20/10/2017
Actualités
Page d'accueil > A la Une > Rapport de l’archevêque Demetrios d’Amérique (Patriarcat œcuménique) au sujet du fonctionnement des Assemblées des évêques orthodoxes canoniques de la diaspora, lu à la synaxe des hiérarques du Patriarcat œcuménique, qui s’est tenue du 28 août au 2 septembre à Constantinople
Rapport de l’archevêque Demetrios d’Amérique (Patriarcat œcuménique) au sujet du fonctionnement des Assemblées des évêques orthodoxes canoniques de la diaspora, lu à la synaxe des hiérarques du Patriarcat œcuménique, qui s’est tenue du 28 août au 2 septembre à Constantinople

Rapport de l’archevêque Demetrios d’Amérique (Patriarcat œcuménique) au sujet du fonctionnement des Assemblées des évêques orthodoxes canoniques de la diaspora, lu à la synaxe des hiérarques du Patriarcat œcuménique, qui s’est tenue du 28 août au 2 septembre à Constantinople

L’archevêque Demetrios d’Amérique (Patriarcat œcuménique) a rédigé un rapport sur la base de ses propres constations aux États-Unis ainsi que celles des présidents des Assemblées épiscopales orthodoxes des autres pays, concernant le fonctionnement desdites institutions, leurs côtés positifs et négatifs. Le rapport commence par un rappel de l’historique de ces Assemblées, leur composition etc. Nous traduisons ici les quatre derniers paragraphes du rapport concernant ce que l’archevêque appelle « l’anomalie canonique » de la diaspora.

« 3. La question des tentatives de plans visant à supprimer l’anomalie canonique de la diaspora.

Bien que pendant la période appréciable écoulée depuis l’institution des Assemblées, le travail des commissions des Assemblées épiscopales de la diaspora ait été très significatif, principalement pour ce qui concerne les questions pastorales, liturgiques, éducatives et inter-orthodoxes, il ne semble pas exister un progrès décisif au sujet du thème majeur de l’étude et de la soumission de projets de surpassement de l’anomalie canonique existante dans la diaspora. Dans les rapports soumis par les présidents des Assemblées épiscopales, à l’exception d’un ou deux cas, il n’est pas fait mention d’une commission de l’Assemblée, ou de l’Assemblée siégeant аu complet, qui aurait étudié particulièrement la question « de l’anomalie canonique dans la diaspora », ni de plans et propositions éventuels de surpassement de l’anomalie. 

Vous devez vous connecter en cliquant sur Login pour accéder à l'intégralité de l'article.

Source

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski