À l’issue de la visite du patriarche Irénée au Patriarcat d’Antioche, le communiqué de presse commun suivant des deux patriarches a été publié.

Communiqué de presse commun des patriarches Jean X d’Antioche et Irénée de Serbie
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

 » Ayant en vue l’unité de la foi, agissant selon la tradition et les usages de l’Église, S.S. le patriarche de Serbie Irénée, à la tête de sa délégation ecclésiale, a effectué une visite officielle et irénique à l’Église orthodoxe d’Antioche et de tout l’Orient. S.B. Jean X, patriarche d’Antioche, avec les hiérarques de la sainte assemblée du Patriarcat d’Antioche, leur a réservé un accueil solennel. La visite de Sa Sainteté était effectuée sur l’invitation que lui avait adressée le patriarche Jean X lors de sa visite en Serbie en octobre passé. S.S. le patriarche Irénée et sa suite ont eu l’occasion de faire connaissance de la situation réelle de l’Église d’Antioche en Syrie et au Liban, où les deux parties ont examiné un grand nombre de questions importantes pour les Églises d’Antioche et de Serbie. Les patriarches ont également confirmé nombre de positions avec fermeté : les deux Églises considèrent que les chrétiens constituent une composante fondamentale de la mosaïque orientale dans les sociétés où ils vivent, et que la paix dans la région du Proche-Orient ne peut être fondée ni sur la théorie des minorités, ni sur la logique de la suprématie de la majorité, mais qu’elle doit être atteinte par l’entrelacement et la synergie de tous les efforts dans le cadre de la citoyenneté et d’une vie unique pour tous les groupes religieux et sociaux. Les deux Églises affirment également que la responsabilité repose sur tous, à l’intérieur et à l’extérieur de la Syrie, pour la disparition du terrorisme, tant idéologique qu’armé, et elles se prononcent pour la résolution de la crise de façon pacifique, ce qui devrait préserver la population de l’Orient des souffrances de la guerre telles que le sont les enlèvements, les assassinats, les expulsions et la violence. Les deux Églises appellent également la communauté internationale et tous les gouvernements à examiner véritablement le problème du terrorisme, qui pèse depuis longtemps sur tous les pays et les hommes en Orient, parmi lesquels se trouvent aussi les chrétiens, dont les enfants de l’Église d’Antioche et d’autres, lesquels paient particulièrement un prix élevé. Les deux Églises soulignent l’importance de la coopération au sein de l’orthodoxie et appellent au renforcement et à l’activation du dialogue entre toutes les Églises orthodoxes autocéphales, car c’est là le seul moyen de sortie de crise. En outre, elles confirment que l’on doit respecter les limites historiques et géographiques entre les Églises locales et elles considèrent que l’unité du monde orthodoxe est un héritage précieux que nous a confié le Seigneur Jésus-Christ Lui-même, et qu’il restera préservé, indépendamment de ce que peuvent amener les crises futures. Les deux Églises soulignent également leur foi dans la bonté de l’homme dans nos pays, ainsi que dans son héritage religieux et civilisationnel qui constituent son identité et son appartenance, et qui ne peut être fragmenté dans les tourbillons du monde contemporain pénétré de l’esprit d’indépendance et d’individualisme, ni dans les tendances au schisme et à l’utilisation de la religion dans le domaine politique. En outre, les deux Églises confirment aussi que l’appartenance à l’Église ni n’abolit, ni, simultanément, s’identifie, avec l’appartenance nationale, fondée sur la spécificité des pays, mais l’appartenance à l’Église pose précisément un fondement à l’appartenance à la nation et à l’État, édifiant en l’homme la culture de la citoyenneté et de la cohabitation avec les autres, en respectant pleinement ses particularités. Les deux Églises attirement également l’attention sur l’enlèvement des deux métropolites d’Alep, Jean Ibrahim et Paul Yazigi, qui dure depuis avril 2013 et jusqu’à aujourd’hui. Les deux Églises condamnent tant cet enlèvement criminel que le silence qui enveloppe cet événement, appelant tous à fournir des efforts pour que les deux métropolites soient libérés et ainsi mettre fin à cette tragédie qui symbolise sur une petite échelle les souffrances de tous ceux qui ont été enlevés, de même les souffrances des hommes d’Orient qui payent le prix des guerres. Les deux Églises appellent également la communauté internationale à sauvegarder les lieux saints du Kosovo et de la Métochie. Les deux Églises prient pour la prospérité du peuple qui appartient à l’Église orthodoxe serbe, pour la paix et la stabilité dans tous les pays et pour la paix en Syrie et la stabilité au Liban, pour l’humanité dans sa globalité qui aspire à la paix du Dieu très saint.

Damas, le 7 juin 2019

Patriarcat de Serbie, S.S. le patriarche Irénée ; Patriarcat d’Antioche, S.B. le patriarche Jean X « 

Source (dont photographie) : Église orthodoxe serbe

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

Paris : les funérailles de Nicolas Grekoff Actualités 120417

L’office des funérailles de Nicolas Grekoff sera célébré en l’église Saint-Séraphin de Sarov à Paris (91, rue Lecourbe, 15e) lundi 21 o...

L’archiprêtre Nicolas Savvopoulos : « Un coup d’État synodal s’est produit durant l’Assemblée des... À la Une 120413

Dans une interview à Romfea, l’archiprêtre Nicolas Savvopoulos, ancien représentant de l’Église de Grèce auprès de l’Union européenne, affirme qu’i...

Cérémonie du Dies Academicus de l’Institut d’études supérieures en théologie orthodoxe à Chambésy Actualités 120383

La cérémonie traditionnelle du Dies academicus de l’Institut d’études supérieures en théologie orthodoxe a eu lieu jeudi 17 octobre 2019 au Centre ...

Rapport de l’archevêque Jérôme au Saint-Synode de l’Église de Grèce À la Une 120314

Nous vous proposons ci-dessous le texte complet du rapport présenté lors de la réunion spéciale du Saint-Synode qui a eu lieu le samedi 12 octobre ...

18 octobre Vivre avec l'Église 58016

Jour de jeûne 18 octobre Saint Luc, évangéliste (I) ; saint Marin l’ancien, martyr en Cilicie (IV) ; saint Julien, moine au Mont Sinaï (IV) ;...

5 octobre (ancien calendrier)/18 octobre (nouveau) Vivre avec l'Église 58014

Jour de jeûne 5 octobre (ancien calendrier)/18 octobre (nouveau) Sainte martyre Charitine d’Amasée (304), saint hiéromartyr Denis, évêque d’Alexand...

Statement of the Holy Synod of the Russian Orthodox Church 120308

On 17th October 2019, during a session of the Holy Synod of the Russian Orthodox Church, a statement was adopted concerning the situation that aros...

« Quels documents avons-nous de Maxime Kovalevsky ? » Revue du Web 120299

Sur le site Sagesse orthodoxe (dont photographie) : « Maxime Kovalevsky, grand compositeur de musique liturgique et pédagogue du chant d’Église, n’...

Le consul général des États-Unis à Thessalonique se rend au Mont Athos avant la visite du patriar... Actualités 120295

Selon les informations de l’agence Romfea, le consul général des États-Unis à Thessalonique, Gregory W. Pfleger, est arrivé sur le Mont Athos le 17...

Le métropolite Joseph a célébré un office de requiem pour la reine mère de Roumanie à Lausanne Actualités 120293

Mgr Joseph, métropolite du diocèse d’Europe occidentale et méridionale du Patriarcat de Roumanie, a célébré un office de requiem en l’église roumai...

Déclaration du 17 octobre 2019 du Saint-Synode de l’Église orthodoxe russe, concernant ses relati... À la Une 120264

Le 17 octobre 2019, le Saint-Synode de l’Église orthodoxe russe a publié une déclaration sur la situation dans l’Église orthodoxe de Grèce, suite à...

Quelles Églises suivront celle de Grèce et reconnaîtront l’autocéphalie ukrainienne ? À la Une 120256

Le site d’information grec OrthodoxTimes (anciennement Romfea) vient de publier une analyse de la situation dans le monde orthodoxe après la reconn...