3ème dimanche de Pâques Saintes myrophores Madeleine, Marie de Cléopas, Salomée, Jeanne, Marthe, Marie, Suzanne et les autres. Saints Joseph ...

Le patriarche Cyrille est attristé et indigné de l’interdiction d’entrée sur le territoire du Kosovo faite au patriarche et aux évêques de l’Église serbe

Le patriarche Cyrille de Moscou et de toutes les Russies a adressé au patriarche Porphyre de Serbie une lettre pour ...

L’église des Trois Hiérarques à Iaşi, la cathédrale d’Argeș et d’autres monuments proposés par la Roumanie pour le patrimoine de l’Unesco 

La ministre de la Culture Raluca Turcan a annoncé mercredi sur sa page Facebook que plusieurs monuments ont été proposés ...

RCF Bordeaux : « Icônes de la Dormition de la Mère de Dieu »

« Dans ce temps entre Pâques et Pentecôte, le père Jean-Claude Gurnade nous présente un livre d’art magnifique ayant pour titre : « 60 ...

5 mai (ancien calendrier) / 18 mai (nouveau)

Sainte Irène, grande-martyre en Perse (Ier-IIème s.) ; saint Jovinien, lecteur, martyr à Auxerre (260); saint Hilaire, évêque d’Arles (449) ...

18 mai

Saints Pierre, André, Paul, saintes Denise et Christine, martyrs à Athènes (249-251); saints Héraclius, Paulin et Félicissime, martyrs, en Ombrie ...

L’église de « la Dîme » au centre de Kiev a été rasée dans la nuit du 16 mai par les autorités ukrainiennes

Le métropolite Antoine de Brovary et Borispol a fait la déclaration suivante : « Un sacrilège monstrueux a été commis dans la nuit : ...

Une association de défense des droits de l’homme qualifie de discriminatoire l’interdiction d’entrée sur le territoire du Kosovo faite au patriarche serbe

L’association internationale de défense des droits de l’homme « L’Église contre la xénophobie et la discrimination » a qualifié de violation grossière ...

L’époque de la rédaction des Évangiles

La critique scientifique du 19e siècle, qui cherchait à présenter les Évangiles comme l’œuvre de communautés chrétiennes pleinement constituées, datait ...

Supraśl 2024 – Rassemblement international de la jeunesse orthodoxe

Cet été, de jeunes adultes orthodoxes du monde entier se réuniront à l’Académie orthodoxe et au monastère de l’Annonciation à ...

L’ouvrage de Frère Jean « La prière du cœur » traduit en roumain et en grec

L’ouvrage de Frère Jean du skite Sainte-Foy intitulé La prière du cœur (Actes Sud, 2023) vient d’être traduit en roumain ...

Le patriarche Bartholomée : « Nous devons travailler ensemble pour faire tomber les barrières entre les religions, les cultures et les peuples »

Le 15 mai 2024, Sa Sainteté le patriarche œcuménique Bartholomée a prononcé le discours d’ouverture du Forum de dialogue mondial ...