Message de Noël du patriarche d’Antioche Jean X
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

« Jean X, par la grâce du Dieu tout-puissant, patriarche d’Antioche de tout l’Orient à mes frères, pasteurs de la sainte Église d’Antioche, mes fils et filles de ce Siège apostolique.

Que le ciel et la terre se réjouissent prophétiquement en ce jour, anges et hommes fêtons spirituellement la solennité, car Dieu est apparu dans la chair à tous ceux qui étaient assis dans les ténèbres et l’ombre, en naissant de la Vierge ; la grotte et la crèche L’accueillirent. Les pasteurs proclament la merveille ; d’Orient, les mages apportent les dons à Bethléem. Quant à nous, de nos lèvres indignes nous Lui apportons la louange angélique: gloire à Dieu dans les hauteurs et paix sur la terre : l’attente des peuples est arrivée, venant nous sauver de l’asservissement de l’ennemi’ (stichères de la Litie).

Le jour glorieux de la Nativité, l’Église contemple ce doux Enfant, Jésus-Christ, qui a visité et visite encore le monde de notre cœur, dans la mesure où nous Lui offrons la crèche de notre âme. En cette fête, l’hymnographe nous invite à former un seul chœur avec les anges. Il nous appelle à célébrer la fête dans l’Esprit ‘car Dieu est apparu dans la chair pour ceux qui sont dans les ténèbres et dans l’ombre’. Aujourd’hui, notre Christ glorieux, vient près de chacun de ceux qui sont dans l’ombre et les ténèbres et lui dit : Pour toi, ma créature très aimée, je suis devenu un enfant dans la chair, Moi, le Dieu éternel qui existe avant les siècles. Je n’ai pas honte de toi, ni de ta faiblesse. C’est par amour pour toi que je suis venu, afin de pouvoir soulager ton cœur, ôter ta détresse et la prendre sur mes épaules. Aujourd’hui, le Seigneur vient ôter des cœurs et des âmes les soucis du monde et précipiter ceux-ci dans l’obscurité de la grotte. Au temps de Jésus-Christ, les hommes attendaient que le Rédempteur vienne à eux comme un roi puissant et majestueux, qui renverserait les trônes des puissants et anéantirait l’injustice dans le monde entier. Ils l’attendaient comme un tyran terrestre avec une gloire visible. Ils attendaient un sauveur qui choisirait un peuple, mais ils ont trouvé en Lui un sauveur de toute l’humanité, qui étend à tous ses miséricordes. Ils attendaient de Lui qu’Il vînt dans un palais royal, mais Il les a amenés dans une grotte. Ils attendaient la splendeur d’un trône, mais ils furent surpris par l’humble crèche. Ils attendaient un glorieux roi, mais ils virent un doux enfant. Ils s’attendaient à Le voir venir sur des nuées célestes, établir un royaume terrestre, mais Il les appela vers la paille de la crèche, afin d’établir son royaume pour les âmes assoiffées de son Esprit. Ils L’attendaient entouré d’une garde terrestre, mais Il les surprit par une armée céleste. Ils Le voulaient entouré d’un prestige éphémère, avec puissance et jeunesse, mais Il fut entouré de la douceur de Marie, des hésitations de Joseph et du sourire d’un enfant. Lors de Sa Nativité, l’Enfant Divin rassemble le terrestre et le céleste, afin de proclamer Sa gloire dans la paix la plus haute, réelle sur terre et la bienveillance dans les cœurs de tous les peuples. En ces jours, nous allumons nos cierges devant la crèche de l’Amour Qui a visité notre monde. Nous aspirons à l’Enfant divin qui nous a tous aimés et est venu pour nous réconforter et nous rassurer dans nos vies tumultueuses. Nous élevons nos yeux vers Lui, priant pour la paix du monde et ‘la stabilité des saintes Églises de Dieu’. Nous Le regardons, en priant pour le bien et la stabilité de ce Proche-Orient. Nous prions pour la paix en Syrie et la stabilité au Liban, appelant chacun à s’inspirer du calme et de la paix de l’Enfant dans la grotte, alors que nous faisons face aux difficultés qui assaillent ce Proche-Orient et son peuple. La paix de la pensée et de l’âme est la première brique qui bâtit les nations. Dans beaucoup de ce qui se passe autour de nous, la paix de l’âme est notre besoin fondamental en tant que pierre angulaire de la paix dans notre pays. Nous avons besoins de la réconciliation avec nous-mêmes comme pierre angulaire de la réconciliation avec les autres, ceux avec qui et par qui nous construisons la paix pour la société et la résurrection pour la nation. En ce jour, nous prions pour le retour de tous ceux qui ont été enlevés. Nos prières s’élèvent pour nos deux frères, les évêques Jean Ibrahim et Paul Yaziji, les prélats d’Alep, qui ont été kidnappés il y a presque sept ans. Nous demandons à l’Enfant qui vient de naître d’illuminer la nuit de leur exil, d’illuminer les esprits de leurs proches bien-aimés. Que Dieu fasse que nos prières soient exaucées en les voyant parmi nous, malgré tout ce black-out des medias sur leur cas, qui ne reste qu’un exemple de ce que nos familles, notre peuple, et tout groupe ethnique et religieux traverse, en violation de la dignité humaine qui est vendue sur le marché des intérêts globaux. Nous prions pour ce Moyen-Orient, pour tous ces pays et la Palestine blessée, dont la cause reste avec tous les pays occupés la fausse cicatrice sur le front de la vérité, qui est au-dessus du temps, de l’autorité, des conspirations ou de la reconnaissance. Avec la paix de la Nativité, nous vous adressons ces paroles à vous, nos fils d’Antioche dans leur patrie et dans les pays étrangers, dans le monde entier. Que Dieu vous bénisse tous, avec vos enfants et vos proches. Nous élevons notre prière au Seigneur Tout-Puissant pour nos frères et nos proches qui nous ont précédés dans l’espoir de la résurrection et de la vie éternelle et pour la paix et la prospérité dans le monde entier. En cette présente fête, nous espérons que chaque être humain fera de son cœur une grotte pour recevoir le Roi de gloire et qu’il deviendra lui-même une crèche où le Christ pourra reposer afin de le sanctifier. Nous prions la Vierge Marie pour que la présente fête un brin de l’abondance de calme et de paix du Seigneur de Paix, à Qui soit la gloire et la louange dans les siècles. Amen. En notre Patriarcat à Damas, le 20 décembre 2019 »

Source

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

12 janvier (ancien calendrier) / 25 janvier (nouveau) Vivre avec l'Église 95241

12 janvier (ancien calendrier) / 25 janvier (nouveau) Samedi après la Théophanie. Sainte martyre Tatienne et ses compagnons, martyrs à Rome (226–23...

25 janvier Vivre avec l'Église 95239

25 janvier Jour de jeûne Saint Grégoire le Théologien, archevêque de Constantinople (389) ; sainte Félicité et ses sept fils : Janvier, Félix, Phil...

Communiqué du CA de l’Union diocésaine (dans la juridiction du Patriarcat de Constantinople) À la Une 168091

Le 18 janvier, s’est tenue l’assemblée générale extraordinaire de l’Union diocésaine dans la juridiction du Patriarcat de Constan...

« Cette église orthodoxe bâtie par les Russes en Antarctique » Revue du Web 168087

Sur le site Russia beyond : cette présentation (dont la photographie ci-dessus) de l’église orthodoxe russe construite en Antarctique.

Paris : une vente des produits du monastère de Bois-Salair Annonces 168083

Les sœurs du monastère de Bois-Salair (photographie ci-dessus) proposeront leurs produits (boutique en ligne) dimanche 26 janvier, de 12h à 17h, lo...

11 janvier (ancien calendrier) / 24 janvier (nouveau) Vivre avec l'Église 95196

11 janvier (ancien calendrier) / 24 janvier (nouveau) Saint Théodose le Grand, le Cénobiarque (529) ; saint Michel de Klops (vers 1453-1456) ; sain...

24 janvier Vivre avec l'Église 95192

24 janvier Jour de jeûne Sainte Xénia de Rome (Vème s.) ; saint Babylas d’Antioche et ses disciples saints Timothée et Agapios, martyrs en Si...

En 2019 dans le monde, 260 millions de chrétiens ont été persécutés en raison de leur foi À la Une 168078

L’association « Portes ouvertes » vient de publier son Index mondial de persécution des chrétiens.  » Plus de 260 millions de chrétiens sont ...

Le métropolite de Volokolamsk Hilarion : « L’Église russe n’a jamais nié la primauté de Constanti... À la Une 168076

Nous publions ci-dessous l’interview exclusive du métropolite de Volokolamsk Hilarion à l’agence Interfax, précédée du commentaire de celle-ci ...

Dans le cadre de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens Podcast vidéo 168072

Julija Vidovic, professeur à l’Institut Saint-Serge, a été interrogée par la chaîne de télévision KTO dans le cadre de la Semaine de prière p...

10 janvier (ancien calendrier) / 23 janvier (nouveau) Vivre avec l'Église 95185

10 janvier (ancien calendrier) / 23 janvier (nouveau) Saint Grégoire, évêque de Nysse (395) ; sainte Floride, vierge, martyre à Dijon (vers 180) ; ...

23 janvier Vivre avec l'Église 95183

23 janvier Saints Clément, évêque d’Ancyre et Agathange, martyrs (312) ; saint Mausime le Syrien, prêtre (IVème s.) ; saint Salaman le silenc...