Le patriarche œcuménique : « Religions et éducation : vers un pacte mondial sur l’éducation » (Vatican, 5 octobre 2021)

Nous vous proposons ci-dessous le texte du message adressé par le patriarche Bartholomée le 5 octobre 2021 au Vatican à l’occasion d’une conférence internationale consacrée à l’éducation.

Votre Sainteté,

Très honorables représentants religieux,

Distingués participants,

L’éducation de la jeune génération est l’un des défis les plus difficiles que nos sociétés sont appelées à résoudre. À notre époque, à la tâche par essence complexe de l’éducation s’ajoutent de nouvelles difficultés liées à la singularité de notre époque. Le développement spectaculaire de la science et de la technologie, le déferlement de l’information et de l’Internet, la mondialisation et l’omnipotence des critères économiques, la sécularisation, les changements sociopolitiques, le multiculturalisme et le pluralisme, la lutte pour l’identité culturelle, le fondamentalisme religieux et bien d’autres choses encore, créent de puissants obstacles à la dimension fondamentale de notre société et de notre civilisation. De précieuses traditions sont brisées, la liberté humaine est interprétée à tort comme « l’art de contourner les limites », l’individualisme et la conception liberticide du respect des droits de l’homme se répandent partout. Ainsi, préserver l’orientation humaniste de l’éducation et le caractère pédagogique des écoles devient de plus en plus difficile. Les classiques grecs perçoivent la vision de l’éducation comme « la convergence de l’âme » vers le bien (Platon, République 518d). La sagesse grecque détermine également que la véritable éducation ne nous prépare pas simplement à réaliser ce que nous désirons, mais à désirer ce que nous devons – à savoir, ce qui sert la vertu et la vérité. En effet, l’éducation est liée à ce que l’humanité devrait être plutôt qu’à ce qu’elle est.

Aujourd’hui, nous découvrons à nouveau l’importance vitale de l’éducation en tant que transmission de valeurs, qui oriente l’être humain vers ce qui est essentiel dans la vie. Dans la mesure où ce processus passe par le canal d’une relation adéquate entre l’enseignant et l’élève, le rôle pédagogique de l’enseignant et la responsabilité critique des élèves sont à nouveau soulignés.

L’enseignant et l’élève authentiques constituent des éléments inestimables, qui ne peuvent être écartés, mais doivent être préservés comme irremplaçables. Un enseignant qui intervient durant les périodes de l’enfance et de l’adolescence – lorsque les bases de l’orientation des valeurs et du développement du caractère sont établies – n’est pas un facteur anonyme d’éducation qui transmet des connaissances utiles, mais un pédagogue qui aide l’élève à acquérir une perception de la profondeur de la réalité, à hiérarchiser ses désirs et ses ambitions, et à comprendre la valeur de la responsabilité sociale. Un tel pédagogue s’intéresse toujours à la liberté de ses élèves et vise à les soutenir dans leur lutte pour utiliser cette liberté à bon escient. Un pédagogue n’impose pas mais exhorte ; il invite et accompagne, sachant pertinemment que la liberté et la responsabilité nécessitent du temps et des efforts pour s’enraciner et être cultivées. Le pédagogue enseigne par ce qu’il est, par sa personnalité, par le rayonnement de son âme, par son exemple, par son identification inconditionnelle à sa « mission sacrée ».

En conséquence, le pédagogue forme des « élèves » véritables qui reconnaissent l’effort et l’intérêt de leur maître, de sorte que l’idéal de la formation du disciple est enregistré dans leur conscience comme un héritage cher pour toute leur vie. Il est certain que tout pédagogue qui n’a pas cet « ethos » ne peut mettre en œuvre avec succès l’objectif de l’éducation. Seule une idée qui « prend chair » peut influencer quelqu’un. Une idée qui reste un mot ne peut que changer les mots. En effet, un enseignant véritable constitue la pierre angulaire essentielle de l’éducation.

Naturellement, seuls les enseignants véritables peuvent contribuer à une confrontation positive des grands problèmes contemporains dans le domaine de l’éducation. Ils joueront, par exemple, un rôle important pour surmonter les problèmes éducatifs créés et entretenus par la pandémie du coronavirus. Ils feront prendre conscience de l’importance de l’éducation religieuse dans les écoles pour l’éducation spirituelle et sociale des jeunes. Et ils enseigneront à la jeune génération la fonction du dialogue, l’esprit de l’échange interculturel et la valeur de la coexistence pacifique avec l’autre, le différent.

Nous voudrions souligner la contribution de l’éducation religieuse en matière de coexistence entre les différentes cultures dans les sociétés contemporaines. Dans ce contexte, les enfants et les jeunes hommes ou femmes comprendront que l’intérêt pour le développement de leur identité religieuse personnelle ne constitue pas un obstacle à la communication avec les autres, tout en constituant également la base et la condition préalable à l’ouverture aux autres. Seuls ceux qui possèdent et apprécient une identité particulière sont en mesure de manifester un véritable intérêt pour l’identité des autres également, et sont donc capables de communiquer et de collaborer avec les autres.

La présence et la bonne organisation de l’identité religieuse dans le domaine de l’éducation sont d’une importance cruciale pour l’avenir de l’humanité. Les jeunes doivent recevoir l’enseignement d’une religion :

– qui met l’accent sur l’identité spirituelle et la destinée éternelle de tous,

– qui offre des réponses aux grandes questions existentielles et à la quête du sens de la vie,

– qui détermine l’identité des peuples et des cultures, qui a préservé des traditions spirituelles inestimables, ainsi que le respect de la création,

– qui résiste aux tendances conduisant à la diminution du caractère sacré de la personne humaine,

– et qui peut contribuer de manière décisive à la paix et à la réconciliation, ainsi qu’à la culture d’une civilisation de solidarité et de fraternité.

Compte tenu du fait que la religion est aujourd’hui fréquemment utilisée par les milieux fondamentalistes comme un vecteur de division et de conflit, une bonne éducation religieuse – en tant qu’éducation à la paix – revêt une importance particulière. Elle prépare les enfants et les jeunes hommes ou femmes à participer à la création d’un monde de paix, où les êtres humains peuvent voir dans le visage de leurs semblables un frère et une sœur, plutôt qu’une menace ou – pire – un ennemi.

Votre Sainteté,

Chers amis,

La qualité de la vision d’une société est jugée par la façon dont elle évalue et organise l’éducation de la jeune génération, ainsi que par la façon dont elle perçoit l’école et les objectifs de l’éducation, y compris le rôle de l’enseignant et de l’élève. Nous félicitons les organisateurs de cette assemblée qui est consacrée à l’inépuisable question de l’éducation en relation avec la religion. Et nous sommes reconnaissants de l’occasion qui nous est donnée de nous adresser à vous.

Merci beaucoup pour votre aimable attention !”

Source

À propos de l'auteur

Photo of author

Jivko Panev

Jivko Panev, cofondateur et directeur de la rédaction d'Orthodoxie.com. Producteur de l'émission 'Orthodoxie' sur France 2 et journaliste.
Lire tous les articles par Jivko Panev

Articles similaires

L’Église orthodoxe russe considère que sa priorité pour les diocèses des territoires annexés par la Russie est l’aide pratique

Le Patriarcat de Moscou considère que, pour ce qui concerne les diocèses du Donbass, de Zaporojié et Chersonèse, la priorité est l’aide pratique. C’est ce qu’a déclaré vendredi dernier l’archiprêtre Nicolas Balachov : « L’avenir est connu de Dieu, qui dirige les voies de Son Église. Je ne suis pas prophète pour annoncer l’avenir. Je pense personnellement qu’il faut maintenant se concentrer en premier lieu non pas tant sur les questions

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Plusieurs saints de l’Église orthodoxe serbe ont été canonisés ce dimanche à Novi Sad

Plusieurs saints de l’Église orthodoxe serbe ont été canonisés à Novi Sad ce dimanche au cours d’une célébration panorthodoxe. La divine Liturgie et la canonisation de l’évêque confesseur Irénée (Ćirić, +1955) et des martyrs de la région de Bačka (Voïvodine) ont été présidées par le patriarche Porphyre, assisté par un grand nombre de hiérarques de l’Église orthodoxe serbe. Avant le début de la Liturgie, les icônes et les reliques des

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Le sort des paroisses orthodoxes des territoires annexés sera traité par une commission spéciale de l’Église orthodoxe russe

L’archiprêtre Igor Yakimchuk, vice-président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, a déclaré que la Direction des diocèses du Patriarcat de Moscou dans les pays voisins de la Russie s’occupera de la vie des paroisses dans les territoires annexés de l’Ukraine, rapporte ria.ru. « Conformément à la décision du Saint-Synode du 24 mars 2022, une Direction des diocèses du Patriarcat de Moscou dans les pays voisins de la

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Déclaration : l’Église orthodoxe ukrainienne est aux côtés du peuple ukrainien dans sa lutte contre l’agression russe

L’Église orthodoxe ukrainienne (métropolite Onuphre) a publié sur son site Internet une déclaration concernant la guerre en Ukraine : « L’Église orthodoxe ukrainienne a souligné à plusieurs reprises son soutien absolu et inconditionnel à la souveraineté et à l’intégrité de l’État ukrainien. Les actions des membres individuels du clergé, qui ne correspondent pas à la position officielle de l’Église, sont une manifestation de leur choix politique personnel, dont ils portent l’entière

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

L’Assemblée des évêques de l’Église orthodoxe de Grèce se tiendra du 4 au 7 octobre 2022

L’Assemblée des évêques de l’Église orthodoxe de Grèce se réunira en session ordinaire du 4 au 7 octobre 2022 au Palais synodal d’Athènes. L’Assemblée commencera par la divine Liturgie en la chapelle des saints Archanges, catholicon du monastère de Petraki. Après avoir procédé à l’élection de la commission épiscopale chargée des communiqués de presse, les hiérarques présidant les commissions synodales présenteront leurs rapports d’activités pour l’année ecclésiastique 2021-2022. Ensuite, l’archevêque

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Le patriarche de Moscou Cyrille est malade de la COVID

Le communiqué suivant a été publié sur le site officiel du Patriarcat de Moscou : « Dans les prochains jours, toutes les rencontres et voyages prévus de Sa Sainteté le patriarche Cyrille sont annulés en raison de la maladie de la COVID, avec des symptômes prononcés, et de la nécessité de l’alitement et de l’isolation » a déclaré, le 30 septembre 2022 le président du Département synodal pour les relations de l’Église et

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

La faculté orthodoxe de Veliko Tarnovo (Bulgarie) organise un forum sur le transhumanisme

Une conférence scientifique avec participation internationale sur le thème « L’Église, l’idéologie et le transhumanisme » aura lieu en ligne les 6 et 7 octobre 2022. Les organisateurs du forum sont le Centre de théologie systématique de la Faculté de théologie orthodoxe « Saints-Cyrille-et-Méthode » de l’Université de Tarnovo avec le fonds « Pokrov ». La conférence a pour but « une sérieuse discussion scientifique sur l’attitude de l’Église à l’égard des influences idéologiques, en

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Pour la deuxième fois, la Hongrie s’oppose aux sanctions visant le patriarche Cyrille

Pour la deuxième fois, Budapest n’a pas permis à l’Union européenne d’inscrire le patriarche de Moscou Cyrille sur la liste des personnes sanctionnées. C’est ce qui a été annoncé par Rikard Jozwiak, journaliste à Radio Free Europe. « Certains pays membres de l’Union européenne ont tenté d’imposer des sanctions contre le patriarche Cyrille, mais la Hongrie les a bloquées, comme la dernière fois » a écrit Jozwiak sur Twitter. Comme il l’a

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Accueil

Articles populaires

Recension: Hiéromoine Grégoire du Mont-Athos, «La foi, la liturgie et la vie de l’Église orthodoxe. Une esquisse de catéchisme orthodoxe»

Ce catéchisme est particulièrement bienvenu pour les parents en attente, pour leurs enfants d’un catéchisme orthodoxe fiable, mais aussi pour un certain nombre d’adultes qui pour des raisons diverses, n’ont pas été ou ont été insuffisamment catéchisés.Présenté en 250 pages dans un beau volume relié, il est l’œuvre du hiéromoine Grégoire (Chatziemmanouil), qui après avoir été un certain temps second du monastère de Stavronikita, s’est retiré depuis plusieurs décennies dans

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Jean-Claude Larchet, « “En suivant les Pères…”. La vie et l’œuvre du Père Georges Florovsky »

Vient de paraître: Jean-Claude Larchet, « “En suivant les Pères… ”. La vie et l’œuvre du Père Georges Florovsky », Éditions des Syrtes, Genève, 2019, 493 p.Le Père Georges Florovsky (1893-1979), après quelques années d’enseignement à Prague et à Paris, fit la plus grande partie de sa carrière aux États Unis où il enseigna dans les plus prestigieuses universités (Harvard, Cambridge, Princeton…). Unissant une vaste érudition, un attachement profond à

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Une relique de la ceinture de la Mère de Dieu visitera les paroisses roumaines de La Courneuve (Trois-Saints-Hiérarques) et de Paris (Saints-Archanges)

Le 30 septembre, un coffret avec des fragments de la Ceinture de la Mère de Dieu, venu du monastère de Kato Xenia (Thessalie, Grèce) sera apporté en France. Tout d’abord, la Ceinture de la Mère de Dieu visitera la paroisse orthodoxe roumaine de La Courneuve. Le programme est le suivant : – Vendredi 30 septembre : 18 h accueil de la Ceinture de la Mère de Dieu apportée par une délégation de Grèce ;

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

L’évêque Georges de Canberra a été nommé évêque diocésain d’Australie par l’Assemblée des évêques de l’Église russe hors-frontières

Le 21 septembre 2022, l’Assemblée des évêques de l’Église orthodoxe russe hors-frontières a nommé l’évêque Georges de Canberra évêque diocésain d’Australie et de Nouvelle-Zélande avec le titre « de Sydney, d’Australie et de Nouvelle-Zélande ». Né aux États-Unis en 1950, Paul Schaeffer, le futur évêque Georges, s’est converti à l’Orthodoxie en 1974. L’année suivante, il devint novice au monastère de la Sainte-Trinité à Jordanville (État de New York), puis étudia au séminaire

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

24 septembre

Sainte Thècle, égale aux apôtres, martyre (I) ; saint Coprès, moine en Palestine (530) ; saint Nicandre de Pskov (1581) ; saint Galaction de Vologda (1612) ; saint Vladislav de Serbie…

23 septembre

23 septembreJour de jeûne Conception du prophète, précurseur et baptiste Jean ; saintes Xanthippe et Polyxène (109) ; sainte Iraïs, vierge, martyre en Égypte (vers 308) ; saint André, martyr…

11 septembre (ancien calendrier) / 24 septembre (nouveau)

Samedi avant l’Exaltation de la Croix Après-fête de la Nativité de la Très-Sainte Mère de Dieu ; sainte Théodora d’Alexandrie (474-491) ; saint Marcel, martyr, premier apôtre connu du Velay ; saints Démètre,…

RCF Bordeaux : “Saint Sophrony l’Athonite”

La veille de la fête de Saint Silouane de l’Athos, le 24 septembre, est une occasion d’honorer la mémoire de saint Sophrony l’Athonite.Saint Sophrony a été le disciple de saint Silouane…

Commentaires du diocèse de Vilnius et de Lituanie sur la rencontre entre les représentants du gouvernement lituanien et le patriarche Bartholomée de Constantinople 

Le primat de l’Église orthodoxe de Lituanie n’approuve pas l’ingérence des autorités dans les processus internes de l’Église. Le métropolite Innocent, primat de l’Église orthodoxe de Lituanie, a fait un commentaire officiel sur la visite de représentants du ministère lituanien des Affaires étrangères au Phanar. Son commentaire suit ci-après :« Comme on l’a appris, le lundi 19 septembre, des représentants des autorités lituaniennes ont rencontré le patriarche Bartholomée de Constantinople au Phanar (Istanbul). Selon des communiqués laconiques publiés sur les sites

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

22 septembre

Saint Phocas, évêque de Sinope, martyr (117) ; sainte Rodène de Levroux, vierge (Ier s.) ; saint Sylvain, ermite dans le Berry (Ier s.) ; saint martyr Phocas le jardinier (vers 320)…

Le patriarche de Moscou Cyrille a appelé à l’unité spirituelle des peuples de la Rus’ 

Le 21 septembre 2022, en la fête de la Nativité de la Mère de Dieu, le patriarche de Moscou Cyrille a célébré la sainte Liturgie en l’église de la Nativité-de-la-Mère-de-Dieu au couvent stavropégique Zatchatievsky de Moscou. À l’issue de la Liturgie, le patriarche a prononcé l’homélie suivante : « Ce jour, dans l’histoire de notre Patrie a été marqué par de nombreux événements mais, probablement, le plus saillant et significatif d’entre eux fut la bataille de Koulikovo [contre

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Le président Aleksandar Vučić se prononce contre la suppression de l’enseignement religieux dans les écoles publiques serbes 

Le président serbe Aleksandar Vučić est opposé à la suppression de l’instruction religieuse dans les écoles serbes et est convaincu que ceux qui sous-estiment l’Église ne comprennent pas son rôle dans les circonstances actuelles. C’est ce que le dirigeantserbe a déclaré le 19 septembre 2022 à New York, répondant à la question des journalistes qui lui demandaient comment il percevait l’exigence du Comité Helsinki d’abolir l’instruction religieuse dans les écoles publiques en Serbie « Nous n’avons

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :