Le 28 mai a eu lieu à Moscou l’inauguration du Musée de la diaspora russe « Alexandre Soljenitsyne ».

Le métropolite de Volokolamsk Hilarion a participé à l’inauguration du Musée de la diaspora russe,  à Moscou
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

De nombreuses personnalités du monde politique, culturel et religieux assistaient à la cérémonie. Parmi ces derniers, outre le métropolite de Volokolamsk Hilarion, se trouvaient l’archevêque Michel (Donskoff), l’archiprêtre Nicolas Balachov, vice-président du département des affaires ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou et l’higoumène Théophane (Loukianov). Avant le début de la cérémonie, le métropolite de Volokolamsk Hilarion a procédé à la bénédiction du bâtiment abritant le musée. Le ministre russe des Affaires étrangères S. Lavrov, le métropolite Hilarion, I. Chtchegolev, Mme Natalia Soljenitsyne, V. Moskvine ont coupé le ruban symbolique devant l’entrée du musée. Ensuite, les participants et les hôtes ont visité l’exposition. À cette occasion, le métropolite de Volokolamsk Hilarion a prononcé l’allocation suivante : « Au nom de Sa Sainteté le patriarche de Moscou et de toute la Russie Cyrille et en mon propre nom, je salue chaleureusement tous les participants à la cérémonie du Musée de la diaspora russe. L’accueillante Maison de la diaspora russe « Alexandre Soljenitsyne » a rassemblé aujourd’hui des représentants du gouvernement russe, de la municipalité de Moscou, des dirigeants des organisations de nos compatriotes, dont certaines sont internationales, des représentants éminents de la société, des personnalités religieuses, des chercheurs et des journalistes. Il m’a été particulièrement agréable de voir nos frères et sœurs venus de l’étranger, dont les noms sont étroitement liés à l’histoire de l’émigration russe du premier quart du XXème s. Aujourd’hui, nous avons récité une prière, en bénissant ce musée et la bonne entreprise de rassemblement et de préservation pour les générations suivantes de témoignages historiques, documents de l’époque évoquant la vie à l’étranger de ressortissants russes. Les événements dramatiques : la révolution d’octobre de 1917 et la guerre civile qui s’en est suivie, l’orientation du nouveau pouvoir soviétique dans la construction de la société, dans laquelle il n’y aurait pas de place pour la religion, ont provoqué l’exode à l’étranger de la population de Russie. La contrainte de se séparer de la patrie a provoqué chez nos frères et sœurs des expériences difficiles et la douleur. Celles-ci ont été renforcées par la rupture dans les familles et les relations familiales. Cela est devenu une véritable tragédie pour notre peuple. Et jusqu’à maintenant, il est compliqué pour nous d’évaluer les pertes irrécupérables qu’a subi notre pays, privé de nombreuses personnalités riches en expérience spirituelle, créatives et d’un haut niveau d’instruction. La tragédie de la dispersion n’a pas laissé de côté non plus l’Église orthodoxe russe, dont de nombreux membres du clergé qui ont également été contraints à partager le sort des exilés. Il m’est particulièrement agréable que, dans le musée maintenant ouvert, l’exposition dédiée à l’Église à l’étranger ait trouvé sa juste place. Elle comprend des photographies et des documents historiques, liés à la vie des hiérarques, des membres du clergé, de nombreux pieux laïcs, qui ont œuvré à la mise en place de la vie ecclésiale dans l’émigration russe. Leur ministère difficile et leurs labeurs ont témoigné de l’amour sacrificiel chrétien envers ceux qui avaient besoin de soin pastoral. L’Église ne pouvait délaisser son troupeau, et c’est pourquoi elle a partagé avec lui toutes ses peines et tribulations. Grâce à la foi orthodoxe, la disposition à incarner dans sa vie les idéaux évangéliques, à suivre les préceptes de nos ancêtres, nos compatriotes sont parvenus à conserver leur identité civilisationnelle, leur langue maternelle et la culture de leurs ancêtres. Tout cela a formé le phénomène de la dispersion russe, qui dépasse par son importance le concept de diaspora ou de communauté, mais constitue un espacé consolidé de valeurs. Seul un peuple fort en esprit est capable d’engendrer des phénomènes semblables. C’est précisément une telle qualité qui était le propre des émigrés russes. Le musée ouvert aujourd’hui est appelé à faire sentir l’esprit et l’atmosphère de l’époque, comprendre les pensées et les attentes de nos compatriotes. Il doit devenir le lieu de rencontres et de contacts entre les gens qui aiment sincèrement leur patrie. Indépendamment du lieu où ils vivent, en Russie ou à l’étranger, le lieu non seulement de souvenirs du passé, mais aussi celui de l’édification de l’avenir de notre pays et notre peuple. Je crois fermement en la réussite du présent projet et dans sa valeur pour les générations futures. Je veux vous souhaiter, cher Victor Alexandrovitch, et à tous les collaborateurs du musée le succès dans vos futurs travaux. Que le Seigneur vous garde tous ! ». On peut visionner ici et des émissions (en russe) sur l’inauguration du musée.

Source (dont photographie) : Église orthodoxe russe

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

20 septembre Vivre avec l'Église 71205

20 septembre Après-fête de l’Exaltation de la Croix ; saint Eustathe-Placide (Eustache), grand-martyr à Rome, avec son épouse, sainte Théopistée et...

7 septembre (ancien calendrier) / 20 septembre (nouveau) Vivre avec l'Église 71203

7 septembre (ancien calendrier) / 20 septembre (nouveau) Avant-fête de la Nativité de la Très-Sainte Mère de Dieu ; saint martyr Sozon de Cilicie (...

Rencontre au Vatican du pape François et du patriarche Bartholomée Actualités 117056

Le 17 septembre, le patriarche Bartholomée a rendu visite au pape François au Vatican. Le communiqué du Vatican précise : « La rencontre s’est déro...

Communiqué from the Archbishop’s Office on the Pastoral Letter of Archbishop Jean Renneteau 116977

To Clerics, monks and all the faithful of the Archdiocese On the night of September 14 to 15, 2019, following the communiqué of the Archbishop’s Of...

6 septembre (ancien calendrier) / 19 septembre (nouveau) Vivre avec l'Église 71199

6 septembre (ancien calendrier) / 19 septembre (nouveau) Commémoration du miracle du saint Archange Michel à Chonais en Phrygie (IVème s.) ; saint ...

Des prêtres orthodoxes russes demandent aux autorités de reconsidérer les peines prononcées à l’é... À la Une 116908

Plus d'une centaine de prêtres de l’Église orthodoxe russe se sont adressés aux autorités de Russie pour leur demander de reconsidérer les verdicts...

Les reliques de saint Georges le Pèlerin sont arrivées à Bucarest Actualités 116904

Les reliques de St Georges le Pèlerin sont arrivées vendredi à l’église de la Sainte-Croix à Bucarest, depuis le monastère de Văratec, où elles rep...

« Notre Église repose sur des principes patriotiques, tout comme l’Église gréco-catholique» décla... À la Une 116900

Il faut chercher des terrains d’entente qui peuvent croître à l’avenir en une bonne collaboration, moyennant quoi la nouvelle Église autocéphale d’...

115 000 fidèles ont participé à la procession en l’honneur de saint Alexandre de la Neva à Saint-... Actualités 116895

La procession en l’honneur du 295èmeanniversaire de la translation des reliques de S. Alexandre de la Neva a eu lieu le 12 septembre à Saint-Péters...

18 septembre Vivre avec l'Église 71120

18 septembre Après-fête de l’Exalation de la Croix ; saint martyr Eumène le thaumaturge, évêque de Gortyne (670) ; sainte martyre Ariadne de Phrygi...

5 septembre (ancien calendrier) / 18 septembre (nouveau) Vivre avec l'Église 71118

5 septembre (ancien calendrier) / 18 septembre (nouveau) Saint prophète Zacharie et juste Elisabeth, parents de saint Jean-Baptiste ; saints martyr...

Paris : le métropolite Antoine de Chersonèse et d’Europe occidentale a reçu le chef du Bure... Actualités 116809

Le 13 septembre, le métropolite Antoine métropolite de Chersonèse et d’Europe occidentale, a rencontré Clément Rouchouse, responsable du Bure...