Le patriarche Jean X d’Antioche : L’unité orthodoxe est la ligne rouge à ne pas franchir
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Pendant son séjour à Moscou, Sa Béatitude le patriarche Jean X d’Antioche et de tout l’Orient a répondu aux questions des journalistes russes, commentant, notamment, la situation de l’Église en Ukraine.

Dans une interview à la chaîne de télévision RT, Sa Béatitude a souligné : « A propos de la situation de l’Église dans l’état ukrainien, je peux exprimer mes regrets, car ces actes ont porté tort à l’Église orthodoxe. Nous espérions que les mesures prises ne seraient pas aussi rapides, que la majorité des opinions des autres Églises serait prise en compte, et que les consultations permettraient de parvenir à un accord. Il est arrivé ce qui est arrivé, et nous demandons au Seigneur de nous aider à trouver des moyens acceptables pour résoudre ce problème. L’unité orthodoxe, c’est la ligne rouge à ne pas franchir. Le respect des frontières géographiques des Églises orthodoxes est une tradition sacrée. »

Selon le primat de l’Église orthodoxe antiochienne, le schisme ukrainien a aussi des causes extérieures à l’Église. « Certes, il y a eu une ingérence politique dans les affaires ecclésiastiques, a souligné Sa Béatitude. Si la politique se mèle des affaires de l’Église, il s’ensuit forcément des discordes et des schismes. »

Le patriarche Jean estime que la solution réside uniquement dans une concertation collégiale sur la situation. « C’est le seul format possible, a-t-il constaté. Sur le modèle d’une famille dont l’un des membres est malade. Les points de vue peuvent différer, naturellement, il peut y avoir des divergences, mais, grâce au dialogue, grâce à l’empathie et à la concorde entre les participants, on peut trouver un moyen de guérison, un moyen pour résoudre les problèmes survenus dans la famille. C’est pourquoi le dialogue reste, indiscutablement, la seule méthode possible. »

Dans un entretien avec le correspondant de RIA-Novosti, le patriarche Jean a raconté que l’Église d’Antioche avait prié plusieurs fois le patriarche Bartholomée, dans un esprit de charité, « de se rencontrer tous ensemble pour discuter de la situation en Ukraine, qu’il convoque les primats des Églises orthodoxes locales, afin de parler de tous les problèmes dans la famille orthodoxe, notamment de ce sujet. » Avec les primats des autres Églises – les patriarches d’Alexandrie et de Serbie, les archevêques de Chypre, de Grèce, d’Albanie, nous avons tenter d’obtenir une rencontre générale pour discuter de ce thème. Malheureusement, cela n’a pas encore eu lieu » a témoigné Sa Béatitude.

« Dans ce genre de cas, a dit le patriarche Jean d’Antioche, le dialogue, la concorde entre Églises orthodoxes sont toujours nécessaires, aussi bien concernant ce qui se passe en Ukraine que l’apparition d’une « nouvelle église », il faut un avis collégial, une solution qui soit celle de toutes les Églises orthodoxes. »

Dans une interview à « Interfax-religion », Sa Béatitude s’est dit certain de la possibilité d’une telle rencontre. « Nous avons des relations franches et ouvertes avec les chefs des Églises orthodoxes locales, ce qui garantit le succès du dialogue » a témoigné le primat de l’Église antiochienne. « On peut résoudre tous les problèmes en se rencontront et en dialoguant ».

Il a assuré qu’un consensus panorthodoxe sur l’octroi de l’autocéphalie était nécessaire. « L’accord de l’Église-Mère, celle à laquelle appartient l’Église prétendant à l’autocéphalie, est d’autant plus nécessaire, a souligné le primat de l’Église orthodoxe antiochienne, répondant au journaliste de RIA-Novosti. Nous prions pour que le Seigneur donne de résoudre le problème en terre d’Ukraine. »

Répondant au correspondant d’ « Interfax », Sa Béatitude le patriarche Jean X d’Antioche et de tout l’Orient a parlé de l’unité orthodoxe. « Toutes les Églises locales croient qu’elles constituent une seule Église. Nous représentons l’Église d’Antioche, mais ici, à Moscou, nous sentons que nous formons ensemble une seule famille, que nous sommes les croyants d’une seule Église. C’est très important, malgré les possibles divergences. Il y a toujours eu des divergences dans l’histoire de l’Église, de même qu’il se produit toujours des disputes entre frères dans une famille, mais nous n’en restons pas moins une seule famille. »

Source

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

19 octobre Vivre avec l'Église 58025

Samedi des défunts, de saint Dimitri 19 octobre Saint Joël, prophète ; saint Varus, martyr en Égypte avec six ascètes (vers 307) ; sainte Cléopatre...

6 octobre (ancien calendrier)/19 octobre (nouveau) Vivre avec l'Église 58023

6 octobre (ancien calendrier)/19 octobre (nouveau) Saint Thomas, apôtre ; saint Prudent, archidiacre de Narbonne et martyr (vers 257) ; sainte mart...

Paris : les funérailles de Nicolas Grekoff Actualités 120417

L’office des funérailles de Nicolas Grekoff sera célébré en l’église Saint-Séraphin de Sarov à Paris (91, rue Lecourbe, 15e) lundi 21 o...

L’archiprêtre Nicolas Savvopoulos : « Un coup d’État synodal s’est produit durant l’Assemblée des... À la Une 120413

Dans une interview à Romfea, l’archiprêtre Nicolas Savvopoulos, ancien représentant de l’Église de Grèce auprès de l’Union européenne, affirme qu’i...

Cérémonie du Dies Academicus de l’Institut d’études supérieures en théologie orthodoxe à Chambésy Actualités 120383

La cérémonie traditionnelle du Dies academicus de l’Institut d’études supérieures en théologie orthodoxe a eu lieu jeudi 17 octobre 2019 au Centre ...

Rapport de l’archevêque Jérôme au Saint-Synode de l’Église de Grèce À la Une 120314

Nous vous proposons ci-dessous le texte complet du rapport présenté lors de la réunion spéciale du Saint-Synode qui a eu lieu le samedi 12 octobre ...

18 octobre Vivre avec l'Église 58016

Jour de jeûne 18 octobre Saint Luc, évangéliste (I) ; saint Marin l’ancien, martyr en Cilicie (IV) ; saint Julien, moine au Mont Sinaï (IV) ;...

5 octobre (ancien calendrier)/18 octobre (nouveau) Vivre avec l'Église 58014

Jour de jeûne 5 octobre (ancien calendrier)/18 octobre (nouveau) Sainte martyre Charitine d’Amasée (304), saint hiéromartyr Denis, évêque d’Alexand...

Statement of the Holy Synod of the Russian Orthodox Church 120308

On 17th October 2019, during a session of the Holy Synod of the Russian Orthodox Church, a statement was adopted concerning the situation that aros...

« Quels documents avons-nous de Maxime Kovalevsky ? » Revue du Web 120299

Sur le site Sagesse orthodoxe (dont photographie) : « Maxime Kovalevsky, grand compositeur de musique liturgique et pédagogue du chant d’Église, n’...

Le consul général des États-Unis à Thessalonique se rend au Mont Athos avant la visite du patriar... Actualités 120295

Selon les informations de l’agence Romfea, le consul général des États-Unis à Thessalonique, Gregory W. Pfleger, est arrivé sur le Mont Athos le 17...

Le métropolite Joseph a célébré un office de requiem pour la reine mère de Roumanie à Lausanne Actualités 120293

Mgr Joseph, métropolite du diocèse d’Europe occidentale et méridionale du Patriarcat de Roumanie, a célébré un office de requiem en l’église roumai...