Ange
Le ministre des affaires étrangères du Parlement serbe, Vuk Jeremic, a attiré l’attention avant-hier à Paris sur le fait que le patrimoine culturel serbe du Kosovo et de la Métochie est sérieusement menacé. A cette occasion il a remercié l’UNESCO pour ses efforts afin de préserver les monuments culturels serbes.
Lors de la réunion du conseil exécutif de l’UNESCO à Paris, Jeremic a souligné que toutes les tentatives de mettre à sac, de profaner et d’anéantir le patrimoine culturel que les autres ont bâti l’autre fois, en essayant d’écrire une nouvelle histoire sur les ruines du passé, doivent être sévèrement punies.

Il a rappelé que la nature fanatique de telles tentatives de destruction doit être clairement identifiée. Ce sont des preuves révoltantes de « l’effacement culturel ». Il a ajouté que c’est une sombre et une laide réalité du Kosovo qui salit toutes les atteintes démocratiques des Balkans de l’ouest. 
« Aucun peuple ne peut construire un nouvel avenir sur les ruines de l’héritage du passé », a souligné le ministre et a ajouté que « la défense et la préservation du patrimoine culturel de l’humanité est le devoir de nous tous, car ce même héritage représente la base même de l’identité et de développement, une arme de réconciliation et un instrument de la paix ».
Selon ses mots, ces huit dernières années des extrémistes albanais au Kosovo ont détruit plus de 150 monastères et églises, dont une grande majorité datant du XIVe siècle, et que seulement lors des pogroms du mois de mars 2004 trente-cinq églises et monastères ont été incendiés.   
Le ministre Jeremic a déclaré que « des centaines d’autres lieux de culte sont en danger, comme l’a affirmé l’UNESCO et son centre pour l’héritage mondial » et que « la Serbie respecte la compréhension que montre l’UNESCO à cet égard ».
Jeremic a remercié le directeur général de l’UNESCO, Koichiro Matsura, l’Italie, la Grèce, la République Tchèque, ainsi que le Conseil de l’Europe pour leurs efforts de restaurer et de sauvegarder le patrimoine culturel serbe du Kosovo (…)

Source : Site Internet officiel de l’Église orthodoxe serbe

Print Friendly, PDF & Email


Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !