24 janvier
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

24 janvier

Sainte Xénia de Rome (Vème s.) ; saint Babylas d’Antioche et ses disciples saints Timothée et Agapios, martyrs en Sicile (IIIème s.) ; Saint Savinien, martyr à Rilly, près de Troyes en Champagne (275) ; saint Macédonius, ermite syrien (vers 420) ; Saint Léobard, reclus à Marmoutier (593) ;  saint Bertran, abbé à saint Quentin (VIIème s.) ; saint Néophyte le Reclus de Chypre, ascète (XIIème s.) ; saint Gérasime de Perm (1441) ; saint Jean, martyr à Kazan (1529) ; sainte bienheureuse Xenia de Saint-Pétersbourg (vers 1803) ; saint martyr Nicolas (Tsikoura) (1918).

SAINTE XÉNIA DE SAINT-PÉTERSBOURG

24 janvier

Xénia Grigorievna Pétrova était mariée à un brillant colonel de l’armée impériale, également chantre à la cour, et menait une vie mondaine et aisée au sein de l’aristocratie de la capitale. Le décès subit de son époux, alors qu’elle n’avait que vingt-six ans, la plongea dans un profond désarroi et lui fit réaliser la vanité de tout attachement terrestre. Elle entreprit dès lors de se libérer de tout ce qui la retenait à la terre, pour se mettre en marche vers le Royaume des cieux par la voie la plus étroite et la plus difficile : celle de la folie pour le Christ. Son comportement changea complètement, et en la voyant distribuer ses biens en dons et en aumônes, ses proches crurent que son deuil lui avait fait perdre la tête. Elle avait revêtu le costume militaire de son mari et ne répondait que lorsqu’on s’adressait à elle avec le nom du défunt. Sans gîte, pieds nus et bientôt revêtue, été comme hiver, des mêmes haillons bariolés, elle allait par les rues des quartiers pauvres, en s’offrant avec douceur et résignation — à l’image du Christ en sa Passion — aux moqueries et aux mauvaises farces des garnements. Elle n’acceptait l’aumône de ceux qui la prenaient en pitié que pour la redistribuer immédiatement aux pauvres, ne mangeait que de temps à autre, quand elle rendait visite à quelque famille de sa connaissance, et allait passer ses nuits dans un champ, à l’extérieur de la ville, où elle restait à genoux en prière jusqu’au lever du soleil.

Les habitants pieux remarquèrent peu à peu que sa conduite étrange cachait une vie sainte, que ses paroles énigmatiques et figurées n’étaient pas sans sagesse et qu’elles voilaient souvent la prédication d’événements à venir. La bénédiction de Dieu semblait l’accompagner partout où elle allait. Quand elle entrait dans une boutique, la recette de la journée croissait notablement ; quand un cocher la prenait dans sa voiture, il trouvait un grand nombre de clients ; quand elle embrassait un enfant malade, il recouvrait bientôt la santé. La compassion qu’on lui portait se transforma bientôt en une vénération générale dans toute la ville, dont elle devint le véritable ange protecteur. Après avoir porté la croix de la folie volontaire par amour du Christ pendant quarante-cinq ans, sainte Xénia s’endormit dans le Seigneur à l’âge de soixante et onze ans (entre 1794 et 1806).

Sa tombe fut immédiatement l’objet d’une vénération croissante et devint un véritable lieu de pèlerinage. Miracles, guérisons, prophéties, apparitions de la sainte n’ont pas cessé depuis près de deux siècles auprès de cette tombe source de vie et de bénédictions. Le peuple s’y presse en foule pour recevoir le secours très puissant des prières de la sainte, considérée comme patronne de la cité, et chacun emporte un peu de terre de son tombeau et de l’huile de la veilleuse qui y brûle en permanence.

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire de sainte Xénia de Rome, ton 8

En toi, vénérable Mère, la divine Image se reflète exactement: * afin de lui ressembler, tu as pris ta croix et tu as suivi le Christ; * et par ta vie tu nous apprends à mépriser la chair, qui passe et disparaît, * pour s’occuper plutôt de l’âme qui vit jusqu’en la mort et par-delà; * c’est ainsi que ton esprit se réjouit, * sainte Xénia, avec les Anges dans le ciel.

Tropaire de sainte Xénia de Saint-Pétersbourg, ton 4

Rejetant les vanités du monde terrestre,* tu as pris la croix d’une vie sans logis dans l’errance,* tu n’as pas craint les afflictions, les privations, et la dérision des gens,* mais tu as connu l’amour du Christ, * dont maintenant tu te délectes dans les deux*, ô bienheureuse Xénia sage en Dieu,* prie pour le salut de nos âmes.

Kondakion de saint Xénia de Rome, ton 2

Célébrant ton mémorial admirable, Xénie, * nous qui te vénérons de tout cœur, * nous chantons le Christ qui te donna le pouvoir des guérisons; * intercède sans cesse auprès de lui pour nous tous.

Kondakion de sainte Xénia de Saint-Pétersbourg, ton 3

Séjournant sur terre comme une étrangère,* mais aspirant à la patrie céleste* folle aux yeux des insensés et des incroyants*, tu as été reconnue très sage et sainte par les fidèles,* et tu as été couronnée par Dieu de gloire et d’honneur,* ô vaillante Xénia sage en Dieu,* c’est pourquoi nous te clamons:* réjouis-toi, car après ton voyage sur terre tu résides dans la demeure paternelle.

ÉPITRE DU JOUR

Hébr. X, 35 – XI, 7

N’abandonnez donc pas votre assurance, à laquelle est attachée une grande rémunération. Car vous avez besoin de persévérance, afin qu’après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis. Encore un peu, un peu de temps: celui qui doit venir viendra, et il ne tardera pas. Et mon juste vivra par la foi; mais, s’il se retire, mon âme ne prend pas plaisir en lui. Nous, nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour se perdre, mais de ceux qui ont la foi pour sauver leur âme. Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. Pour l’avoir possédée, les anciens ont obtenu un témoignage favorable. C’est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu’on voit n’a pas été fait de choses visibles. C’est par la foi qu’Abel offrit à Dieu un sacrifice plus excellent que celui de Caïn; c’est par elle qu’il fut déclaré juste, Dieu approuvant ses offrandes; et c’est par elle qu’il parle encore, quoique mort. C’est par la foi qu’Énoch fut enlevé pour qu’il ne vît point la mort, et qu’il ne parut plus parce Dieu l’avait enlevé; car, avant son enlèvement, il avait reçu le témoignage qu’il était agréable à Dieu. Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. C’est par la foi que Noé, divinement averti des choses qu’on ne voyait pas encore, et saisi d’une crainte respectueuse, construisit une arche pour sauver sa famille; c’est par elle qu’il condamna le monde, et devint héritier de la justice qui s’obtient par la foi.

ÉVANGILE DU JOUR

Mc IX, 10-16

Comme ils descendaient de la montagne, Jésus leur recommanda de ne dire à personne ce qu’ils avaient vu, jusqu’à ce que le Fils de l’homme fût ressuscité des morts. Ils retinrent cette parole, se demandant entre eux ce que c’est que ressusciter des morts. Les disciples lui firent cette question: Pourquoi les scribes disent-ils qu’il faut qu’Élie vienne premièrement? Il leur répondit: Élie viendra premièrement, et rétablira toutes choses. Et pourquoi est-il écrit du Fils de l’homme qu’il doit souffrir beaucoup et être méprisé? Mais je vous dis qu’Élie est venu, et qu’ils l’ont traité comme ils ont voulu, selon qu’il est écrit de lui. Lorsqu’ils furent arrivés près des disciples, ils virent autour d’eux une grande foule, et des scribes qui discutaient avec eux. Dès que la foule vit Jésus, elle fut surprise, et accourut pour le saluer.

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Emma Cazabonne

Emma Cazabonne

Emma Cazabonne was born and raised in France. She taught English before entering the Cistercian Order. She translated and published articles relevant to her interest in Cistercian spirituality, the Middle Ages, and Orthodoxy. She moved to the United States in 2001, converted to Orthodoxy in 2008, and married. Her husband is an Orthodox priest. She continued to publish articles, a Cistercian texts anthology, then finally launched her career in literary translation, while teaching French. If you are interested in having your book translated into French, she can be contacted here https://wordsandpeace.com/contact-me/

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

Administration info devices and also other useful equipment | merrill datasite Actualités

MIS will help firms resolve a number of problems to back up business choices and enhance quality functions. MIS is yet a essential capability to he...

France-Culture : « La liturgie, sur le chemin de Pâques » Apprendre

Un entretien sur l'organisation liturgique de la période qui précède Pâques.

April 6 (old calendar) / April 19 (new)

April 6 (old calendar) / April 19 (new) Great Lent St. Eutychius, Patriarch of Constantinople (582). St. Methodius, Equal-to-the-Apostles, Archbish...

April 19  

April 19   Great Lent Ven. John of the Ancient Caves in Palestine (8th c.). Martyrs Christopher, Theonas, and Anthony, at Rome (303). Hieromar...

6 avril (ancien calendrier) / 19 avril (nouveau) Vivre avec l'Église

6 avril (ancien calendrier) / 19 avril (nouveau) Grand Carême. Saint Eutyque, patriarche de Constantinople (582) ; saints martyrs Jérémie et Archil...

19 avril Vivre avec l'Église

19 avril  Grand Carême. Saint Paphnuce de Jérusalem, martyr (Vème s.) ; saint Théodore, avec sainte Philippie, sa mère, et saints Dioscore, Socrate...

Moscow Patriarch’s interview with the Greek newspaper « Ethnos tis Kyriakis »

Patriarch Kirill of Moscow, "In Greece, I have each time the feeling that I have not come to foreigners, but to my brothers".

Cyprus summit with four primates on the Ukrainian question

According to the Greek news website Romfea.gr, at the invitation of Archbishop Chrysostomos of Cyprus, patriarchs Theodore of Alexandria, John of A...

Un sommet de quatre primats se tient à Chypre sur la question ukrainienne À la Une

D’après le site d’information grec Romfea.gr, à l’invitation de Mgr Chrysostome, archevêque de Chypre, les patriarches Théodore d’Alexandrie, Jean ...

L’interview du patriarche de Moscou au journal grec « Ethnos tis Kyriakis » À la Une

Le patriarche de Moscou Cyrille : « En Grèce, j’ai chaque fois le sentiment que je ne suis pas venu chez des étrangers, mais chez mes frères »

April 5 (old calendar) / April 18 (new)

April 5 (old calendar) / April 18 (new) Great Lent Martyrs Agathopodes the Deacon, Theodulus the Reader, and those with them, at Thessalonica (ca. ...

April 18 

April 18 Great Lent Ven. John, disciple of Ven. Gregory of Decapolis (9th c.). Martyrs Victor, Zoticus, Zeno, Acindynus, and Severian, of Nicomedia...