Les militaires ukrainiens ont empêché aux orthodoxes de l’Église canonique l’accès à leur église à Odessa

1983

En la fête de la Procession de la Vivifiante Croix du Seigneur, le 14 août 2018, les clercs et les fidèles du diocèse d’Odessa ont été empêchés de célébrer l’office festif en l’église dédiée aux saints Cyrille et Méthode, située dans l’enceinte de l’Académie militaire d’Odessa. Tôt le matin, le clergé et les paroissiens se sont rendus à l’église, mais au poste de contrôle de l’Académie militaire, les soldats, se référant à un ordre oral de leur commandement, n’ont pas permis aux fidèles d’accéder à l’église qui est située sur le territoire de l’une des institutions d’instruction militaire les plus anciennes d’Odessa. Le clergé et les fidèles ont célébré un office d’intercession devant l’enceinte de l’académie. En même temps, les aumôniers du soi-disant « Patriarcat de Kiev » ont pu entrer sans entrave sur le territoire de l’académie par ce poste de contrôle. Le recteur de l’église, l’archiprêtre Serge Dmitriev, a déclaré que le congrès des aumôniers militaires du soi-disant « Patriarcat de Kiev » et de l’Église gréco-catholique (uniate) se déroulait actuellement sur le territoire de l’Académie militaire. La veille de la fête, les aumôniers du « Patriarcat de Kiev », sous forme d’ultimatum, avaient exigé du recteur qu’il ouvre l’église qui relève de l’Église canonique, et qu’il concélèbre avec eux la liturgie. Le recteur de l’église a refusé de le faire, du fait que les règles canoniques l’interdisent, déclarant « qu’actuellement, nous ne pouvons célébrer ensemble », et il proposa aux aumôniers militaires de prier simplement dans l’église. Les représentants des schismatiques ont déclaré que quoi qu’il en soit, ils viendraient à l’église le lendemain et y célébreraient leur office. Les représentants du diocèse d’Odessa affirment que ces faits d’entrave à l’activité de l’Église orthodoxe d’Ukraine confirment une fois de plus qu’une pression sans précédent est exercée sur les fidèles et le clergé de leur Église, ce qui se manifeste par la saisie des églises, les provocations, les menaces et l’interdiction de célébrer les offices. En relation avec ces faits, le diocèse s’adresse à l’opinion publique mondiale et demande de prêter attention à ces circonstances de violation systématique des droits des fidèles du diocèse d’Odessa de l’Église orthodoxe d’Ukraine et de la discrimination exercée envers celle-ci pour des raisons religieuses. On peut visionner ci-dessous une vidéo montrant les militaires ukrainiens qui empêchent l’accès à l’église, ainsi que le clergé célébrant l’office d’intercession devant le bâtiment.

Source

This post is also available in: English (Anglais)

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !