Vient de paraître : « Le loup et son mystère. Histoire d’une fascination »

Brouillon auto

Dans son dernier livre, Christophe Levalois décrypte les représentations ambivalentes du loup à travers l’histoire des civilisations.

Le loup est un animal fascinant et mystérieux. Son mystère ne tient pas à la part d’inconnu qu’il comporterait, car les peuples avec lesquels il cohabitait avaient une bonne connaissance empirique de sa psychologie et de ses comportements, et l’ethnozoologie et l’éthologie ont plus récemment fait de cette connaissance une science. Il tient au fait que nul animal n’a autant pourvu les mythes d’un grand nombre de sociétés, ni n’a suscité à la fois autant d’attirance et de répulsion.
C’est à cela que Christophe Levalois, en historien des mythes et des mentalités, accorde toute son attention, plaçant au cœur de son étude la relation, complexe et changeante, de l’homme et du loup au fil de l’histoire et dans l’espace des différentes civilisations, et tentant d’élucider un mystère qui n’est pas tant celui du loup que celui de l’homme face à lui.
Il étudie d’une part la place du loup dans les mythes fondateurs et eschatologiques (du monde, de l’humanité) que l’on rencontre dans les civilisations anciennes de tous les continents, et d’autre part l’ambivalence du loup, tantôt pris comme modèle ou comme emblème, voire même sacralisé (et à ce titre vénéré) dans diverses sociétés ou groupes sociaux, et tantôt, au contraire, sorte de bouc-émissaire, incarnation du mal et de la cruauté, objet de peurs et de fantasmes (comme dans le cas célèbre du loup-garou), et en conséquence persécuté et victime de génocides plus qu’aucune autre espèce animale.

« Les sociétés anciennes et nomades, note l’auteur, ont été fascinées par le loup et la meute : son organisation – la solidarité et l’entraide entre ses membres qui forment une famille soudée, son art collectif de la chasse, sa capacité d’adaptation, ou encore l’importance du jeu, à la fois un moyen de détente et d’enseignement. Mais, il y a une idée qui coagule le mystère de la relation de l’homme et du loup : l’ambivalence, laquelle se décline sous différentes facettes.
Bien sûr, tout d’abord, l’ambivalence de l’homme par rapport à cet animal dans le déroulement de cette histoire extrêmement longue : respecté, imité, en relation étroite, mais aussi rejeté, maudit, éradiqué. Puis, l’ambivalence des mythes et des légendes où le loup intervient est également frappante. Il est aussi bien associé à la fin d’un monde, à la mort, au chemin par-delà, qu’à l’aurore d’une vie et au commencement d’une société.
On peut comprendre cette ambivalence si l’on observe le comportement du loup. L’animal est à la fois tendre, joueur, altruiste et protecteur infiniment dévoué jusqu’à donner sa vie pour les siens; mais aussi très féroce et impitoyable lorsqu’il chasse et met à mort sa proie sans aucun égard. Les hommes n’ont pu que se reconnaître face à un tel comportement qui peut paraître contradictoire ! Homo homini aut deus, aut lupus, “L’homme peut être un dieu pour l’homme, ou un loup” (Érasme) ! En effet, c’est également le comportement de l’être humain, tendre et cruel, sensible et insensible, généreux et avide, sage et ignorant, fin et grossier, bâtisseur et destructeur. Plus profondément, cette ambivalence renvoie à la confrontation entre la vie et la mort, entre toutes les morts et toutes les renaissances, ainsi qu’entre les ascensions et les chutes, au cœur de toute existence. C’est là, me semble-t-il, la source véritable de la fascination de l’être humain pour le loup, qui lui offre un véritable miroir, laquelle fascination alimente constamment son mystère depuis des temps infiniment lointains. »

En tant qu’auteur du livre Les animaux dans la spiritualité orthodoxe (Éditions des Syrtes, 2018), j’ai été particulièrement intéressé dans cette étude par les quelques pages (163 à 167) touchant à la place du loup dans le christianisme.
Christophe Levalois remarque que c’est au cours du Moyen Âge surtout que le loup est devenu une figure de l’Esprit mauvais. Il doit pourtant constater que Jérémie (5, 5-6), Ézéchiel (22, 27) et Isaïe (11, 6) en ont déjà une vision négative, laquelle est confirmée de plusieurs façons dans les Évangiles (Mt 7, 15 ; 10, 16 ; Lc 10, 3), jusqu’à être une allégorie du diable dans la parabole du bon pasteur (Jn 10, 2-16). Cette vision négative où le loup symbolise l’ennemi des croyants va se retrouver chez un certain nombre de Pères, qui placent le loup, lorsqu’ils l’évoquent, aux côtés d’autres animaux cruels que l’homme doit se garder d’imiter en suivant ses passions mauvaises. Ils savent cependant qu’il y a une grande différence : tandis que l’homme est maître et responsable de ses comportements, lesquels sont de ce fait soumis à une norme morale, l’animal suit un instinct qui lui permet de se nourrir et d’assurer sa survie, et il n’est, dans ses comportements, susceptible de faire l’objet d’aucun jugement moral.
Il constate que l’on trouve cependant, dans les textes hagiographiques de « bons loups » qui s’attachent à l’homme et lui viennent en aide, mais que ce sont des loups convertis ou apaisés par les vertus des saints. Ils préfigurent le monde réconcilié par le Christ où, selon la prophétie d’Isaïe, « le loup cohabitera avec l’agneau ». L’auteur apporte ainsi beaucoup de nuances à l’idée que le christianisme serait responsable de la diabolisation du loup.

Christophe Levalois, « Le loup et son mystère. Histoire d’une fascination », Le Courrier du livre, Paris, 2020, 198 pages, 18 euros.

Jean-Claude Larchet

À propos de l'auteur

Photo of author

Jean-Claude Larchet

Lire tous les articles par Jean-Claude Larchet

Articles similaires

L’archevêque Nestor élevé à la dignité de métropolite

Le 27 novembre, le patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie, a présidé le rite de consécration de l’église moscovite de la Nativité de la Mère de Dieu aux Koulichki et y a célébré la divine liturgie. Lors de la petite entrée, pendant la liturgie patriarcale, Son Éminence Nestor, archevêque de Chersonèse et d’Europe occidentale, exarque en Europe occidentale, a été élevé au rang de métropolite. La haute

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Réunion périodique de l’AEOF du 24 novembre

La réunion périodique des évêques orthodoxes de France s’est tenue le jeudi 24 novembre sous la présidence du métropolite Dimitrios de France, au siège de l’Assemblée des évêques orthodoxe de France (AEOF). Diverses informations ont été échangées sur la vie des diocèses et les sujets d’intérêt commun en France. Les évêques ont salué la venue en France le 9 octobre dernier de Sa Sainteté le patriarche Porphyrios de Belgrade pour

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Nouveaux textes liturgiques en slavon publiés par le Saint-Synode de l’Église orthodoxe ukrainienne

Lors de sa session du 23 novembre 2022, le Saint-Synode de l’Église orthodoxe ukrainienne a donné son approbation à une série de nouveaux textes liturgiques en slavon pour utilisation dans ses paroisses et monastères. Mentionnons notamment l’office des funérailles d’un diacre qui, jusqu’à présent est absent des euchologes (trebniki). Nous publions ci-après les offices avec leur lien sur l’original slavon : – Office des funérailles d’un diacre – Office de consécration

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Le patriarche Bartholomée a reçu le nouveau consul général de Belgique

Le 24 novembre 2022, M. Tim Van Anderlecht, nouveau consul général de Belgique à Constantinople, a rendu visite au Patriarcat œcuménique. M. Van Anderlecht a été reçu par Sa Toute-Sainteté le patriarche œcuménique Bartholomée, avec lequel il a eu une longue discussion dans une atmosphère chaleureuse. À la rencontre était présent le métropolite majeur de Chalcédoine, Mgr Emmanuel. Source

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Matthew Namee : « Les origines de la théorie des ‘Terres barbares’. L’archevêché grec d’Amérique et l’interprétation du canon 28 de Chalcédoine »

Cet article a été initialement présenté par Matthew Namee à la conférence « L’archevêché grec à 100 ans », au Collège Hellénique- Faculté orthodoxe « Sainte-Croix » (Boston), le 7 octobre 2022. Cliquez ici pour voir la présentation originale de la conférence (ainsi qu’une brève séance de questions-réponses) sur YouTube. En 1924, le futur Patriarche Christophore d’Alexandrie, alors métropolite de Léontopolis, a publié un article intitulé « La position du Patriarcat œcuménique dans l’Église orthodoxe »[1].

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Le Saint-Synode l’Église orthodoxe ukrainienne réfute les accusations de « collaboration » et proteste contre les persécutions

Lors de sa réunion du 23 novembre 2022, le Saint-Synode de l’Église orthodoxe ukrainienne a publié la déclaration suivante : « Depuis plus de 270 jours, une guerre à grande échelle de la Fédération de Russie contre l’Ukraine est en cours. Depuis le premier jour de l’invasion des armées russes, l’Église orthodoxe ukrainienne a condamné cette guerre et s’est conséquemment prononcée pour la préservation de la souveraineté, l’indépendance et l’intégrité territoriale de

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Un projet de loi interdisant l’Église orthodoxe russe en Ukraine a été enregistré à la Rada d’Ukraine

Le projet de loi interdit l’activité de toutes les organisations ou institutions religieuses qui font partie de l’Église orthodoxe russe ou reconnaissent sous quelque forme que ce soit sa subordination « en matière canonique, organisationnelle et autre », selon le site Internet du parti solidarité européenne (dont le chef est l’ancien président Petro Porochenko ndt). Le parti a déclaré que le projet de loi visait à prévenir les menaces à

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

KTO documentaire : « Le moine gastronome »

La chaine de télévision KTO diffuse un documentaire sur le skite Sainte-Foy et les pères Gérasime (frère Jean) et Joseph. Au milieu des Cévennes se trouve le monastère orthodoxe de…

Sermon du patriarche Cyrille après la liturgie en la cathédrale du Christ-Sauveur du 20 novembre 2022

Le patriarche Cyrille de Moscou a célébré la divine Liturgie en la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou le 20 novembre 2022. Ce jour, le patriarche fêtait son 76e anniversaire. Après la Divine Liturgie, le primat de l’Église orthodoxe russe a prononcé un sermon que nous traduisons ici en intégralité. « Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Nous sommes réunis aujourd’hui, semblerait-il, à l’occasion de la fête personnelle du

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Accueil

Articles populaires

Recension: Hiéromoine Grégoire du Mont-Athos, «La foi, la liturgie et la vie de l’Église orthodoxe. Une esquisse de catéchisme orthodoxe»

Ce catéchisme est particulièrement bienvenu pour les parents en attente, pour leurs enfants d’un catéchisme orthodoxe fiable, mais aussi pour un certain nombre d’adultes qui pour des raisons diverses, n’ont pas été ou ont été insuffisamment catéchisés.Présenté en 250 pages dans un beau volume relié, il est l’œuvre du hiéromoine Grégoire (Chatziemmanouil), qui après avoir été un certain temps second du monastère de Stavronikita, s’est retiré depuis plusieurs décennies dans

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Jean-Claude Larchet, « “En suivant les Pères…”. La vie et l’œuvre du Père Georges Florovsky »

Vient de paraître: Jean-Claude Larchet, « “En suivant les Pères… ”. La vie et l’œuvre du Père Georges Florovsky », Éditions des Syrtes, Genève, 2019, 493 p.Le Père Georges Florovsky (1893-1979), après quelques années d’enseignement à Prague et à Paris, fit la plus grande partie de sa carrière aux États Unis où il enseigna dans les plus prestigieuses universités (Harvard, Cambridge, Princeton…). Unissant une vaste érudition, un attachement profond à

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Matinée interreligieuse 2022

Les émissions religieuses des Chemins de la foi dont Orthodoxie fait partie, proposent une matinée exceptionnelle sur la question de la fraternité. Alors que la période de l’Avent débute prochainement, Le…

19 novembre

Carême de la Nativité – Dispense de poisson Saint Abdias, prophète (IXème s. av. J.-C.) ; saint Barlaam, martyr à Antioche (vers 304) ; saints Séverin, Exupère et Félicien, martyrs…

Les reliques du célèbre staretz athonite roumain Denys (Ignat) ont été exhumées

Les saints restes du bienheureux staretz Denys (Ignat) qui sera canonisé par l’Église orthodoxe roumaine en 2025, ont été exhumés sur le Mont Athos le 17 novembre 2022. Le père Denys est né en 1909 dans le district de Botoşani, en Roumanie, et a prononcé ses vœux monastiques en 1927. Pendant 78 ans de vie monastique sur le Mont Athos, il se distingua comme un grand ermite et confesseur de

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Pour la première fois, une église orthodoxe est consacrée en Équateur

Le dimanche 13 novembre 2022, une église orthodoxe a été consacrée pour la première fois en Équateur. La cérémonie était présidée par l’évêque Cyrille de Buenos Aires et d’Amérique centrale et méridionale (Église orthodoxe serbe). Le bâtiment où l’église de l’Annonciation est installée, a été acheté avec les fonds alloués par le métropolite Amphiloque du Monténégro, de bienheureuse mémoire. La communauté paroissiale, fondée le 12 décembre 1981, alors sous le

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

18 novembre

Carême de la Nativité Saint Platon, martyr à Ancyre (vers 306) ; saints Romain, diacre, et Barul, enfant, martyrs à Antioche (303) ; saint Zachée, diacre, et Alphée, lecteur, martyrs…

Le métropolite Athénagoras de Belgique au Te Deum officiel pour la fête du roi

Le métropolite Athénagoras de Belgique a assisté au Te Deum pour la fête du roi des Belges, le mardi 15 novembre 2022 en la cathédrale des Saints-Gudule-et-Michel à Bruxelles. Le Te Deum y fut présidé par le cardinal Jozef De Kesel. On y notait la présence des majestés le roi Albert II et la Reine Paolo et les princes Laurent, Astrid, Laurent et Claire, le Premier ministre Alexander De Croo

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

17 novembre

Carême de la Nativité Saint Grégoire le Thaumaturge, évêque de Néocésarée (vers 270) ; saints Aciscle et Victoire, martyrs à Cordou (IVème s.) ; saint Gennade, patriarche de Constantinople (471) ;…