La plupart des 260 millions de chrétiens orthodoxes on vécu, dans le monde entier, une fête de Pâques toute différente, soit avec des églises fermées, soit en observant les distances de sécurité et autres mesures. L’hymne pascal « Le Christ est ressuscité ! » a été entendu dans des églises vides, mais a retenti jusqu’aux confins du monde, tandis que les cloches annonçait le message de la Résurrection dans les rues vides de l’isolement. Les primats, les hiérarques et les prêtres ont adressé des messages de consolations à leurs fidèles.

260 millions d’orthodoxes ont chanté l’hymne pascal dans le monde entier, malgré les églises fermées et les interdictions
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À Constantinople

« Rien ni personne, aucune catastrophe naturelle, aucune pandémie, aucune épreuve, aucun empêchement humain ou autre ne peuvent nous séparer de notre foi dans le Christ ressuscité » a déclaré, de façon caractéristique, le patriarche œcuménique Bartholomée. À Constantinople, mais aussi dans toutes les paroisses orthodoxes de Turquie, les offices ont été célébrés à huis clos, en raison des mesures strictes imposées par le gouvernement. En outre une interdiction générale de circulation était en vigueur le week end passé dans le pays. Qui plus est, sur la recommandation du Patriarcat œcuménique, tous les diocèses du Trône œcuménique dans le monde entier, depuis les États-Unis jusqu’en Australie, en Grande-Bretagne, dans les pays scandinaves et en Asie, les églises ont fonctionné sans fidèles. Les archevêques, métropolites et autres membres du clergé ont chanté les hymnes de Pâques, relayés par les chaînes télévisées, radio et internet.

Dans les Lieux Saints

La liturgie, en l’absence de fidèles, a eu lieu en la basilique de la Résurrection dans la ville sainte de Jérusalem, où habituellement des dizaines de milliers de gens accourent chaque année. La cérémonie du Feu sacré a eu lieu sans fidèles, mais a été retransmise par les médias électroniques. Il convient de mentionner que, malgré l’interdiction générale de circulation dans les territoires palestiniens, le transport du Feu sacré a été permise jusque dans la basilique de la Nativité à Bethléem.

En Grèce

Les portes fermées, mais avec les fidèles qui tenaient des cierges sur leurs balcons en chantant « le Christ est ressuscité », Pâques a été fêtée en Grèce. « La Résurrection nous donne la force de proclamer que la foi n’est pas une idéologie à laquelle on adhère, mais un cheminement de transfiguration et de la sainteté qui conduit à notre propre résurrection. Pour cette raison, notre Église a des membres, et non des partisans. La Résurrection nous a donné la force de surmonter la peur, les différences et les divisions », a déclaré l’archevêque d’Athènes Jérôme dans son message pascal.

En Afrique

« Pâques, c’est-à-dire le passage de la tombe à la victoire, est pour nous, chrétiens, la façon de vivre une et unique et non négociable. Et c’est une façon de vivre, non seulement durant cette période, mais pendant toute notre vie, c’est la prédication éternelle de l’Église. Pour cette raison, Pâques reste inébranlable face aux circonstances extérieures, qu’elles se soient appelés martyre et catacombes, exils, persécutions et crises mondiales, comme la présente », a souligné entre autres dans son message le pape et patriarche d’Alexandrie Théodore, célébrant en l’église de l’Annonciation à Alexandrie, vide de fidèles.

En Russie

Toutes les églises de la région élargie de Moscou, de Saint-Pétersbourg et de nombreuses paroisses russes étaient fermées depuis le Lundi Saint, bien que dans certaines églises, dans des régions éloignées, l’entrée a été permise à un nombre limité de fidèles, en observant les distances de sécurité. En la cathédrale du Christ-Sauveur, le patriarche a célébré les offices à huis clos. « La foi nous donne la force, avec l’aide de Dieu, à surmonter les maladies et les épreuves, parmi lesquelles celles qui sont survenues dans notre vie par la propagation du virus dangereux », a souligné, entre autres, le patriarche.

En Bulgarie

Les églises sont restées ouvertes en Bulgarie. Tant le patriarcat, que le gouvernement, ont appelé les fidèles à ne pas venir dans les églises et à observer strictement les consignes de sécurité. Malgré les recommandations, des centaines de chrétiens orthodoxes se sont rassemblés sur les parvis, à l’extérieur et à l’intérieur des églises. À Pâques, « nos pensées et nos prières sont pour ceux qui ne sont plus avec nous, à ceux qui luttent contre cette maladie terrible, particulièrement les membres du personnel médical et hospitalier et ceux qui se trouvent sur le front pour la vie », a déclaré le patriarche de Bulgarie Néophyte.

En Roumanie

La Roumanie a fêté Pâques malgré les églises fermées. Bucarest était une ville déserte samedi soir et le patriarche de Roumanie Daniel a célébré les offices en l’absence de fidèles. « Jésus-Christ, dans Son amour miséricordieux et humble, vient vers nous, même lorsque les portes de nos maisons sont verrouillées», a souligné le patriarche.

En Géorgie

Malgré l’interdiction générale de circuler, exception a été faite pour les églises, qui sont restées ouvertes, observant toutefois des conditions restrictives. Une importance particulière a été portée aux plus grandes églises, où les fidèles pouvaient se tenir en observant les distances, tandis que les offices ont eu lieu sans fidèles dans les plus petites. En raison de l’interdiction de la circulation, les fidèles devaient arriver avant 21 h et rester là jusqu’à 6 h du matin. Par conséquent, ceux qui souhaitaient suivre les offices de la Résurrection le samedi soir sont restés toute la nuit dans l’église.

En Serbie

Malgré l’interdiction de circuler, un certain nombre de fidèles ont assisté à la liturgie de Pâques dans certaines églises. Des photographies ont été publiées sur les réseaux sociaux, montrant les fidèles présents aux liturgies et communiant. Toutefois, le patriarche Irénée avait appelé préalablement les fidèles à rester chez eux et à fêter Pâques en suivant les offices à la télévision. La liturgie pascale, célébrée par le patriarche à minuit, ainsi que la liturgie célébrée le jour même de Pâques par l’évêque-vicaire de Belgrade, ont été retransmises à la télévision serbe.

Sources : 1 et 2

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

Le président serbe Aleksandar Vučić et le premier ministre bulgare Boïko Borissov se sont rendus ... À la Une 173200

Le président serbe Aleksandar Vučić, accompagné par le premier ministre bulgare Boïko Borissov, a visité, le 1er juin 2020 l’église des Saints-Quar...

« Dans le conflit au Donbass, l’Église orthodoxe ukrainienne était et reste la Mère qui unit » a ... À la Une 173194

Le métropolite de Sviatogorsk Arsène, supérieur du monastère qui porte le même nom et qui dépend du primat de l’Église orthodoxe ukrainienne, le mé...

L’un des plus anciens hiérarques de l’Église orthodoxe russe, le métropolite de Tcheboksary et de... À la Une 173178

Le métropolite Barnabé, l’un des plus anciens hiérarques de l’Église orthodoxe russe est décédé le 1er juin 2020. Il avait été hospitalisé à Tchebo...

Réouverture des églises à Constantinople À la Une 173187

Les fidèles pourront revenir dans les églises de Constantinople et des autres diocèses orthodoxes de Turquie. Comme l’annonce le Patriarcat œcuméni...

21 mai (ancien calendrier) / 3 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108695

Jour de jeûne – dispense de poisson Icône de la Mère de Dieu de Vladimir. Saints Constantin, empereur (337) et sa mère, sainte Hélène (327), égaux ...

3 juin Vivre avec l'Église 108693

Jour de jeûne Saint Lucillien, sainte Paule, vierge, et les 4 enfants saints Claude, Hypatios, Paul et Denis, martyrs à Nicomédie (270-275) ; saint...

Lettre du patriarche œcuménique Bartholomée aux primats des Églises orthodoxes locales au sujet d... À la Une 173159

Nous publions ci-dessous le communiqué du Patriarcat œcuménique, suivi de la lettre du Patriarche Bartholomée adressée aux primats des Églises orth...

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108513

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Saints Thallalée, Alexandre et Astère, martyrs en Phénicie (vers 284) ; saint Asclas, martyr en Égypt...

2 juin Vivre avec l'Église 108511

Saint Nicéphore, archevêque de Constantinople, confesseur (828) ; saint Pothin, évêque de Lyon, avec saints Sanctus, diacre, Vétius, Epagathus, Mat...

Les paroisses dans la juridiction du Patriarcat d’Antioche rouvrent leurs portes le 7 juin Actualités 173147

C'est par un communiqué que le métropolite Ignace du Patriarcat d'Antioche annonce la reprise des offices célébrés dans les paroisse da sa juridict...

19 mai (ancien calendrier) / 1er juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108474

19 mai (ancien calendrier) / 1er juin (nouveau) Saints Patrice, évêque de Prousse en Bithynie, avec ses compagnons : Acace, Ménandre et Polyène, pr...

1er juin Vivre avec l'Église 108472

1er juin Saint Justin le Philosophe et ses compagnons : Chariton, Charité, Evelpiste, Hiérax, Péon, Valérien et Justin, martyrs à Rome (166) ; sain...