Le message du patriarche œcuménique Bartholomée, l’un des deux primats d’Églises autocéphales absents et non représentés (avec l’archevêque d’Athènes) aux cérémonies du centenaire de la convocation du Concile panrusse de 1917-18, a été lu par le métropolite de Volokolamsk Hilarion lors de la séance de clôture de l’Assemblée épiscopale de l’Église orthodoxe russe. Adressant des paroles de gratitude à Sa Sainteté le Patriarche Cyrille pour son invitation à venir à Moscou à cette occasion, le patriarche Bartholomée a exprimé son regret de ne pouvoir s’y rendre. « Mais cela, au demeurant, ne signifie pas que l’Église Mère constantinopolitaine cesserait un jour de prier pour la stabilité et prospérité selon Dieu de votre très sainte Église sous la direction de son Patriarche, actuellement Votre chère Béatitude, à laquelle nous souhaitons un ministère primatial long et béni en tout. Nous vous demandons de transmettre à Leurs Éminences et leurs Excellences vos confrères hiérarques la salutation et la bénédiction de notre Église-Mère, les embrassant avec un sentiment de respect et d’amour, et priant pour que leur ministère épiscopal dévoué soit absolument réussi pour la gloire de Dieu », est-il dit dans le message. Répondant à ce message, le patriarche Cyrille a déclaré : « J’exprime ma gratitude à Sa Sainteté pour cet aimable message. Et, profitant de cette occasion, je voudrais lui exprimer mon souhait d’avoir les forces, la bonne santé et l’aide de Dieu pour diriger l’Église de Constantinople, pour exercer un ministère particulier lié à l’interaction avec toutes les autres Églises orthodoxes. C’est ce qu’accomplit dignement maintenant Sa Sainteté le patriarche Bartholomée ».

Source

Print Friendly, PDF & Email


Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !