Message de Noël du patriarche de Moscou et de toute la Russie Cyrille
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Bien-aimés dans le Seigneur, archipasteurs, révérends prêtres et diacres, moines et moniales aimés de Dieu, chers frères et sœurs,

Je vous adresse mes vœux chaleureux à l’occasion de la fête grande et salvatrice de la Nativité de notre Seigneur Jésus-Christ. Maintenant, tout comme les pasteurs de Bethléem, il y a deux mille ans, nous prêtons attention avec joie et émotion à la voix angélique triomphante : « Gloire à Dieu dans les hauteurs, paix sur terre, bienveillance parmi les hommes ! » (Lc II, 14). En entendant ces merveilleuses paroles, notre cœur trouve de la consolation et se remplit de gratitude envers le Créateur. Le Seigneur tout-puissant Lui-même, le « Dieu puissant et le Père éternel » (Is. IX,6) descend vers nous et naît dans le monde comme un simple homme. La prophétie du roi et psalmiste se réalise : « La miséricorde et la vérité se sont rencontrées, la justice et la paix se sont embrassées ; la vérité s’est levée de la terre, et la justice a regardé depuis le ciel » (Ps. 84, 11-12). Et voici que cela s’est accompli : « Un enfant est né pour nous, un Fils nous est donné » (Is. 9,6), « afin que quiconque croit en Lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle » (Jn III, 16). Au cours de l’histoire, l’humanité a recherché Dieu intensément, éprouvant de la tristesse pour la communion perdue avec Son Créateur. En réponse à ces efforts, en réponse aux cœurs et aux mains élevés vers le ciel, le Seigneur a manifesté Son amour pour le genre humain et à Lui-même tendu vers nous Sa main salvatrice. Dans le Seigneur Jésus-Christ, après de longs millénaires, se sont rencontrés enfin Dieu et l’homme, le céleste s’est uni au terrestre, et les attentes spirituelles des fils et des filles d’Adam ont été réalisées. Dans l’événement de la Nativité du Christ nous sont manifestés simultanément le Mystère et la Révélation. Or, la raison humaine ne peut concevoir jusqu’au bout comment le Créateur, la Providence de l’Univers, le Dieu sans limite par Sa nature, descend dans notre monde déchiré par le péché, et se manifeste comme un Enfant sans défense, né dans une grotte, où les pasteurs et leurs animaux se protégeaient des intempéries. La gloire, rendue par les forces célestes, prêchée par les sages orientaux et témoignée par les simples bergers, retentit à pleine voix dans les confins de la terre. Tout cela nous ouvre la profondeur de la sagesse inconcevable de Dieu, nous associe au dessein celé de la Sainte-Trinité pour le salut de l’homme. Nous le savons maintenant : Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, pour que le monde soit sauvé par Lui (Jn III, 16-17). « Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus Christ, à qui nous devons d’avoir eu par la foi accès à cette grâce, dans laquelle nous demeurons fermes, et nous nous glorifions dans l’espérance de la gloire de Dieu… parce que l’amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint Esprit qui nous a été donné » (Rom. V, 1-2 ; 5). Inclinons-nous avec piété devant la modeste crèche, où se trouve l’Enfant calme et doux. Inclinons-nous avec crainte de Dieu et tremblement, car là commence le chemin de Croix terrestre du Seigneur Jésus, là est posé le début de notre salut. Inclinons-nous, et en glorifiant le Fils du Père Prééternel qui est né, jouissons de la paix ineffable et dépassant toute intelligence, qui emplit nos âmes. Faisons écho, encore et toujours, au chœur angélique, avec les paroles « Gloire à Dieu dans les hauteurs et paix sur la terre, bienveillance parmi les hommes ! » Cette paix ne peut être ébranlée par les tourments de la vie, les bouleversements sociaux, les désordres politiques et même les conflits armés, car « dans la paix du Christ vit, de façon cachée, une telle force spirituelle, qu’elle terrasse toute affliction et épreuve terrestres » (Œuvres ascétiques de St Ignace Briantchaninov). Mais comment acquérir une disposition paisible de l’âme ? Comment devenir détenteur de ce grand don spirituel ? Les saints Pères sont unanimes à ce sujet : l’action de la paix du Christ dans l’homme est un signe important de la présence lui de l’observation des commandements évangéliques. Parmi ceux-ci, le plus grand, qui nous est enseigné par l’apôtre Paul consiste « à nous revêtir de la charité, qui est le lien de la perfection ». Et alors, selon la parole de l’apôtre, « la paix du Christ, à laquelle nous avons été appelés, règnera dans nos cœurs » (Col. III, 14-15). Le Seigneur recherche les hommes de bonne volonté, ceux qui suivent Sa loi, qui témoigneront du salut aux proches et aux lointains et annonceront  « la perfection de Celui qui vous a appelés des ténèbres à Son admirable lumière » (I Pi 2,9). Soyons dignes de cette haute vocation. Aussi, « ayant vu la Nativité du Christ accomplie dans la crèche, devenons étrangers à la vanité du monde » (Kondakion 9 de l’Acathiste à la Nativité du Christ), élevons-nous en pensée au ciel, en glorifiant le Créateur de toutes choses, partageons notre joie de l’Incarnation du Sauveur avec notre entourage, avec ceux qui ont besoin que l’on s’occupe d’eux, qui sont découragés ou qui se trouvent dans des circonstances difficiles. Que le Seigneur nous inspire tous sur la voie ardue de la vie chrétienne, afin que la foi continue à nous affermir, que l’espoir ne tarisse pas et que l’amour s’accroisse : afin qu’entrant dans la solennité de la lumineuse fête de la Nativité, nous annoncions inébranlablement « le grand Mystère de la piété » (I Tim. III, 16), que nous apportions aux gens la consolation et la paix bénie du Christ. Amen.

Source

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

May 13 (old calendar) / May 26 (new) 104812

May 13 (old calendar) / May 26 (new) 5th SUNDAY OF PASCHA — Tone 4. Samaritan Woman. Virgin Martyr Glyceria at Heraclea, and with her, Martyr Laodi...

May 26  104810

May 26 5th SUNDAY OF PASCHA — Tone 4. Samaritan Woman. Apostles Carpus and Alphæus of the Seventy (1st c.). Greatmartyr George the New at Sofia (Bu...

13 mai (ancien calendrier) / 26 mai (nouveau) Vivre avec l'Église 104808

13 mai (ancien calendrier) / 26 mai (nouveau) 5ème dimanche de Pâques, de la Samaritaine. Sainte Glycérie, martyre à Héraclée, et saint Laodice, ga...

26 mai Vivre avec l'Église 104806

26 mai 5ème dimanche de Pâques, de la Samaritaine. Saints Carpe et Alphée, apôtres (Ier s.) ; saint Abercius et sainte Hélène martyrs (Ier s.) ; sa...

Interview with Archbishop Chrysostomos of Cyprus about his mediation concerning the Ukrainian issue 104801

Archbishop Chrysostomos of Cyprus gave the following interview to the Greek agency Romfea during his recent stay in Athens.

La marche pour la vie, menée par les évêques de l’Église orthodoxe de Moldavie, a eu lieu à Chișinău À la Une 104794

Le 18 mai 2019, à la veille du Jour international de la Famille, pour la cinquième fois consécutive, des milliers de membres du clergés et de laïcs...

« En Corée, nous continuons le travail commencé depuis longtemps » – entretien avec l’arche... À la Une 104790

Le 26 février 2019, lors de la session du Saint-Synode de l’Église orthodoxe russe a été prise la décision de la création du diocèse de Corée, dans...

Présentation du livre : « Détachez-les et amenez-les-moi ! » Apprendre 104782

La librairie La Procure a mis en ligne une vidéo (ci-dessous) qui présente une recension (1:20) de l’ouvrage « Détachez-les et amenez-les-moi...

« Ancrage territorial d’une communauté monastique : le mont Athos » Apprendre 104780

Une étude rédigée par un géographe à lire en ligne.