9 février
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

9 février

Dimanche du Pharisien et du Publicain

Clôture de la sainte Rencontre. Saint Nicéphore d’Antioche, martyr (vers 257) ; saints Marcel, évêque de Sicile, Philagre, évêque de Chypre et Pancrace, évêque de Taormine, martyrs (Ier s.); sainte Apolline, vierge, martyre à Alexandrie (249) ; saint Braque, ermite (576) ; saint Aubert, évêque de Senlis (vers 685) ; saint Ansbert, évêque et confesseur (695) ; saint Pierre Damascène, moine hésychaste (XIIème s.) ; saint Pancrace des Grottes de Kiev (XIIIème s.) ; saint Nicéphore (1557) et saint Gennade (vers 1516) de Vageozero ; saints néomartyrs de Russie : Basile (Izmaïlov), prêtre (1930) ; Jean (Friazinov), prêtre (1938).

SAINT NICÉPHORE D’ANTIOCHE

nicephore

Dans la ville d’Antioche de Syrie vivaient, sous le règne de Valérien et de Galien (253-260), un prêtre, nommé Sapricius, et un simple chrétien, Nicéphore, qui étaient liés d’une si forte amitié qu’on eût dit qu’ils n’avaient qu’une seule âme, qu’un seul cœur, qu’une seule volonté. Il advint pourtant que, par la malice du démon, cette amitié se changeât en une haine implacable. Après quelque temps Nicéphore, revenant à lui-même et réalisant que rien n’est plus précieux aux yeux du Seigneur que la charité mutuelle et la réconciliation de ceux qui ont été séparés par la haine du diable, envoya à plusieurs reprises des amis vers Sapricius, afin de lui demander de lui pardonner pour l’amour du Christ. Mais à chaque fois, ces émissaires de la paix se heurtèrent au cœur endurci du prêtre qui, transgressant le commandement du Seigneur, continuait d’offrir le saint Sacrifice sans se réconcilier avec son frère (cf. Mt 5, 23). L’humble Nicéphore décida alors d’aller en personne se jeter aux pieds de l’impitoyable Sapricius, dans l’espoir de l’attendrir. Mais celui-ci passa son chemin, sans même jeter un regard sur son ami prosterné.

Sur ces entrefaites, la persécution contre les chrétiens s’étant ranimée, Sapricius fut arrêté et traduit devant le tribunal du proconsul. Il confessa avec fermeté qu’il était prêtre chrétien et qu’il préférait la mort plutôt que de sacrifier aux faux dieux. Comme il restait inébranlable sous la torture, il fut condamné à être décapité. Tandis qu’on le conduisait vers le supplice, Nicéphore, inquiet de voir son ami sacrifier ainsi vainement sa vie au nom du Christ alors qu’il était séparé de son frère, vint se jeter devant lui en criant : « Martyr du Christ, pardonne-moi les fautes pour lesquelles tu es fâché contre moi ! » Froid et insensible comme la pierre, Sapricius continua son chemin. Nicéphore, sans se décourager, alla l’attendre à un autre endroit et renouvela sa demande sous les quolibets des soldats de l’escorte, mais sans plus de succès. Il répéta encore une fois sa démarche quand le cortège arriva sur les lieux de l’exécution, en versant un flot abondant de larmes, mais il ne trouva pour réponse que la colère et les injures du martyr.

Au moment même, où le bourreau tenait le glaive levé et où la couronne inflétrissable du martyre s’apprêtait à descendre du ciel, Dieu retira sa grâce de l’indigne Sapricius qui se tourna soudain vers le bourreau et lui demanda : « Pourquoi donc veux-tu me couper la tête ? » — « Parce que tu refuses de te soumettre aux ordres de l’empereur et d’adorer les idoles. » Nicéphore s’écria en pleurs : « Non, mon frère bien-aimé, ne fais pas cela ! Ne perds pas une couronne que tu as préparée par tant de souffrances, en reniant ainsi le Seigneur ! » Mais celui qui était resté si opiniâtrement sourd aux propositions de paix de son ami ne l’écouta pas davantage et resta obstiné dans sa résolution. Nicéphore se tourna alors vers le bourreau, en s’écriant : « Je suis chrétien. Je crois en notre Seigneur Jésus-Christ que celui-ci vient de renier. Laissez-le aller et faites-moi mourir à sa place ! »

On rapporta la chose au gouverneur qui ordonna de relâcher Sapricius et d’exécuter Nicéphore à sa place. Celui-ci posa joyeusement sa tête sur le billot et offrit sa vie, à l’imitation du Christ, pour celui qui avait perdu, à cause de son orgueil et de sa dureté de cœur, la récompense de tous ses combats. En partant au ciel pour recevoir la couronne de gloire, saint Nicéphore laissa aux chrétiens l’illustration vivante de ces paroles prononcées par l’Esprit Saint : Quand je livrerais mon corps au flammes, si je n’ai pas la charité, cela ne me sert de rien (1 Cor 13, 3). Et Si vous ne pardonnez pas aux autres les offenses que vous en avez reçues, votre Père céleste ne vous pardonnera pas non plus les fautes que vous commettez… Car on se servira pour vous de la même mesure dont vous vous serez servie envers les autres (Mt 6, 14; 7, 2).

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire du dimanche du 1er ton

La pierre étant scellée par les Juifs et les soldats gardant Ton Corps immaculé, Tu es ressuscité le troisième jour, ô Sauveur, donnant la Vie  au monde ; aussi, les Puissances des cieux Te crièrent : Source de Vie, ô Christ, gloire à Ta Résurrection, gloire à Ton règne, gloire à Ton dessein bienveillant, unique Ami des hommes!

Tropaire de la sainte Rencontre, ton 1

Réjouis-toi, ô Pleine de grâce, Vierge Mère de Dieu, car de toi s’est levé le Soleil de Justice, le Christ notre Dieu, illuminant ceux qui sont dans les ténèbres. Sois aussi dans l’allégresse, juste vieillard, qui as reçu sur tes bras Celui qui libère nos âmes et nous donne la Résurrection.

Kondakion de la fête de la Ste Rencontre, ton 1

O Toi qui as sanctifié par Ta naissance le sein virginal et qui as béni, comme il le fallait, les bras de Siméon, Tu es venu, Christ Dieu, nous sauver en ce jour. Dans ses guerres, donne la paix à Ta cité et affermis les chrétiens orthodoxes que Tu as aimés, Toi seul Ami des hommes.

Kondakion du dimanche du pharisien et du publicain,  ton 4

Fuyons la jactance du pharisien et apprenons du publicain la sublimité d’un langage humble, criant dans le repentir : « Sauveur du monde, purifie Tes serviteurs ».

ÉPITRE DU JOUR

2 Tim. III, 10-15

Mon enfant Timothée, tu m’as suivi dans mon enseignement, dans ma conduite et mes projets, dans la foi, la patience, dans l’amour du prochain et la constance,  dans les persécutions et les souffrances qui me furent infligées à Antioche, à Iconium et à Lystres. Quelles persécutions n’ai-je pas eu à subir ! Et de toutes le Seigneur m’a délivré. D’ailleurs, tous ceux qui veulent vivre avec piété dans le Christ Jésus seront persécutés ; tandis que les méchants et les imposteurs feront toujours plus de progrès dans le mal, séduisant les autres et s’égarant eux-mêmes tout à la fois. Mais toi, demeure ferme dans ce que tu as appris et dont tu as acquis la certitude, puisque tu sais de qui tu le tiens et que depuis l’enfance tu connais les saintes Écritures : elles sont à même de te procurer la sagesse qui conduit au salut par la foi dans le Christ Jésus.

ÉVANGILE DU JOUR

Lc. XVIII, 10-14

Deux hommes montèrent au temple pour prier; l’un était pharisien, et l’autre publicain. Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même: O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain; je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tous mes revenus. Le publicain, se tenant à distance, n’osait même pas lever les yeux au ciel; mais il se frappait la poitrine, en disant: O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur. Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l’autre. Car quiconque s’élève sera abaissé, et celui qui s’abaisse sera élevé.

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

10 février (ancien calendrier) / 23 février (nouveau) Vivre avec l'Église 96623

10 février (ancien calendrier) / 23 février (nouveau) Dimanche du Jugement dernier / de l’abstinence de viande Saint Charalampe le thaumaturge, hié...

Déclaration du Patriarcat d’Antioche et de tout l’Orient au sujet de la réunion d’Amman À la Une 169055

Le Centre des medias du Patriarcat d’Antioche et de tout l’Orient a procédé à la déclaration suivante, en date du 22 février 2020

A Statement by the Patriarchate of Antioch and All the East Middle East 169051

Balamand, February 22, 2020 Following the generous invitation of His Beatitude Patriarch Theophilos III of Jerusalem to His Beatitude Patriarch Joh...

Mgr Hilarion de Volokolamsk : C’est Jésus Christ qui est le fondateur de l’Église, un président n... À la Une 169043

Le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, a donné une int...

L’archevêque de Chypre Chrysostome se rendra à Constantinople pour le Dimanche de l’orthodoxie Actualités 169036

D’après le site Internet Romfea le primat de l’Église orthodoxe de Chypre, l’archevêque Chrysostome aurait accepté l’invitation du patriarche...

9 février (ancien calendrier) / 22 février (nouveau) Vivre avec l'Église 96564

9 février (ancien calendrier) / 22 février (nouveau) Commémoration des défunts.  Clôture de la sainte Rencontre. Saint Nicéphore d’Antioche, ...

22 février Vivre avec l'Église 96560

22 février Invention des reliques des saints apôtres et martyrs au quartier d’Eugène à Constantinople (VIIème s.) ; saint martyr Maurice d’Apamée e...

Le différend entre les patriarcats de Jérusalem et d’Antioche serait en voie de règlement et le p... À la Une 169028

Le Saint-Synode du Patriarcat de Jérusalem s’est réuni le 21 février sous la présidence du patriarche Théophile. Au cours de la session, les membre...

Communiqué from the office of the Holy Synod of the Bulgarian Orthodox Church regarding the invit... 169016

« In connection with the letters received from His Beatitude Patriarch Theophilos III of Jerusalem, in which he sent an invitation to participate i...

Communiqué du bureau du Saint-Synode de l’Église orthodoxe bulgare à propos de l’invitation du pa... À la Une 169012

« En réponse aux lettres reçues de Sa Béatitude, le patriarche Théophile III de Jérusalem, invitant les présidents des Églises orthodoxes locales e...

8 février (ancien calendrier) / 21 février (nouveau)  Vivre avec l'Église 96509

8 février (ancien calendrier) / 21 février (nouveau)  Saint et grand martyr Théodore le Stratilate (319) ; saint prophète Zacharie (vers 520 avant ...

21 février Vivre avec l'Église 96507

21 février Saint Timothée du monastère des Symboles (IXème s.) ; saint Eustathe, archevêque d’Antioche (377) ; saint Félix, évêque de Metz (1...