Le patriarche Bartholomée : « Gardons ensemble les lieux saints et sacrés de notre nation »
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Après la divine liturgie qu’il a présidée le 1er février (mémoire de saint Tryphon, protecteur des jardiniers) en l’église de la Nativité de la Mère de Dieu, dans le quartier de la Porte de Belgrade (Constantinople), le patriarche Bartholomée a évoqué l’insistance de la romanité pour continuer à garder les lieux saints et sacrés de la nation, à Constantinople, qu’il n’est en aucun cas question d’abandonner.  À l’issue de la divine liturgie, Sa Toute-Sainteté a béni les collybes en mémoire du saint, et le grand prédicateur Panaretos a lu l’exorcisme de saint Tryphon qui est récité, le jour de sa fête, pour les jardins et les cultures. Ensuite, Sa Toute-Sainteté a célébré l’inauguration, après rénovation, de la chapelle de la source sacrée, où ont été conservées des icônes et des objets précieux qui ont été sauvés de la grande catastrophe des événements de septembre 1955 [dit « pogrom d’Istanbul », au cours du quel la communauté grecque a été persécutée, ses églises profanées, dont celle de la Porte de Belgrade, ndt]. « Continuez à préserver et à restaurer dans sa beauté primitive ce qu’a dompté le temps, icônes, sources saintes, églises, iconostases, epitaphios, tout ce que nous ont légué nos pères, qui ont subies des plaies dans la nuit du mois de septembre [1955], mais aussi, par la suite, pendant des décennies, soit par impossibilité économique, soit par négligence et indifférence, tout ce qui a été détruit et a besoin de réparation. Lorsqu’il existe de l’intérêt, de l’amour et de l’affection, les ressources financières sont trouvées et tout est remis en place », a déclaré Sa Toute-Sainteté dans son homélie dans la salle communautaire, en adressant ses félicitations au métropolite de Sélybrie Maxime, chargé du district d’Hypsomatheia, pour le travail de rénovation accompli dans l’église mais aussi dans tout le district ecclésiastique que lui a confié l’Église mère. Le patriarche a exprimé également ses remerciements au président du comité paroissial Athanasios Mirankos et à tous les membres de la communauté, à Mme Heleni Skoubri, qui a pris en charge la conservation des icônes de la chapelle, et à tous les fidèles qui ont participé à cette œuvre très importante. « Tous ensemble, continuons le cheminement de la Romanité, avec les jeunes de Grèce qui viennent et s’installent ici, lesquels, avec le temps, s’intégreront dans notre communauté, et gardons tous ensemble les lieux saints et sacrés de notre Nation dans la Ville de nos pères, qu’en aucun cas il n’est question pour nous d’abandonner. Pas plus qu’il n’est question pour le Patriarcat de partir d’ici, pas plus qu’il n’est question que triomphent jamais ses adversaires, auxquels vous avez fait référence, Votre Éminence. La vérité et le droit finissent par prévaloir. La vérité et la justice sont du côté du Patriarcat œcuménique ». À l’occasion de la fête de la mémoire de saint Tryphon, qui était agriculteur, Sa Toute-Sainteté a abordé le problème écologique et la nécessité que nous montrions tous du respect envers la Création de Dieu, envers notre maison commune. « Tous ce qui concerne la protection de l’environnement physique constitue un thème actuel et brûlant, car nous vivons tous les catastrophes qui résultent des inondations et des incendies. Depuis combien de mois maintenant, l’Australie ne peut éteindre ses incendies ! En Californie et d’autres régions d’Amérique se produit la même chose. Et tout cela se produit car la nature se venge sur nous, car au lieu que nous fassions simplement une utilisation de la terre et de ses ressources, nous en abusons, nous conduisant égoïstement, sans penser aux générations suivantes qui nous suivront et qui ont autant droit que nous sur cette planète, qui constitue notre maison ». Sa Toute-Sainteté a abordé également sa récente participation au Forum mondial de Davos, où a dominé la question du changement climatique et de la protection de l’environnement, et où il a eu l’occasion de partager aux délégués les initiatives entreprises par le Trône œcuménique depuis plus de trente ans pour ce problème. Au préalable, le métropolite de Sélybrie avait exprimé la joie de la communauté pour la présence paternelle de Sa Toute-Sainteté et a mentionné l’achèvement des travaux de rénovations de la chapelle. « La Mère de Dieu de Belgrade n’a jamais abandonné cette demeure sacrée. Et même après les tragiques événements du 6 au 7 septembre 1955, pendant lesquels a brûlé son ancienne icône, mais son autre icône a été sauvée, laquelle se trouve dans la chapelle et qui est venue de façon miraculeuse depuis le diocèse de mon humble personne, la Sélybrie. Plaçons nos espoirs en elle et prions ardemment sa toute sainte personne, pour toujours protéger son église, sa ville, le patriarche de la nation, qui jour et nuit, avec un grand sentiment de responsabilité paternelle lutte pour la promotion du trône œcuménique et principalement pour la défense des droits et privilèges de celui-ci. Votre Toute-Sainteté, vous avez pour bouclier invincible la Mère de Dieu de Belgrade et sachez qu’elle se tient à vos côtés dans votre combat contre ceux qui remettent en question le rôle et la fonction du Patriarcat œcuménique comme premier trône de l’Église, parmi lesquels se trouve l’ingrate Église de Moscou. Ne vous découragez pas et ne vous lassez pas. Vous avez la grâce et l’aide de l’icône miraculeuse de la Mère de Dieu de Belgrade. On se déchaîne contre vous à cause de votre juste combat pour la stabilité de toute l’orthodoxie. La Mère de Dieu, cependant, voit et approuve votre combat et elle prie son fils. Au demeurant, c’est ainsi que chemine l’Église mère, le Patriarcat œcuménique, vivant et nourri par la grâce de Dieu, de la Mère de Dieu et de tous les saints. Et c’est pour cela que [le Patriarcat] existe, car Dieu le veut, car il le renforce, car il existe par la justice divine, c’est-à-dire par le ciel, conformément à la volonté divine, par la grâce du Saint-Esprit, c’est-à-dire par les décrets des saints Conciles œcuméniques ». Le métropolite de Sélybrie a remercié tous ceux qui ont contribué à la rénovation de la chapelle et la conservation des objets sacrés, et particulièrement le président de la communauté de Kontoskalion, Anastasios Khondropoulos, pour sa contribution matérielle et technique dans les travaux. Il a remercié tous les fidèles de Constantinople et les pèlerins de l’étranger qui sont venus à la liturgie aujourd’hui dans cette église et ont assisté à l’inauguration de la chapelle rénovée.

Source

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

22 mars (ancien calendrier) / 4 avril (nouveau) Vivre avec l'Église 100930

Grand Carême, dispense d’huile et de vin. Samedi de l’Acathiste. Saint Basile, prêtre à Ancyre, martyr (362-363) ; sainte Drosis fille du roi Traja...

4 avril Vivre avec l'Église 100928

Grand Carême, dispense d’huile et de vin. Samedi de l’Acathiste. Saint Joseph l’hymnographe (883) ; saint Georges du Mont Maléon dans le Péloponnès...

« Pour la vie du monde – vers un ethos social de l’Église orthodoxe » Publication d&r... À la Une 170701

Un important document vient d’être publié par le Patriarcat de Constantinople, par l’intermédiaire de l’archevêché d’Amérique. « Pour la vie du mon...

«Que ma prière devant Toi s’élève comme l’encens …» À la Une 170673

Nous vous invitons à regarder un extrait de la diffusion en direct de la Liturgie des dons présanctifiée du Mercredi de la 5e semaine du Grand Carê...

« Mystagogie du Grand Carême » Apprendre 170661

Ci-dessous : le podcast audio de l’émission Orthodoxie sur France-Culture du 29 mars intitulée : « Mystagogie du Grand Carême« . L’invité est...

Office des matines du samedi de l’Acathiste À la Une 170650

Nous présentons ici, sous format PDF, les matines du samedi de l’Acathiste à la Très sainte Mère de Dieu, avec son canon complet, en version ...

21 mars (ancien calendrier) / 3 avril (nouveau) Vivre avec l'Église 100712

Grand Carême. Saint Jacques, évêque et confesseur à Constantinople (IXème s.) ; saint Birille, évêque de Catane (I-IIème s.) ; saint Lupicin, abbé ...

3 avril Vivre avec l'Église 100710

Grand Carême. Saint Nicétas le Confesseur, higoumène du monastère de Médice en Bithynie (824); saint Urbice, évêque de Clermont (IIème s.) saints m...

« Saint Maxime le Confesseur : la liberté ou la mort » Revue du Web 170639

Sur le site Philitt : une recension par Grégoire Quevreux du livre de Julija Vidovic intitulé La synergie entre la grâce divine et la volonté de l’...

Communiqué des évêques de l’Église orthodoxe en Amérique (OCA) concernant les éventuelles a... À la Une 170625

À la suite de leur réunion spéciale du lundi 30 mars 2020, Sa Béatitude le métropolite Tikhon et les membres du Saint-Synode des évêques de l'Églis...

Déclaration du Saint-Synode de l’Église de Grèce au sujet de la prolongation du confinement dans ... À la Une 170618

« Le Saint-Synode permanent a longuement débattu de la prolongation jusqu’au 11 avril 2020 de la décision commune des ministres de l’Instruction pu...

20 mars (ancien calendrier) / 2 avril (nouveau) Vivre avec l'Église 100449

Grand Carême. Les 20 Pères martyrs des Sarrasins au monastère de Saint-Sabas dont Jean, Serge et Patrice (796) ; sainte martyre Photine la Samarita...