Les métropolites Tikhon (Église orthodoxe en Amérique) et Hilarion (Église russe hors-frontières) ont concélébré la liturgie au couvent de Novo-Diveevo (État de New York)

866

Sur l’invitation du métropolite Hilarion, primat de l’Église orthodoxe russe hors-frontières, le métropolite Tikhon, primat de l’Église orthodoxe en Amérique (OCA) a concélébré avec celui-ci la divine liturgie au couvent de la Dormition dit « Nouveau Diveevo », à Nanuet, dans l’État de New York, le 3 juin 2018, dimanche de Tous les saints. Concélébraient avec les deux métropolites l’évêque Nicolas de Manhattan (Église russe hors-frontières) et l’évêque Irénée d’Amérique orientale (Église orthodoxe serbe). L’évêque Jean de Naro-Fominsk, administrateur des paroisses du Patriarcat de Moscou aux États-Unis, s’est joint aux autres hiérarques pour la procession et la bénédiction d’un monument dédié à saint Séraphin de Sarov, lesquelles suivaient la Liturgie. Le monument a été placé près de l’entrée de l’église principale du couvent, dédiée à saint Séraphin, dans laquelle sont conservées une icône de la Mère de Dieu de Vladimir – un don du fondateur du couvent, l’évêque André de Rockland, qui l’avait reçue du staretz Nectaire d’Optina – ainsi que deux icônes du Christ qui avaient appartenu au tsar-martyr Nicolas II et une croix de la Maison Ipatiev à Ekaterinbourg, où les membres de la Famille impériale russe ont été martyrisés. Le nouveau monument est un don de la Fondation russe « Dialogue des cultures – un monde », dont le but est de renforcer les liens spirituels entre le Patriarcat de Moscou et l’Église russe hors-frontières, de même que les liens culturels entre la Russie et les États-Unis. « Une fois, durant sa vie terrestre, saint Séraphin de Sarov s’était adressé aux orthodoxes et a dit que lorsque nous ressentons un trouble dans notre cœur, nous pourrons aller chez lui même après son trépas, sur sa tombe et lui parler », a déclaré le métropolite Hilarion en évoquant la signification spirituelle du monument. « Et maintenant, les gens peuvent venir ici, s’asseoir dans le calme et prier, demander son aide, comme à un vivant », a-t-il ajouté. « Aujourd’hui, comme nous sommes rassemblés pour honorer saint Séraphin en ce saint lieu, nous rendons grâce à Dieu pour les miracles de la foi et le renouveau autour de nous », a déclaré à son tour le métropolite Tikhon. « Nous sommes particulièrement reconnaissants pour le renouveau de la vie monastique à Diveevo, en Russie, pour l’invention des reliques de saint Séraphin et leur présence, maintenant, à Diveevo, ainsi que pour la liberté d’être témoins du Christ ressuscité en Amérique ». Situé à une heure dans le nord de la ville de New York sur un terrain de 16 hectares, le couvent a été fondé en octobre 1949 par le père Adrien Rimarenko (plus tard archevêque André de Rockland). Le nom du couvent « Nouveau Diveevo » se réfère au couvent de Diveevo en Russie qui a été étroitement associé à saint Séraphin durant sa vie. Pendant la période soviétique, le couvent a été fermé et désacralisé, tandis que ses moniales ont été expulsées, exilées et martyrisées, puis il a été restitué à l’Église en 1990 et entièrement restauré. Quant au couvent « Nouveau Diveevo », il a avait été établi pour préserver la mémoire vivante et la tradition de saint Séraphin de Sarov. Durant des années, le couvent a abrité des moniales venues de différentes parties du monde. Il abrite un portrait en pied de saint Séraphin, peint de son vivant.

Source

This post is also available in: English (Anglais)

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !