Communiqué de la réunion conjointe des conseils diocésains du Patriarcat de Moscou et de l’Église russe hors-frontières en Allemagne au sujet de la rupture de la communion avec Constantinople

1532

Le 29 novembre a eu lieu la première session conjointe des conseils diocésains du Patriarcat de Moscou et de l’Église orthodoxe russe hors-frontières en Allemagne, au monastère de Buchendorf, près de Munich. La réunion était présidée par les archevêques Tykhon de Podolsk (diocèse d’Allemagne du Patriarcat de Moscou) et Marc de Berlin (Église russe hors-frontières). Les membres des conseils diocésains ont adopté la déclaration suivante : « Les conseils diocésains du diocèse de Berlin et d’Allemagne de l’Église orthodoxe russe du Patriarcat de Moscou et du diocèse d’Allemagne de l’Église orthodoxe russe hors-frontières ont décidé, en conclusion de la session conjointe du 29 novembre 2018, de soutenir la décision du Saint-Synode de l’Église orthodoxe russe du 15 octobre (protocole N°71) qui reconnaît impossible la poursuite de la communion eucharistique avec le Patriarcat de Constantinople en raison des actes anti-canoniques incessants de celui-ci. Cette situation est ressentie amèrement dans les cœurs de tous les enfants fidèles de l’Église orthodoxe russe, dont ceux qui vivent en Allemagne. Au cours des dernières décennies, l’unité conciliaire de l’Orthodoxie à l’étranger a trouvé une expression visible dans les labeurs conjoints des hiérarques des Églises locales, réunis dans les conférences épiscopales. Les agissements du Patriarcat de Constantinople rendent non seulement difficile la poursuite de la coopération fructueuse, mais remettent en question les fondements de la conciliarité orthodoxe, en particulier, le principe de consensus et d’égalité des droits [des Églises locales, ndt] dans la diaspora orthodoxe. Les archipasteurs et le clergé des deux diocèses expriment leur soutien complet au métropolite de Kiev et de toute l’Ukraine Onuphre, aux hiérarques, au clergé et à tous les fidèles de l’Église orthodoxe d’Ukraine, et élèvent des prières pour leur affermissement dans leur courageuse fermeté dans la vérité et l’unité de l’Église en Ukraine. Nous considérons nécessaire de souligner que l’Église orthodoxe d’Ukraine est déjà autonome et indépendante dans tous les domaines clés de ses activités. L’ignorance manifeste du Patriarcat de Constantinople envers ce fait incontestable mène à des conséquences tragiques pour tout le peuple ukrainien. Avec tout le plérôme de l’Église orthodoxe russe, nous espérons en la miséricorde divine et nous croyons que, malgré les machinations de l’ennemi du genre humain, l’unité de l’Église du Christ restera inébranlée. Nous considérons qu’il est approprié et nécessaire de soutenir la proposition du patriarche de Moscou et de toute la Russie Cyrille et aussi des autres primats et hiérarques des Églises locales de convoquer une conférence panorthodoxe, afin d’élaborer des décisions destinées à surmonter la crise dans l’orthodoxie mondiale ».

Source

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !