Commentaires du métropolite Antoine, chancelier de l’Église orthodoxe d’Ukraine, au sujet de la décision du Patriarcat de Constantinople

1341

Le métropolite de Borispol et Brovary Antoine, chancelier de l’Église orthodoxe d’Ukraine, a fait la déclaration suivante au sujet de la décision du Patriarcat de Constantinople :

« Ce qui s’est produit hier au Synode à Istanbul a choqué le monde orthodoxe entier. Il semble que le Patriarcat de Constantinople s’est engagé consciemment sur la voie du schisme de l’Orthodoxie mondiale. Le patriarche Bartholomée a ignoré les appels des Églises locales à convoquer une conférence des Primats dans le but d’élaborer une résolution commune et conciliaire de la question ecclésiale ukrainienne, et a pris de façon unilatérale des décisions très importantes, mais erronées. J’espère que l’Orthodoxie mondiale donnera à cet acte une évaluation objective. Le document final du Synode de Constantinople engendre plus de questions qu’il de donne de réponses. En partie, le statut de « l’Église orthodoxe d’Ukraine du Patriarcat de Kiev » et de « l’Église orthodoxe autocéphale d’Ukraine » reste incompréhensible. Quelle a été la procédure suivie pour l’examen de l’appel de Philarète Denisenko ? Beaucoup d’autres questions surgissent aussi. En réalité, rien n’a changé pour notre Église. Nous étions, nous sommes et nous restons la seule Église canonique en Ukraine. Nous ne reconnaissons pas la stavropégie dont la création a été proclamée au Phanar. En recevant en communion les schismatiques, le patriarche Bartholomée ne les rend pas canoniques, mais s’engage lui-même sur la voie du schisme. Les schismatiques sont restés schismatiques. Ils n’ont reçu aucune autocéphalie, ni aucun Tomos. Et il semble qu’ils ont même perdu cette indépendance, bien que non canonique, qu’ils avaient et sur laquelle ils ont toujours mis l’accent. Nous souhaitons attirer l’attention de notre clergé et des fidèles, que les schismatiques étaient hors de la grâce divine et le sont restés. Et par conséquent, concélébrer et prier avec eux est interdit. Le temps est venu pour nous de renforcer les prières, en nous souvenant que la vérité de Dieu est invincible ».

Source

This post is also available in: English (Anglais)

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !