Exposition organisée du 14 mai au 30 juin 2019, au Centre culturel et spirituel orthodoxe russe, 1 quai Branly, dans le 7ème arrondissement de Paris, à l'occasion du 50 anniversaire du rappel à Dieu du célèbre moine iconographe.

Un prophète de la beauté incréée, le moine Grégoire Kroug (1969-2019)
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

C’est la première exposition consacrée à l’œuvre de Georges Kroug, ce peintre émigré de Russie, devenu moine juste après-guerre sous le nom de Grégoire et qui vécut durant plus de vingt ans à l’ermitage du Saint-Esprit, dans la solitude de la forêt de Rambouillet. Ami et collaborateur de Léonide Ouspensky dès leur rencontre en 1931, il prit part égale dans le retour à l’icône traditionnelle dont, par la profondeur de son inspiration et son talent artistique exceptionnel, il fut comme l’indicateur spirituel.

Une centaine d’œuvres, venues de plusieurs pays d’Europe ont été rassemblées pour cette exposition qui retrace le parcours de ce peintre génial, unanimement apprécié de son vivant par tous les chrétiens – plusieurs de ses œuvres, en effet, sont détenues par des communautés catholiques – parcours qui le mena, depuis les tentatives d’une iconographie occidentale, durant les vingt ans passés dans le monachisme érémitique, jusqu’à son accomplissement à la fois comme peintre et comme contemplatif.

Doué d’une sensibilité spirituelle de prophète, il manifesta par son art la nature véritable de l’icône et la porta à son sommet, au niveau d’une révélation de la beauté incréée.

Plusieurs livres ont été publiés sur son œuvre depuis son rappel à Dieu, tant aux États-Unis qu’en Europe, mais les œuvres elles-mêmes n’avaient jamais été présentées au public. Composées pour la plupart de fresques ou d’iconostases, seules quelques unes ont pu être déplacées. Pour donner un aperçu plus complet de l’œuvre, des excursions seront organisées pendant la durée de l’exposition dans les églises de la région parisienne qui furent décorées par le père de bienheureuse mémoire et ce, jusqu’à ses derniers instants, malgré ses nombreuses maladies, l’icône étant son souffle même et sa vie.

Comme le dit très justement un journaliste de l’époque : « La peinture était sa prière ».

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

Le métropolite de Kiev Onuphre : « Le tomos était celui de l’asservissement et non celui de l’aut... À la Une 111970

Le métropolite de Kiev Onuphre, dans une émission de la chaîne TV ukrainienne « Newsone » a déclaré ce qui suit au sujet du Tomos octroyé par le Pa...

Pour la première fois, les reliques des saints princes Pierre et Fébronie, protecteurs de la fami... Actualités 111965

Pour la première fois, les reliques des saints princes Pierre et Fébronie ont été transportées de Mourom à Moscou.

L’évêque de Huși Ignace (Patriarcat de Roumanie) : « Cette année, Wimbledon est devenu orthodoxe » Actualités 112002

« Cette année, Wimbledon est devenu orthodoxe » a écrit l’évêque de Huși Ignace, au sujet de Simona Halep et Novak Djoković qui sont devenus les ch...

Après avoir rencontré un représentant de la nouvelle Église orthodoxe d’Ukraine, le métropolite d... À la Une 112000

Le 24 juin, le métropolite du Monténégro et du Littoral Amphiloque a rencontré l’archevêque Eustrate (Zoria) de la nouvelle Église autocéphale d’Uk...

July 5 (old calendar) / July 18 (new) 111933

July 5 (old calendar) / July 18 (new) Ven. Athanasius, Founder of the Great Lavra and Cœnobitic Monasticism on Mt. Athos, and his six disciples (10...

July 18  111931

July 18 Martyr Emilian of Silistria in Bulgaria (363). Martyr Hyacinth of Amastridea (4th c.). Ven. John the Long-suffering of the Kiev Caves (Near...

5 juillet (ancien calendrier) / 18 juillet (nouveau) Vivre avec l'Église 111929

5 juillet (ancien calendrier) / 18 juillet (nouveau) Saint Athanase du Mont-Athos (1000) ; saintes Anne et Cyrilla, martyres à Cyrène (304) ; saint...

18 juillet Vivre avec l'Église 111927

18 juillet Saint Émilien de Durostorum en Scythie, martyr (363) ; saint Hyacinthe de Paphlagonie, martyr (IVème s.) ; saint Pambo, ermite au désert...

Serbian Orthodox Cemetery of Lipljan (Kosovo) desecrated for the seventh time 111989

For the seventh time, graves in the Serbian Orthodox Cemetery of Lipljan (Kosovo) were desecrated. The desecration took place in the night from Fri...

An icon of the Theotokos is exuding fragrant oil in the Lviv region (Ukraine) 111986

On July 9, the day of the commemoration of the  Lviv Tikhvin Weeping Icon of the Mother of God, a copy of this icon exuded a scented oil (myron) in...

« I am looking forward to a substantial collaboration with the Church », said the Greek Prime Min... 111984

On July 16, Greek Prime Minister Kyriakos Mitsotakis met with Archbishop Ieronymos of Athens at the Maximos Mansion.

The Ecumenical Patriarchate denies receiving « compensation » in return for the granting of the t... 111982

The director of the Ecumenical Patriarchate Press and Communication Office, Nikos Papachristou, issued the following communiqué: “Allegations or in...