23/10/2017
Actualités
Page d'accueil > A la Une > Liturgie panorthodoxe à Londres le jour du Saint-Esprit
Liturgie panorthodoxe à Londres le jour du Saint-Esprit

Liturgie panorthodoxe à Londres le jour du Saint-Esprit

Le lundi de la Pentecôte a eu lieu une Liturgie panorthodoxe en la cathédrale Saint-Sava de Londres, qui dépend de l’Église orthodoxe serbe. La Liturgie était présidée par l’archevêque de Thyatire Grégoire (Patriarcat œcuménique), assisté de l’archevêque de Souroge Élisée (Patriarcat de Moscou), de l’évêque de Grande-Bretagne et de Scandinavie Dosithée (Église orthodoxe serbe), de l’archevêque de Dmanisi, de Grande-Bretagne et d’Irlande Zénon (Église orthodoxe de Géorgie), de l’évêque-vicaire Ignace (Église orthodoxe roumaine) et de l’évêque Athanase, vicaire de l’archevêque de Thiatyre. Le métropolite Calliste (Ware) assistait à l’office. Par cette concélébration était témoignée l’unité de l’Église du Christ sur les Îles britanniques. Après le repas a eu lieu la session ordinaire de l’Assemblée des évêques canoniques de Grande-Bretagne, au cours de laquelle ont été examinés les problèmes courants des fidèles orthodoxes dans ce pays. L’archevêque Élisée a amené les reliques de saint Théophane le Reclus à la cathédrale Saint-Sava de Londres, ce qui a permis aux fidèles de les vénérer. Ces reliques avaient été apportées à la cathédrale orthodoxe russe de Londres par les moniales du monastère de Vycha en Russie, où elles se trouvent de façon permanente. La vénération des saintes reliques ont apporté une grande joie spirituelle au clergé et aux fidèles. L’archevêque de Thyatire Grégoire a déclaré dans son homélie : « Chers frères, chers pères en Christ, nous vous remercions pour votre hospitalité et votre accueil en ce jour important pour les chrétiens, particulièrement pour nous chrétiens orthodoxes qui glorifient la Sainte Trinité, la grande fête de l’Esprit Saint. Le Saint-Esprit crée l’Église. Nous sommes aujourd’hui ici dans l’Esprit, afin de confirmer, de construire et renforcer l’unité de l’Église orthodoxe. Nous sommes reconnaissants à Mgr Dosithée pour la prière commune, pour le don de la sainte Communion que nous avons reçue ensemble, car la sainte Communion crée l’Église. C’est pourquoi nous sommes ici. L’Église est bâtie sur la sagesse, le martyre et les vies des saints Pères, mais le plus grand martyr fut le Christ, au nom duquel nous sommes rassemblés ici aujourd’hui. Nous devons être forts, nous devons êtres de fidèles messagers de la Résurrection afin que nous surmontions les difficultés auxquelles nous faisons face, en tant qu’hommes, Église, société et monde. Priez pour la paix dans le monde, priez pour la paix dans l’Église, priez pour l’unité de l’Église, priez pour tous les hommes ». À son tour, l’évêque Dosithée a répondu à l’archevêque : « Votre Éminence, merci pour votre venue et pour avoir empli nos cœurs de joie. Nous espérons que de tels événements seront à l’avenir de plus en plus nombreux, car il est important que nous exprimions l’unité de l’Église orthodoxe devant le monde, et ce saint office est l’une de ses grandes caractéristiques. Merci à tous ceux qui ont prié aujourd’hui dans l’unité, et que vos prières et la force de l’Esprit Saint soit avec ceux pour lesquels vous avez prié. Bienvenue, merci à tous, et commémorez-moi dans vos saintes prières ». « Qu’il est agréable, qu’il est doux pour des frères de demeurer ensemble! » (ps. 132,1). Ces paroles du roi David, nous les avons ressenti dans tout leur sens lors de cet événement pneumatophore, lorsque nos évêques orthodoxes en Grande-Bretagne ont célébré et élevé les prières en de nombreuses langues, mais en un seul Esprit, dans l’unique sainte foi orthodoxe » a déclaré l’un des fidèles présent. Au nom de l’Église orthodoxe, les évêques présents ont envoyé un message de condoléances à la première ministre Theresa May et à l’archevêque de Canterbury Justin Welby, à l’occasion des attentats terroristes qui ont frappé le Royaume Uni au cours de ces derniers mois.

Source

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski