4744398lpw-4744516-jpg_3672330Extrait d’un article publié par Le Point qui rend compte des célébrations d’hier dans la cathédrale Saint-Nicolas de Nice: « A la cathédrale russe orthodoxe Saint-Nicolas, un magnifique édifice au cœur du quartier russe de Nice, les familles sont venues nombreuses pour l’office du dimanche qui est exceptionnellement suivie d’une panikhide, une cérémonie pour « aider l’âme des morts à s’élever » dans la liturgie orthodoxe.

La communauté russe de Nice et de la Côte d’Azur, la plus importante de France, a été fortement touchée : « au moins une dizaine de personnes » de la communauté, « sans doute plus », ont été tuées ou blessées dans l’attentat, expliquent avant la cérémonie Pierre de Fermor, le président de l’Association de la cathédrale Russe Saint-Nicolas de Nice (ACRN), et Christian Frizet, son secrétaire.

La paroisse est directement meurtrie. Un lecteur de Saint-Nicolas, Igor, est décédé. Deux amis du recteur, venus d’Anvers, ont également trouvé la mort. A l’entrée de la cathédrale pleine à craquer, leurs portraits est accompagnés d’une petite bougie. Lors de la célébration presque exclusivement chantée, des fidèles, pour certains en larmes, allument des cierges longs et fins et les disposent dans un bac de sable. »

Source (dont photographie) et intégralité de l’article: Le Point

Print Friendly, PDF & Email


Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !