Pensées de chaque jour de saint Théophane le Reclus

101

Jeudi de la Vingt-et-Unième Semaine après la Pentecôte
Philippiens 3:1-8 et Luc 7:17-30

Saint Jean le Précurseur envoie ses disciples pour demander au Seigneur s’Il est Celui Qui devait venir? Ou doivent-ils en attendre un autre? Il n’a pas demandé pour lui-même mais pour ses disciples, car il savait précisément qui était Jésus-Christ, étant informé de cela par le Ciel.

Les disciples cherchaient une réponse à cette question non pas par curiosité vaine, mais par un désir sincère de connaître la vérité. Pour ce genre de personnes, il n’est pas nécessaire d’en dire beaucoup, le Seigneur ne parle pas, il indique seulement ce qui avait été accompli par Lui à ce moment-là. Des actes divins témoignaient de Sa divinité.

C’était si évident, que les questionneurs ne posèrent plus de question. C’est ainsi que cela se passe toujours. La puissance de Dieu vit dans l’Eglise, un chercheur sincère de la vérité la sent immédiatement et il est sûr de cette vérité.

Cette certitude de l’expérience met fin à toutes les questions et apaise complètement. Celui qui ne veut pas croire, et, ayant perdu sa foi, commence à chercher dans l’Église et le christianisme non pas les fondements de la foi, mais les motifs pour justifier son incrédulité, ne trouvera pas nulle indication satisfaisante. Il considère son incrédulité comme bien-fondée, bien que ses fondements soient mesquins et insignifiants. Son cœur le veut, c’est pourquoi c’est d’autant plus tolérable.

Version française Claude Lopez-Ginisty

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.