Profanation de l’église orthodoxe de Karlovac (Croatie)

189

La joie de la fête de la Rencontre du Seigneur (15 février selon l’ancien calendrier) a été assombrie, pour les Serbes de Croatie, par la profanation de l’église Saint-Nicolas, à Karlovac. Après avoir fracturé les portes, dans la nuit du 14 au 15 février, de malfaiteurs ont pénétré dans l’église et profané le sanctuaire, puis dispersé dans l’église les livres et objets liturgiques. Toutes les croix ont été volées, les rhipides [éventails liturgiques] ont été brisés et les objets destinés au baptême ont été endommagés. Selon les déclarations des représentants de l’Église orthodoxe serbe, des profanations semblables dans les églises du diocèse de Gornji Karlovac se reproduisent d’année en année. Le dernier délit enregistré remonte à la fin de l’année 2014. Les fautifs n’ont pas été trouvés. Les vandales laissèrent alors des graffitis menaçants et injurieux sur les murs de la même église. Par cela, ils voulaient montrer leur haine envers les lieux saints orthodoxes et les habitants de la région. Les représentants de l’Église orthodoxe serbe signifient des incidents semblables aux autorités croates depuis des années.

Source

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.