24/08/2017
Actualités
Page d'accueil > A la Une > L’Église orthodoxe de Chypre a proposé des corrections au texte « Relations de l’Église orthodoxe avec le reste du monde chrétien »
L’Église orthodoxe de Chypre a proposé des corrections au texte « Relations de l’Église orthodoxe avec le reste du monde chrétien »

L’Église orthodoxe de Chypre a proposé des corrections au texte « Relations de l’Église orthodoxe avec le reste du monde chrétien »

L’Église orthodoxe de Chypre a diffusé une déclaration officielle, dans laquelle est exposée sa position à la veille du Concile panorthodoxe. Elle considère que l’Église orthodoxe est « l’Église une sainte, catholique et apostolique, qui a préservé l’unité indissociable de « la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes » (Jud. 1,3). L’Église de Chypre considère nécessaire le développement des relations avec les Églises et confessions hétérodoxes, « dans le but de permettre l’unité des chrétiens dans le cadre de l’Église une et indivisible ». Des corrections sont proposées au texte « « Relations de l’Église orthodoxe avec le reste du monde chrétien » comme suit :
1. Remplacer la définition « autres Églises et confessions chrétiennes » par « autres Églises et confessions chrétiennes hétérodoxes »
2. Le paragraphe 13 : au lieu « d’unité ontologique », utiliser la phrase « unité de la foi, des sacrements et de l’ordre canonique »
3. À la fin du paragraphe 22, ajouter : « du fait que chaque évêque, membre du Concile est porteur de la conscience du plérôme de l’Église locale »
4. Le paragraphe 23 : Le texte : « Dans cet esprit, l’Église orthodoxe considère qu’il est très important que tous les chrétiens de bonne volonté, inspirés par les principes fondamentaux communs de notre foi, essaient de donner une réponse empressée et solidaire, basée sur le modèle idéal par excellence du nouvel homme en Christ, aux problèmes épineux que nous pose le monde d’aujourd’hui » doit être remplacé par : « Dans cet esprit, l’Église orthodoxe considère qu’il est très important que tous les chrétiens, inspirés par les principes fondamentaux communs de l’Évangile, essaient de donner une réponse unanime aux problèmes que nous pose le monde contemporain ».

Source

Print Friendly, PDF & Email
Scroll To Top
Jovan Nikoloski