16 décembre (ancien calendrier) / 29 décembre (nouveau)

405

16 décembre (ancien calendrier) / 29 décembre (nouveau)

Carême de la Nativité – dispense de poisson

Saint Aggée, prophète (VIème s. av. J.-C.) ; saint Marin, martyr à Rome (IIIème s.) ; sainte Théophano, impératrice de Constantinople (893-894) ; saint Adon, évêque de Vienne (875) ; sainte Sophie de Souzdal (1542) ; saints nouveaux martyrs de Russie : Vladimir (Alexeev), prêtre (1918) ; Arcadius, évêque de Bejetsk, Élie (Tcheredeev), Paul (Favoritov), Théodose (Boldyrev), Vladimir (Damaskine), Alexandre (Kolokolov), Pierre (Zinoviev), prêtres, Macaire (Smirnov) (1937), moine.

SAINT PROPHÈTE AGÉE

16 décembreLorsque le roi des Perses Cyrus s’empara du royaume de Babylone (539 av. J.-C.), Dieu l’incita à renvoyer les Juifs, tenus captifs depuis la prise de Jérusalem (586), pour reconstruire le Temple sous la direction de Zorobabel, gouverneur de Juda, et de Josué le grand prêtre (Livre d’Esdras). Dès qu’ils furent de retour dans la Ville sainte, les rescapés restaurèrent le culte, selon les préceptes de la Loi, et commencèrent les travaux. Mais, bientôt découragés par l’opposition et les menaces des populations païennes environnantes, ils interrompirent leur ouvrage jusqu’au règne de Darius Ier (521-486). Les saints prophètes Aggée et Zacharie [8 fév.] furent alors suscités par Dieu pour réveiller leur énergie.

Originaire de la tribu sacerdotale de Lévi, Aggée était né à Babylone et avait accompagné les premiers Juifs de retour à Jérusalem. Sous l’inspiration de Dieu, il s’adressa à Zorobabel, à Josué et à tout le peuple (entre le mois d’août et le mois de décembre 520) et leur annonça que la sécheresse dont ils souffraient avait été envoyée par le Seigneur afin de les punir d’avoir abandonné la reconstruction du Temple. Par la bouche de son prophète, Dieu prédit qu’Il demeurera avec toute sa gloire et sa splendeur dans cette demeure, symbole du Temple spirituel et éternel, c’est-à-dire l’Église, le Corps du Christ.

Incitant les Juifs à reprendre le travail, c’est aussi aux rescapés de la Nouvelle Alliance, aux chrétiens, que s’adresse le prophète : Montez à la montagne, dit-il, rapportez du bois et réédifiez la Demeure : j’y mettrai ma complaisance et j’y manifesterai ma gloire (Ag 1, 8). Mais au lieu de pierres, de poutres et de clous, c’est eux-mêmes : leur conscience, leur âme, leur esprit et leur cœur, qu’ils doivent faire entrer comme pierres vivantes dans l’édification du temple spirituel de l’Église (1 Pierre 2, 5). Après avoir prophétisé les bouleversements de l’univers qui précéderont l’établissement définitif de la gloire de Dieu dans son Temple restauré en disant : Encore un très court délai et j’ébranlerai le ciel et la terre, la mer et le sol ferme. J’ébranlerai toutes les nations, alors afflueront les trésors de toutes les nations et j’emplirai ce Temple de gloire (Ag 2, 6-7), le saint Prophète Aggée s’adresse à Zorobabel, figure du Messie à venir, pour lui dire, au nom de Dieu, qu’en lui le Père s’est complu, se servant de lui pour récapituler toutes choses célestes et terrestres, et faisant de lui comme un « sceau » pour les marquer de son image.

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire du saint prophète, ton 2

Célébrant, Seigneur, la mémoire de ton prophète saint Aggée, * par ses prières, * nous t’en supplions, sauve nos âmes.

Kondakion du saint prophète, ton 3

Ton cœur pur ayant été éclairé par l’Esprit, tu fus le réceptacle de la lumineuse prophétie, ayant vu comme des choses présentes ce qui était au loin; bienheureux Aggée, supplie le Christ notre Dieu pour qu’il accorde à nos âmes la grande miséricorde.

ÉPITRES DU JOUR

Col. I, 3-6

Nous rendons grâces à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, et nous ne cessons de prier pour vous, ayant été informés de votre foi en Jésus Christ et de votre charité pour tous les saints, à cause de l’espérance qui vous est réservée dans les cieux, et que la parole de la vérité, la parole de l’Évangile vous a précédemment fait connaître. Il est au milieu de vous, et dans le monde entier; il porte des fruits, et il va grandissant, comme c’est aussi le cas parmi vous, depuis le jour où vous avez entendu et connu la grâce de Dieu conformément à la vérité.

ÉVANGILE DU JOUR

Lc XIV, 1-11

Jésus étant entré, un jour de sabbat, dans la maison de l’un des chefs des pharisiens, pour prendre un repas, les pharisiens l’observaient. Et voici, un homme hydropique était devant lui. Jésus prit la parole, et dit aux docteurs de la loi et aux pharisiens: Est-il permis, ou non, de faire une guérison le jour du sabbat? Ils gardèrent le silence. Alors Jésus avança la main sur cet homme, le guérit, et le renvoya. Puis il leur dit: Lequel de vous, si son fils ou son bœuf tombe dans un puits, ne l’en retirera pas aussitôt, le jour du sabbat? Et ils ne purent rien répondre à cela. Il adressa ensuite une parabole aux conviés, en voyant qu’ils choisissaient les premières places; et il leur dit: Lorsque tu seras invité par quelqu’un à des noces, ne te mets pas à la première place, de peur qu’il n’y ait parmi les invités une personne plus considérable que toi, et que celui qui vous a invités l’un et l’autre ne vienne te dire: Cède la place à cette personne-là. Tu aurais alors la honte d’aller occuper la dernière place. Mais, lorsque tu seras invité, va te mettre à la dernière place, afin que, quand celui qui t’a invité viendra, il te dise: Mon ami, monte plus haut. Alors cela te fera honneur devant tous ceux qui seront à table avec toi. Car quiconque s’élève sera abaissé, et quiconque s’abaisse sera élevé.

This post is also available in: English (Anglais)

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !

Emma Cazabonne was born and raised in France. She taught English before entering the Cistercian Order. She translated and published articles relevant to her interest in Cistercian spirituality, the Middle Ages, and Orthodoxy. She moved to the United States in 2001, converted to Orthodoxy in 2008, and married. Her husband is an Orthodox priest. She continued to publish articles, a Cistercian texts anthology, then finally launched her career in literary translation, while teaching French. If you are interested in having your book translated into French, she can be contacted here https://wordsandpeace.com/contact-me/