17 septembre
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

17 septembre

Saintes martyres Pistis (Foi), Elpis (Espérance), Agapée (Charité) et leur mère Sophie (vers 137) ; martyre Théodotie (vers 230) et Agathoclée ; 156 martyrs de Palestine, dont les évêques Peleus et Nil, Zénon le prêtre, Patermuthios et Élie (310) ; saint Flocel, enfant martyr à Autun (IIIème s.) ; saint Lubin, évêque de Chartres (vers 556)  ; saint Urfold, ermite breton (VIème s.) ; saint Rouin, abbé de Beaulieu en Argonne (VIIème s.) ; saint Lambert, évêque de Tongres et martyr (708) ; saint Joachim, patriarche d’Alexandrie (1567) ; saints nouveaux martyrs de Russie : Paul (Moïsseev), Théodose (Sobolev), Nicodème (Chtchapkov) et Séraphim (Koulakov), moines (1918) ; Irène (Florov), moniale (1931), Jean (Korotkov) (1941) ; Alexandra (Khvorostianikov), moniale (1943).

SAINTES MARTYRE SOPHIE ET SES TROIS FILLES : FOI, CHARITÉ ET ESPÉRANCE

17 septembre
Sintes martyres Pistis (Foi), Elpis (Espérance), Agapée (Charité) et leur mère Sophie (vers 137)

Sainte Sophie était une veuve chrétienne et vivait à Rome avec ses trois filles : Foi, âgée de douze ans, Espérance et Charité, âgées toutes deux de dix ans, qu’elle éleva dans la piété. Menées au martyre pour le Christ, les jeunes filles, brillant « de la beauté de la piété », comme il est dit dans leur office, préparées par la prière et les injonctions de leur mère, confessèrent avec courage leur foi devant l’empereur et ne cédèrent point malgré les terribles tortures qu’elles endurèrent. Jetées sur des grilles chauffées à rouge, fixées sur une roue et battues, à tel point que leur corps couverts de blessures partaient en morceaux. Mais, malgré de telles tortures, elles restèrent en vie, et, finalement, elles furent décapitées. Sainte Sophie ressentait intérieurement les souffrances de chacune de ses filles, tourmentée dans son instinct maternel pour tout ce qu’elles avaient subies. Le poids de ses souffrances était encore augmenté par le calme qu’elle devait affecter extérieurement pour encourager ses enfants martyrs. Il lui eût été plus facile de recevoir la palme du martyre avec ses filles, mais le bourreau la laissa en liberté, voulant la faire encore plus souffrir par la perte de ses enfants. Il l’autorisa néanmoins à recueillir les dépouilles des martyres afin de les enterrer. Sainte Sophie après être « restée trois jours auprès des tombes de ses filles dans la prière », décéda sur place.

Jusqu’à la révolution française, les reliques des saintes martyres se trouvaient en Alsace, dans l’église de l’abbaye d’Eschau, où l’évêque Rémi les avait apportées de Rome en 777. En 1792, les reliques disparurent. En 1938, deux nouveaux fragments des reliques furent apportés de Rome à Eschau, où l’on peut les vénérer jusqu’à présent.

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire de l’Exaltation de la Croix, ton 1
Seigneur, sauve Ton peuple et bénis Ton héritage ; accorde aux chrétiens orthodoxes la victoire sur les ennemis et garde Ton peuple par Ta Croix.

Kondakion des saintes martyres, ton 1
Foi, Espérance et Charité, se sont montrées comme les rameaux sacrés de la vénérable Sophie, et ont confondu par la grâce la folle sagesse des païens. Ayant souffert, elles remportèrent la victoire, obtenant du Christ, le Seigneur de l’univers, l’incorruptible couronne des cieux.

Kondakion de l’Exaltation de la Croix, ton 4
Toi qui T’es volontairement élevé sur la Croix, ô Christ Dieu, accorde Tes miséricordes au nouveau peuple qui porte Ton Nom. Réjouis les chrétiens orthodoxes par Ta Puissance et donne-leur la victoire sur les ennemis, ayant pour secours Ton arme de paix et trophée invincible.

ÉPITRE DU JOUR

2 Cor. XII, 20 – XIII, 2

Car je crains de ne pas vous trouver, à mon arrivée, tels que je voudrais, et d’être moi-même trouvé par vous tel que vous ne voudriez pas. Je crains de trouver des querelles, de la jalousie, des animosités, des cabales, des médisances, des calomnies, de l’orgueil, des troubles. Je crains qu’à mon arrivée mon Dieu ne m’humilie de nouveau à votre sujet, et que je n’aie à pleurer sur plusieurs de ceux qui ont péché précédemment et qui ne se sont pas repentis de l’impureté, de l’impudicité et des dissolutions auxquelles ils se sont livrés. Je vais chez vous pour la troisième fois. Toute affaire se réglera sur la déclaration de deux ou de trois témoins. Lorsque j’étais présent pour la seconde fois, j’ai déjà dit, et aujourd’hui que je suis absent je dis encore d’avance à ceux qui ont péché précédemment et à tous les autres que, si je retourne chez vous, je n’userai d’aucun ménagement,

ÉVANGILE DU JOUR

Mc IV, 24-34

Il leur dit encore: Prenez garde à ce que vous entendez. On vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis, et on y ajoutera pour vous. Car on donnera à celui qui a; mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. Il dit encore: Il en est du royaume de Dieu comme quand un homme jette de la semence en terre; qu’il dorme ou qu’il veille, nuit et jour, la semence germe et croît sans qu’il sache comment. La terre produit d’elle-même, d’abord l’herbe, puis l’épi, puis le grain tout formé dans l’épi; et, dès que le fruit est mûr, on y met la faucille, car la moisson est là. Il dit encore: A quoi comparerons-nous le royaume de Dieu, ou par quelle parabole le représenterons-nous? Il est semblable à un grain de sénevé, qui, lorsqu’on le sème en terre, est la plus petite de toutes les semences qui sont sur la terre; mais, lorsqu’il a été semé, il monte, devient plus grand que tous les légumes, et pousse de grandes branches, en sorte que les oiseaux du ciel peuvent habiter sous son ombre. C’est par beaucoup de paraboles de ce genre qu’il leur annonçait la parole, selon qu’ils étaient capables de l’entendre. Il ne leur parlait point sans parabole; mais, en particulier, il expliquait tout à ses disciples.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

22 mai (ancien calendrier) / 4 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108723

Troisième invention du chef du saint prophète précurseur et baptiste, Jean (vers 850) [anticipé, en raison de la fête de la Pentecôte qui tombe le ...

4 juin Vivre avec l'Église 108721

4 juin Saint Métrophane, patriarche de Constantinople (vers 325) ; saint hiéromartyr Astius, évêque de Dyrrachium en Macédoine (110) ; saints marty...

Matinée spéciale France 2 « Covid – Espérer ensemble » – 7 juin À la Une 173233

Dans le contexte de la crise sanitaire, les sept émissions religieuses du dimanche matin de France 2 proposent le 7 juin à partir de 8h30 une matin...

Le président serbe Aleksandar Vučić et le Premier ministre bulgare Boïko Borissov se sont rendus ... À la Une 173200

Le président serbe Aleksandar Vučić, accompagné par le Premier ministre bulgare Boïko Borissov, a visité, le 1er juin l’église des Saints-Quarante-...

« Dans le conflit au Donbass, l’Église orthodoxe ukrainienne était et reste la Mère qui unit » a ... À la Une 173194

Le métropolite de Sviatogorsk Arsène, supérieur du monastère qui porte le même nom et qui dépend du primat de l’Église orthodoxe ukrainienne, le mé...

L’un des plus anciens hiérarques de l’Église orthodoxe russe, le métropolite de Tcheboksary et de... À la Une 173178

Le métropolite Barnabé, l’un des plus anciens hiérarques de l’Église orthodoxe russe est décédé le 1er juin 2020. Il avait été hospitalisé à Tchebo...

Réouverture des églises à Constantinople À la Une 173187

Les fidèles pourront revenir dans les églises de Constantinople et des autres diocèses orthodoxes de Turquie. Comme l’annonce le Patriarcat œcuméni...

21 mai (ancien calendrier) / 3 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108695

Jour de jeûne – dispense de poisson Icône de la Mère de Dieu de Vladimir. Saints Constantin, empereur (337) et sa mère, sainte Hélène (327), égaux ...

3 juin Vivre avec l'Église 108693

Jour de jeûne Saint Lucillien, sainte Paule, vierge, et les 4 enfants saints Claude, Hypatios, Paul et Denis, martyrs à Nicomédie (270-275) ; saint...

Lettre du patriarche œcuménique Bartholomée aux primats des Églises orthodoxes locales au sujet d... À la Une 173159

Nous publions ci-dessous le communiqué du Patriarcat œcuménique, suivi de la lettre du Patriarche Bartholomée adressée aux primats des Églises orth...

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108513

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Saints Thallalée, Alexandre et Astère, martyrs en Phénicie (vers 284) ; saint Asclas, martyr en Égypt...

2 juin Vivre avec l'Église 108511

Saint Nicéphore, archevêque de Constantinople, confesseur (828) ; saint Pothin, évêque de Lyon, avec saints Sanctus, diacre, Vétius, Epagathus, Mat...