L’archevêque de Chypre Chrysostome a accordé l’interview suivante à l’agence grecque Romfea au cours de son récent séjour Athènes.

Interview de l’archevêque de Chypre Chrysostome au sujet de sa médiation concernant l’affaire ukrainienne
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

L’archevêque Chrysostome, qui a rencontré plusieurs primats des Églises autocéphales au sujet de l’Ukraine, « se déclare optimiste, soulignant que ses visites ont été couronnées de succès ».

– Béatitude, vous avez effectué ces jours derniers des visites au Patriarcat de Serbie, au Patriarcat de Bulgarie et à l’Église de Grèce, et vous avez rencontré leurs primats. Dites-nous pourquoi ces discussions ont-elles lieu ?

– En voulant servir notre orthodoxie, j’ai vu que le seul moyen d’éviter un incident et, qu’à Dieu ne plaise, nous n’en arrivions pas à un schisme, il fallait que quelqu’un parmi tous les frères primats, se charge d’approcher tous les primats et procède à une sorte de coordination, naturellement avec l’accord de Sa Toute-Sainteté [le patriarche œcuménique]. De telle façon que nous soyons tous d’accord pour surmonter le problème qui s’est créé et que nous parvenions à un accord. Parce que, après le tomos d’autocéphalie qui a été octroyé par le patriarche œcuménique, nous sommes tous bloqués et personne ne bouge. Je crois que c’est à juste titre que personne n’a bougé, car si les uns se mettaient à soutenir le patriarche de Constantinople, les autres, celui de Moscou, alors on peut dire qu’avec certitude mathématique, nous aurions un schisme ! Il faut à tout prix éviter une telle chose. C’est alors que j’ai considéré judicieux, après en avoir parlé d’abord au très cher archevêque d’Albanie Anastase, de nous approcher de Sa Toute-Sainteté [le patriarche œcuménique], qui était réservé. Mais finalement nous sommes parvenus à être d’accord que nous aborderions avec beaucoup d’attention, de respect, d’amour, tous les primats et que nous discuterions avec eux cette question et aboutirons à une heureuse conclusion. C’est là ma tentative ! Dès le premier instant, j’ai téléphoné à l’archevêque d’Albanie, j’ai demandé d’y aller ensemble, mais en raison de son âge, de ses problèmes de vue, mais aussi des pressions qu’il a subies, il m’a demandé de ne pas venir. Mais il m’a dit cependant : « Vas-y, nous serons en contact ! Je te souhaite du succès ! Nous en parlerons et lorsque viendra le moment, et je le crois, il faudra une deuxième tournée avec une visite très rapide ! » Lors des rencontres, j’ai posé beaucoup de questions, tant aux primats qu’à leurs conseillers, parce que je ne voulais quitter aucun des primats en les laissant perplexes. Je crois que mes visites aux frères primats ont été couronnées de succès ! Nous avons échangé des vues sur la question et je crois que la coordination que nous nous efforçons d’accomplir sera efficace.

– Béatitude, croyez-vous que le Patriarcat de Moscou et le Patriarcat œcuménique doivent amorcer un dialogue sur cette question ?

– Eux-seuls ne le peuvent pas, c’est pourquoi nous intervenons nous-mêmes ! Nous entrerons dans le dialogue lorsque l’heure sera venue et que nous serons tous ensemble.

– On entend que l’Église de Grèce sera la première Église qui reconnaîtra l’Église autocéphale d’Ukraine. Le croyez-vous ?

– Je crois que s’il se trouve une Église qui sera d’accord avec l’un, il s’en trouvera une autre pour être d’accord avec l’autre, et ce sera un grand mal ! Il se peut que nous arrivions à un schisme ! Le mieux est que nous soyons d’accord et que la décision soit prise par tous, car la décision d’un seul ne servira à rien, et il se passera ce dont j’avais peur. Et moi-même, je pourrais prendre une décision en faveur de l’un ou de l’autre, mais je considère que c’est mal. C’est pour cette raison que nous ne l’avons pas fait ! Nous savons que la semaine prochaine, le président du département des affaires extérieures du Patriarcat de Moscou, le métropolite de Volokolamsk Hilarion viendra en visite à Chypre. J’ai dit que je voulais le voir. Je ne sais pas cependant ce qu’il veut, mais sachez que je lui répondrai directement ! Je ne suis ni pour les uns, ni pour les autres, je considère que cela est très mauvais ! Et il est négatif que je me range avec l’un ou l’autre, je me rangerai avec l’Église, non avec des personnes. La boussole et la ligne directrice de nos actions, comme je l’ai dit à nouveau, doit être l’intérêt bien compris de l’Église. Je le répète, il ne faut pas s’arrêter aux personnes, mais regarder l’Église. Ce sont là mes vues, mes pensées, que je vais m’efforcer à faire assimiler à tous, car nous devons tous penser aux intérêts de l’Église et non les intérêts personnels, qu’il faut laisser de côté.

– Pensez-vous, Béatitude, que des fautes ont été commises dans l’affaire ukrainienne ?

– Il n’est pas correct que je dise ce qui est la faute et ce qui ne l’est pas. Tout cela est du passé ! Ce qu’il nous faut voir est comment « couper la poire en deux », afin de diminuer la distance et combler le fossé qui existe actuellement. Il nous faut tous collaborer, nous devons tous être amis, nous n’avons rien à partager. L’Église est une et nous devons tous contribuer à ce qu’elle s’élève, tandis que nous devons garder l’orthodoxie comme la prunelle de nos yeux.

– Pour finir, Béatitude, je voudrais vous demander si vous êtes optimiste quant à cette affaire ?

– Cher monsieur, je suis très optimiste, car les actions justes sont bénies de Dieu ! Je suis sûr que nous aurons la bénédiction de Dieu, car nous travaillerons de toute la force de notre âme, avec foi, avec amour pour l’intérêt bien compris de l’Église du Christ.

Source : Romfea

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

« Paris : aidez la petite église russe à réparer son toit » Apprendre 110342

« Un concert de soutien a eu lieu dimanche, et un appel aux dons est lancé pour la restauration de l’insolite petite église orthodoxe Saint-Séraphi...

June 11 (old calendar) / June 24 (new) 110116

June 11 (old calendar) / June 24 (new) BEGINNING OF THE APOSTLES FAST – Fish allowed Ven. Barnabas, Abbot of Vetluga (1445). Uncovering of the Reli...

June 24  110114

June 24 BEGINNING OF THE APOSTLES FAST – Fish allowed Nativity of the Holy Glorious Prophet, Forerunner and Baptist, John Ven. Anthony, Abbot...

11 juin (ancien calendrier) / 24 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 110112

11 juin (ancien calendrier) / 24 juin (nouveau) Début du Carême des saints Apôtres- dispense de poisson Saint Barthélémy et Saint Barnabé, apôtres ...

24 juin Vivre avec l'Église 110110

24 juin Début du carême des saints apôtres – dispense de poisson Nativité du vénérable et glorieux prophète, précurseur et baptiste Jean ; sa...

Table ronde : « Pourquoi la théologie aujourd’hui ? » – 26 juin à Paris À la Une 110295

Table ronde : "Pourquoi la théologie aujourd’hui ?" - 26 juin à partir de 19h30 à Paris

Recension: Saint Nicolas Vélimirovitch, « Lettres missionnaires » À la Une 110235

Saint Nicolas Vélimirovitch, Lettres missionnaires. Traduit du serbe par Lioubomir Mihailovitch, collection « Grands spirituels orthodoxes du XXe s...

June 10 (old calendar) / June 23 (new) 110107

June 10 (old calendar) / June 23 (new) 1st SUNDAY AFTER PENTECOST — Tone 8 All Saints Hieromartyr Timothy, Bishop of Prussa (4th c.). Ven. Silvanus...

June 23  110105

June 23 1st SUNDAY AFTER PENTECOST — Tone 8 All Saints Martyr Agrippina of Rome (253-260). Righteous Artemii of Verkol’sk (1545). Translation of th...

10 juin (ancien calendrier) / 23 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 110095

10 juin (ancien calendrier) / 23 juin (nouveau) Dimanche de Tous les Saints. Saint Alexandre et sainte Antonine, vierge, martyrs à Cadramon (vers 3...

23 juin Vivre avec l'Église 110082

23 juin Dimanche de Tous les Saints. Sainte Agrippine, martyre à Rome (vers 260) ; saint Aristocle, prêtre, Dimitrien, diacre, et Athanase, lecteur...

Bertrand Vergely : « Je suis la Voie, la Vérité et la Vie » À la Une 110233

La dernière conférence du sixième cycle de Bertrand Vergely « Je suis la Voie, la Vérité et la Vie » aura lieu le lundi 24 juin , à partir de 19h30...