25/09/2017
Actualités
Page d'accueil > Actualités > Un protocole d’accord a été signé entre l’Église orthodoxe de Chypre et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) dans le but de restaurer le monastère Saint-André, situé dans la zone d’occupation turque à Chypre

Un protocole d’accord a été signé entre l’Église orthodoxe de Chypre et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) dans le but de restaurer le monastère Saint-André, situé dans la zone d’occupation turque à Chypre

8513L’agence grecque Romfea a qualifé « d’historique » le protocole d’accord pour la restauration du monastère Saint-apôtre-André sur la péninsule de Karpasia (territoire du Nord de Chypre occupé par les Turcs depuis 1974), signé le 31 janvier par l’Église orthodoxe de Chypre et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Le monastère est bâti sur l’emplacement où, selon la tradition, a accosté le navire sur lequel voyageait l’apôtre André qui, par ses prières, a fait jaillir une source miraculeuse existant jusqu’à nos jours.

Vous devez vous connecter en cliquant sur Login pour accéder à l'intégralité de l'article.

Sources : Sedmitza, traduit du russe pour Orthodoxie.com. De la photographie ci-dessus: Eglise orthodoxe de Chypre. De la photographie ci-dessous du monastère Saint-André: Wikipedia. Autres sources: Romfea, Cyprus news Agency, Mystagogy.

800px-Apostolos_Andreas_Monastery_seaside

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski