Le diocèse orthodoxe serbe exprime sa profonde déception et ses protestations.

Une messe catholique célébrée dans l’église orthodoxe Saint-Nicolas de Novo Brdo au Kosovo
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest
Messe catholique célébrée dans l’église orthodoxe Saint-Nicolas de Novo Brdo au Kosovo
Une messe catholique célébrée dans l’église orthodoxe Saint-Nicolas de Novo Brdo au Kosovo

L’évêque catholique du Kosovo, Dode Gjergji, et l’archevêque albanais de Bar (Monténégro), Zef Gashi, avec leur clergé et un groupe de fidèles, ont célébré la messe devant les restes de la cathédrale chrétienne orthodoxe Saint-Nicolas située à proximité de la forteresse médiévale de Novo Brdo. Ismet Hajrullahu, directeur de l’Institut du Kosovo pour la protection des monuments culturels, a assisté à la messe. L’information a été publié en albanais par le diocèse catholique-romain à l’ adresse suivante.

Le diocèse de Raška et de Prizren de l’Église orthodoxe serbe avait déjà exprimé sa préoccupation et son désaccord auprès les institutions du Kosovo dès le mois de juin en raison des fouilles non autorisées du ministère de la Culture du Kosovo (l’Institut pour l’archéologie) sur ce site médiéval orthodoxe serbe situé dans la zone de protection spéciale de Novo Brdo où toutes les fouilles sans le consentement de l’Église orthodoxe serbe sont formellement interdites. À cette occasion, après le défrichage du sol, les archéologues du Kosovo ont également ouvert des tombeaux médiévaux dans l’église, et ont également, sans autorisation et sans expertise, érigé des piliers dans la partie centrale de l’église.

Messe catholique célébrée dans l’église orthodoxe Saint-Nicolas de Novo Brdo au Kosovo
L’évêque catholique du Kosovo, Mgr Dode Gjergji

Une fouille archéologique complète et des fouilles ont été effectuées à l’époque yougoslave (années 1950) et les artefacts trouvés, actuellement exposés à Belgrade, notamment les vestiges du travail de la pierre avec des inscriptions en écriture cyrillique témoignent clairement de l’histoire de l’église. Toutes les recherches effectuées sur l’église Saint-Nicolas et son histoire sont présentées en détail dans le livre « L’église Saint-Nicolas – la cathédrale de Novo Brdo » des archéologues Mark Popović et Igor Bjelić, publié en serbe et en anglais en 2018. Sur la base des nombreuses sources historiques et archéologiques citées, des photographies de l’emplacement, des artefacts fouillés, des dessins et de possibles reconstructions idéales de l’église, nous pouvons, pour l’instant, obtenir le tableau le plus complet de Novo Brdo. Pour télécharger le livre, cliquez ICI !

Après la dernière provocation, le diocèse de Raška-Prizren, avec la bénédiction de Mgr Théodose, a publié le communiqué de presse suivant :

« Le diocèse de Raška-Prizren est profondément déçu de cet acte apparent d’abus du patrimoine spirituel et culturel du SOC, sur un site fondé et construit par des souverains serbes du Moyen-Age, déjà souligné dans de nombreux ouvrages historiques, tant domestiques qu’étrangers. Des artefacts en pierre conservés avec des inscriptions de l’église Saint-Nicolas indiquent clairement à qui appartient l’église.

En servant la messe sur le terrain de l’Église orthodoxe, le diocèse catholique romain du Kosovo porte gravement atteinte aux relations interconfessionnelles jusqu’à présent assez correctes au Kosovo-Metohija et politise l’héritage de l’Église orthodoxe serbe, qui était inclus dans le Zone de protection (voir page 4) avec le consentement des représentants albanais du Kosovo sur la proposition de notre Église en 2008. Les paroles entendues lors de la messe d’hier ne contribuent nullement à la construction d’une relation interconfessionnelle entre l’Église orthodoxe et les catholiques, et l’Église orthodoxe serbe devra certainement soulever cette question auprès les représentants compétents du Vatican.

Non loin de notre église orthodoxe se trouvent également les vestiges d’une église catholique médiévale, connue sous le nom d’église saxonne de la Bienheureuse Vierge Marie, qui a été construite et utilisée par les mineurs saxons et les marchands de Dubrovnik avec le consentement des dirigeants médiévaux serbes. Il est tout à fait raisonnable de se demander pourquoi les évêques catholiques romains et leurs fidèles ne se sont pas rassemblés sur les vestiges de leur ancienne église, mais sur les fondations de la cathédrale orthodoxe de Novo Brdo, les anciens sièges des métropolites serbes orthodoxes de Novo Brdo.

Le diocèse de Raška et de Prizren demandera aux institutions internationales et locales compétentes de protéger l’emplacement de l’église Saint-Nicolas de toute nouvelle provocation, y compris la construction récente de piliers faite sans expertise professionnelle et sans l’approbation de l’Église orthodoxe serbe nécessaire au bon déroulement des travaux, et de toutes les activités dans les zones spéciales régies par les lois du Kosovo. Les autorités de Pristina ont déjà été sévèrement critiquées pour leur non-respect des droits religieux de l’Église orthodoxe serbe dans le dernier rapport du Département d’État américain, ce qui ne fait que confirmer que cette dernière provocation ne fait pas exception.

Le diocèse de Raska-Prizren

2 août 2019 »

Sources : 1 et 2 (dont les photographies)

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

Des choristes confinés chez eux chantent ensemble en ligne 170600

Le confinement n’a pas empêché les choristes de deux choeurs orthodoxes de chanter ensemble en ligne tout en restant chez eux. Nous vous invi...

P. Alexandre Winogradsky Frenkel « Quarantaine » – 5 170590

Dans ce temps des 40 jours du Grand Carême, le père Alexandre Winogradsky Frenkel partage ses réflexions sur le sens du Dimanche de saint Jean Clim...

Le métropolite de Mésogée et Laurentie Nicolas (Église de Grèce) : « L’État soviétique n’avait pa... 170581

Le métropolite de Mésogée et Laurentie Nicolas (Église orthodoxe de Grèce) a envoyé la lettre suivante à la ministre de l’Instruction et des Cultes...

Texte du Grand Canon de saint André de Crête 170573

Nous publions ici, en format PDF, le Grand Canon de Crète, en version slavon-français, commentée. Celui-ci est lu durant les matines du jeudi de la...

Metropolitan of Nafpaktos: Some Hierarchs act as if there is no Holy Synod 170567

On the occasion of the extension of the restrictive measures that also extend to the Church, as well as of the forthcoming session of the Standing ...

Office des Matines du jeudi de la 5e semaine du Grand Carême 170549

Nous vous proposons de télécharger le texte de l’office des Matines du jeudi de la 5e semaine du Grand Carême avec la lecture du Grand Canon ...

19 mars (ancien calendrier) /  1er avril (nouveau) 100344

Grand Carême. Saint Chrysanthe et son épouse sainte Darie (ou Daria), avec leurs compagnons : saint Claude, sainte Hilarie son épouse, leurs fils s...

1er avril 100342

Grand Carême. Sainte Marie l’Égyptienne, ascète (522) ; saint juste Achaz (716 avant J.-C.) ; saints martyrs Gérontios et Basilide saint Maca...

Des documents sur Mère Marie (Skobtsov) 170544

Il y a 75 ans, le 31 mars 1945, mourrait la moniale orthodoxe Marie Skobtsov (1891-1945), gazée dans une chambre à gaz du camp de concentration de ...

« Aux origines du monachisme (II) » 170535

Ci-dessous : le podcast audio de l’émission Orthodoxie sur France-Culture du 15 mars intitulée « Aux origines du monachisme » (2e partie, 1ère part...

Saint Jean Climaque et l’échelle des priorités 170521

Le quatrième dimanche du Grand Carême, l’Eglise Orthodoxe commémore saint Jean Climaque. Monseigneur Roman, évêque de Yakoutie et de Léna, nous par...