25/09/2017
Actualités
Page d'accueil > A la Une > Le président de la République de Moldavie a visité le monastère Saint-Pantéléimon sur le Mont Athos
Le président de la République de Moldavie a visité le monastère Saint-Pantéléimon sur le Mont Athos

Le président de la République de Moldavie a visité le monastère Saint-Pantéléimon sur le Mont Athos

Le président moldave Igor Dodon a été accueilli au son des cloches au monastère Saint-Pantéléimon par l’higoumène, l’archimandrite Euloge, qui tenait l’Évangile dans ses mains, conformément au protocole athonite de réception des chefs d’État. Après les salutations d’usage, les hôtes et les moines se sont rendus au catholicon du monastère, dédié à saint Pantéléimon. Un court office d’intercession pour le président a suivi. Dans son allocution, l’higoumène a mentionné les liens séculaires existant entre les souverains moldaves et le monastère Saint-Pantéléimon, ainsi que leur participation dans la vie du monastère en tant que donateurs. Comme l’a dit l’higoumène, la mémoire du hospodar Scarlat Kallimachis, qui a fait renaître le monastère au début du XIXème siècle et qui pour cela a été puni par les Turcs en 1821, est vénérée au monastère. L’higoumène a ensuite évoqué le rôle de saint Païssy Veltitchkovsky dans le domaine des liens spirituels et culturels slavo-moldaves et la renaissance du monachisme russe et moldave sur le Mont Athos, en Moldavo-Valachie et en Russie. « Parmi les ascètes athonites, une place particulière revient à saint Païssy Velitchkovsky, dont l’héritage spirituel très riche constitue une partie inaliénable de l’héritage spirituel des peuples moldave, russe et des autres peuples orthodoxes », a déclaré l’higoumène du monastère Saint-Pantéléimon.

Vous devez vous connecter en cliquant sur Login pour accéder à l'intégralité de l'article.
Le président a rappelé que plus de 98% de la population moldave était orthodoxe. « Notre foi est ce sur quoi repose notre statut d’État, et nous sommes tenus à la garder et la préserver. Aussi, il est très important de renouveler nos liens historiques avec l’Athos en tant que centre de l’orthodoxie universelle et des traditions du monachisme orthodoxe ». Dans des propos tenus au site « Roussky Afon » (« L’Athos russe »), le président a déclaré qu’il était préférable de séjourner deux jours sur la Sainte-Montagne, dans un environnement où l’âme se repose, que vingt jours de repos à la mer, car un lieu empli de grâce comme l’Athos n’existe nulle part ailleurs au monde. Au monastère Saint-Pantéléimon, le président a assisté aux vigiles nocturnes de la fête du prophète Élie, célébrée selon l’ancien calendrier le 2 août. Le même jour, le président s’est rendu à Karyès, à la Sainte-Communauté du Mont Athos, où il a été accueilli par le protépistate, le père Gervasios d’Iviron. Celui-ci lui a souhaité un bon séjour sur la Sainte-Montagne. Dans sa réponse, le président a rappelé que le Mont Athos et la Moldavie étaient liés depuis des siècles par des liens étroits.

Sources : Pravoslavie (dont photographie), Romfea

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski